Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 17:10

Le principe : Alejandro ayant presque neufs saisons professionnelles derrière lui, je vous propose de revivre les 10 meilleurs moments de sa première partie de carrière, choisis par moi-même (de façon subjective, obligatoirement), dans l'ordre décroissant, pour préserver le suspens ...!
Aujourd'hui, le meilleur moment : la 10e étape du Tour de France 2005

http://cache4.asset-cache.net/xc/53227519.jpg?v=1&c=IWSAsset&k=2&d=77BFBA49EF878921F7C3FC3F69D929FD55392E20F75704A14FCF1C7BACF96AE968D5F3D2E719B6CFB01E70F2B3269972

"Nous allons voir de quoi il est capable" : pour Eusebio Unzue, manager de l'équipe Iles Baléares, la première http://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2005/1000/live_07.jpgparticipation au Tour de sa nouvelle pépite, Alejandro Valverde, sonne comme un véritable test. Où se situent ses limites ? Sera-t-il capable de se frotter aux meilleurs en montagne ? Jusqu'ici, il a fait forte impression sur la Vuelta, qu'il a disputé les deux années précédentes, mais l'expérimenté Unzue le sait bien : le fossé entre les deux épreuves n'est pas négligeable. Et puis, Alejandro, qui vient du reste d'abandonner le Tour de Suisse pour cause de fièvre (mais rien de grave, prévient-il, les sensations sont très bonnes) est encore jeune (25 ans). Il doit donc découvrir la Grande Boucle sereinement, sans trop de pression, même si ses performances seront suivies de près...Alejandro entame donc le Tour avec un double-objectif : aider son leader, Mancebo, à atteindre une bonne place au général ; et si possible gagner une étape.

Courchevel, terme de la 10e étape, constitue la première arrivée au sommet. Tous les favoris l'ont coché, car la première étape de haute montagne est toujours décisive. Alejandro est d'ailleurs allé reconnaître avant le Tour les deuxhttp://www.letour.fr/PHOTOS/TDF/2005/1000/live_09.jpg ascensions du jour, le Cormet de Roselend et la montée finale. Avait-il une idée derrière la tête ? Toujours est-il qu'en ce mardi 12 juillet, il démarre dans la première des deux ascensions, et rejoint un groupe de quelques fugitifs qui viennent également d'attaquer, parmi lesquels Garzelli, Pereiro, Horner, Sevilla, ainsi que son leader Mancebo. Mais la tentative avorte : la Discovery Channel d'Armstrong veille au grain. Dans la descente, ensuite, puis surtout au début de la montée finale vers Courchevel, elle accélère le rythme. L'écrémage commence. Et ça fait mal ! Peu à peu, presque tous les adversaires d'Armstrong perdent pied : Vinokourov, Mayo, Heras, Botero, Menchov, puis Ulrich, le grand rival du Texan. Enfin, les derniers récalcitrants, Evans et Basso, lâchent prise. Mais Valverde est toujours là, aux côtés d'Armstrong, ainsi que Mancebo et Rasmussen.

Ce qu'il fait est énorme pour un néophyte : il tient bon aux tout meilleurs grimpeurs du monde, suit la cadence du Boss, multiple vainqueur du Tour, et se paye le luxe, pour sa première confrontation avec les favoris du Tour, d'être supérieur à tous les outsiders dont Ulrich, qui n'est pas le premier venu. Nos pensées se bousculent : Alejandro est-il à la limite ? Il sert les dents mais a le coup de pédale plus facile que son leader Mancebo. Le mieux pour lui serait peut-être qu'il n'y ai pas d'attaques, en particulier d'Armstrong, car il se ferait lâcher et peut-être ensuite rattraper par d'autres coureurs derrière. Fort heureusement, les 4 hommes de tête collaborent pour accuenter leur avance. Voilà une seconde bonne nouvelle : Alejandro devrait revêtir à l'issue de l'étape le maillot blanc, et faire une jolie remontée au général ! Mais peu à peu, les kilomètres défilant, et l'arrivée se rapprochant, on commence à penser à plus grand. Et si Valverde gagnait l'étape au sprint ? Après tout, s'il a tenu le choc jusqu'ici, il pourrait bien résister encore jusqu'à l'arrivée ; or, des quatre, c'est le meilleur sprinter intrinsèque...Et puis, il semble vraiment avoir les jambes, aujourd'hui. Il a l'air même dans la forme de sa vie ! Flamme rouge ! La tension est à son comble. Armstrong va-t-il porter le coup final à ses derniers adversaires ? Non, c'est Rasmussen qui démarre ! Il est vrai que le Danois n'a pas ses chances au sprint. Mais il ne http://autobus.cyclingnews.com/photos/2005/tour05/tour0510/S-ARMSTRONGVALVERDE90tn.jpgcreuse pas l'écart, et le groupe se reconstitue. Petit moment de flottement. Ouf, Valverde a tenu bon. Aïe aïe, voilà Armstrong qui accélère ! Une attaque franche qui fait mal...et Valverde y va ! Il est le seul à prendre la roue du Texan et les deux s'envolent vers l'arrivée ; plus le temps de réfléchir, il faut tout donner. Le dernier virage, Armstrong lance le sprint, Valverde s'accroche, il le déborde, il le dépasse, et lève les bras, c'est fantastique !! La Balaverde s'impose devant le meilleur coureur du monde, le cannibale du Tour de France, jamais battu à la pédale en montagne sur le Tour, mis à part par Pantani au Ventoux en 2000 [en 2004, Armstrong a offert une étape à Basso] ! Enorme cri de joie devant des dizaines de télévision. Enorme émotion, absolument dingue pour ceux qui suivent et supportent El Imbatido ! C'est au-dessus de http://www.pezcyclingnews.com/photos/races05/tdf05/tdf05st10-bs-sprint450.jpgnos plus folles espérances. Quel exploit inimaginable, impensable quelques heures auparavant ! Armstrong lui-même félicite à l'arrivée ce nouveau champion (cette poignée de mains, serait-ce une passation de pouvoir ?!), dont le public, ébloui, vient de faire la connaissance, et dont les limites, plus-que-jamais, nous semblent inconnues. Une malheureuse blessure au genou le conduit quelques jours après à quitter la course, mais il reviendra. Et se fixe dès lors l'objectif du maillot jaune, l'objectif de sa carrière.

INFO : Pour prendre toute la mesure de l'exploit de Valverde, il faut comparer son temps à ceux établis précédemment. En 1997, Virenque avait grimpé la montée en 48'50" ; en 2000, Pantani avait réalisé un temps de 43'36" ; eh bien en 2005, Alejandro a battu le record (qu'il détient toujours) en avalant le col en 42'30".

La réaction de Valverde après sa victoire : "J'ai atteint mon rêve sur ce Tour de France, gagner une étape. J'ai du mal à http://www.dhnet.be/pictures_news/art_33887.jpgexprimer ce que je ressens après cette victoire. C'est mon plus beau succès. Je me suis accroché pour la victoire d'étape. Le sprint a été très dur: Rasmussen a démarré, j'ai pris la roue, puis Lance est parti vite et j'ai réussi à prendre sa roue. J'ai été sur le point de lâcher prise mais j'ai tenu. Ce qui m'a donné la force de passer, c'est de sentir que j'allais avoir une émotion pareille en gagnant. Pour la suite, Mancebo reste le leader indiscutable de l'équipe, il est très fort. On va voir ce qu'on peut faire pour contrer Armstrong. Mais de toute évidence, il a l'air d'être aussi fort que lors des années précédentes".

Armstrong à propos de Valverde : "Tout le monde a pu voir aujourd'hui où se trouvait l'avenir du cyclisme.Valverde est vraiment impressionnant. Il est rapide, il est intelligent, il est patient. A la différence de ces gars qui font des coups d'un jour puis disparaissent, lui est là depuis le début."

http://www2.pictures.gi.zimbio.com/Sports+Pictures+Week+July+18+_EyrKsAjFs3l.jpg

Published by Clément
commenter cet article

commentaires

Jérôme 25/10/2011 00:24



J'y étais, énorme ! Mon amour pour Alejandro est né ce jour là, je ne pourrai jamais oublier ce moment. Je pensais que le Tour allais repasser en 2012 à Courchevel ça fera déja 7 ans qu'il 
n'a pas parcouru cette montée mythique et Alejandro aurait brillé pour son retour :)



clement 20/10/2011 11:29



Parfait, magnifique, j'en rêve :)



alex 18/10/2011 12:43



Oulala ca va faire mal les 96 km de clm, un top 10 est surement envisageable mais bon je le vois pas dans le top 5 malheureusement, jespere quil va jouer les victoire detapes. et puis ya pas que
le tour de france. etant supporter de la movistar, je pense que de toute facon, le prochain tour de france (et meme la prochaine saison) ne pourra pas etre aussi pourri que le dernier.
Personnelement, jai passé un très mauvaise saison a cause de toutes les blessures et biensur à cause de la trajédie javier Tondo, j'aurais aimé le voir avec Soler sur le tour de france. Bref
j'attends la nouvelle année avec impatience



chris 18/10/2011 12:31



96 km de contre la montre. ca sera dur pour le prochain tdf. :-(



el abuelo 16/10/2011 21:16



moi je suis d'accord avec fabrice, lance etait a fond et surtout venait de faire un effort considerable pour s'extraire aussi vite et laisser sur place rasmu
et mancebo et pour moi cela reste la plus belle victoire


                                                  
el abuelo



fabrice 16/10/2011 19:47



Armstrong voulait gagner. Il se sentait tellement fort qu'il a dû être très surpris que quelqu'un puisse suivre sa dernière accélération. Ensuite au sprint... Valverde était déjà imbatable à
l'époque !


Une preuve qu'Armstrong voulait gagner : cette phrase qu'il a prononcé après l'arrivée "I was hoping for the stage win but I think today we have seen the future of cycling". Une phrase que je
connais par coeur car je l'ai mise sous cadre dans ma chambre avec une belle photo d'Alejandro.



bertrand 16/10/2011 17:29



Moi aussi, totalement 100% d'accord avec supermamy



Clément 16/10/2011 17:54

C'est marrant ça, pour moi il n'y a jamais eu doute qu'Armstrong ait été battu à la régulière, on voit bien qu'il lance le sprint donc je pense qu'il voulait gagner. Simplement il a dû être surpris de voir Valverde le déborder et n'a en effet peut-être pas insisté à ce moment-là. Sa priorité ce n'était sans doute pas la victoire d'étape, mais c'est quand même lui qui attaque dans les derniers hectomètres !

flo 16/10/2011 16:31



les 2 courses canadiennes sont de vastes critérium


sans le world tour elles ne sont rien



Clément 16/10/2011 17:58

C'est aussi ce que je pensais au début mais finalement les parcours sont très sympas, le plateau assez élevé, et le spectacle est au rendez-vous ! Elles correspondent bien à Valverde mais je reconnais que c'est loin d'être une priorité.

fabrice 16/10/2011 15:41



Merci Clément pour ce nouveau beau souvenir. Tu mérites un VALVERDE D'OR pour l'ensemble de ton oeuvre !



Clément 16/10/2011 16:19

C'est gentil Fabrice ! C'était le fil conducteur de cette période sans compétition. Maintenant, fini de regarder dans le rétro : on se tourne vers l'avant ! Pour que dans 5, 6 ans ce classement soit complètement chamboulé...et qu'on y trouve quelques-uns de ces succès : "la médaille d'or au Mondial", "son 3e Liege-Bastogne-Liege", "son podium au Tour de France" (ça j'y crois moyen mais sait-on jamais), l'Amstel Gold Race, le Tour de Lombardie, une prestigieuse victoire d'étape sur le Tour (l'Alpe d'Huez ?), etc....Oui il y a de quoi faire !!

Benoit 16/10/2011 15:25



100 % d'accord avec Supermamy :)



Romain 16/10/2011 15:03



Le staff de la formation Movistar a annoncé que l'effectif était quasiment bouclé pour la saison
prochaine. Même si le transfert de Vladimir Karpets n'est pas encore officialisé, il est prévu dans l'effectif 2012 qui sera donc composé de 27 coureurs.

Les coureurs sous-contrat : Andrey Amador, David Arroyo,
Marzio Bruseghin, Rui Costa, Imanol Erviti, Iván Gutiérrez, Jesús Herrada, Beñat Intxausti, Javier Iriarte, Vasil Kiryienka, Ignatas Konovalovas, Pablo Lastras, David Lopez, Angel Madrazo, Sergio
Pardilla, Ruben Plaza, José Joaquin Rojas, Enrique Sanz, Branislau Samoilau et Francisco Ventoso.


Les arrivées : José Herrada (Caja Rural), Javier Moreno
(Caja Rural), Giovanni Visconti (Farnese Vini), Jonathan Castroviejo (Euskaltel-Euskadi), Nair Quintana (Colombia es Passion) et Alejandro Valverde (retour de suspension).


En attente : Vladimir Karpets (Katusha Team)


Les départs (ou non-renouvelé) : Carlos Oyarzun, Luis
Pasamontes, Francisco Perez, Mauricio Soler (blessé), Vincente Garcia Acosta (retraite)


En lire d'avantage sur Cyclism'Actu : http://www.cyclismactu.net/news-saison-2012-l-effectif-de-la-movistar-quasiment-boucle-20020.html#ixzz1awvW4k5B


supermamy 16/10/2011 14:45



Trés beau souvenir,mais pas forcément le meilleur pour moi,symbolique c'est sur,:gagner une 1ère étape sur le tour et devant le boss,c'est quand même quelque chose ,surtout à 25 ans et pour la
1ère participation,mais Armstrong n'a pas fort insisté,c'est en tout cas l'impression que j'ai en regardant à nouveau la vidéo.C'est totalement perso et subjectif.


c'est curieux mais personnellement ,j'ai beaucoup plus vibrée avec 2 "non "visctoires en 2009:le ventoux du dauphiné et la pandéra sur la Vuelta , pour le tour de france,c'est plumelec "mon
souvenir "car là,il n'y avait pas photo.le meilleur était Valverde et de loin!!


Merci Clément pour ce classement qui nous aura permis de revivre tant de bons moments...


vivement ceux de 2012!!!!


 


Venga Valverde



Clément 16/10/2011 16:06

Eh oui c'est totalement subjectif ! Courchevel ça reste pour moi une très grande émotion, encore plus fort que Liege 2008 et Plumelec qui étaient déjà énormes (quelle saison géniale celle-là...). Son exploit au Ventoux je n'avais pas pu le suivre en direct mais si ça avait été le cas (et s'il avait gagné l'étape pour de vrai) je l'aurais situé plus haut. Quant à la Pandera c'est une sacrée émotion mais aussi un sacré stress :D, je ne sais pas trop si j'aimerais particulièrement le revivre. En même temps c'était un des seuls moments palpitants de cette Vuelta alors c'est vrai qu'il symbolise sa victoire au général, d'une certaine façon.

Clément 15/10/2011 19:41



Je ne savais pas où mettre ça donc j'écris ça là :
* Visconti 7e du Tour de Lombardie, très intéressant, cela montre qu'il aura la caisse pour épauler Valverde sur les grandes classiques l'an prochain.
* A propos du Tour de Lombardie, il sera avancé de 15 jours l'an prochain, pour être disputé une semaine après le Mondial ! Une très bonne idée ; Alejandro n'aura plus d'excuses pour ne pas le
courir. Cette année Rodriguez fait 3e, alors il n'y a aucune raison pour qu'Alejandro ne participe pas et ne puisse pas gagner. En plus, en 2012 le Mondial sera pour puncheur, donc en deux
semaines il y aura deux grandes courses du même type : il serait judicieux de prévoir dans le programme de saison de garder une bonne forme pour fin septembre ! A la limite si Alejandro ne
dispute pas Milan San Remo je comprendrai, mais là le Tour de Lombardie il faut vraiment qu'il le fasse.
En fait plus ça va, plus je me demande si doubler Tour - Vuelta est vraiment la meilleure option pour Valverde l'an prochain...Si c'est pour qu'il soit crevé en fin de saison, quel intérêt,
sachant qu'il est très improbable, d'une part qu'il gagne le Tour, d'autre part qu'il gagne la Vuelta après avoir eu déjà tout le Tour dans les jambes ? Alors qu'au contraire, il est tout à fait
possible qu'il remporte une grande course d'un jour dès l'année de son retour. Et comme justement en 2012 le parcours du Mondial lui est favorable et le Tour de Lombardie se dispute plus tôt
(sans oublier les deux classiques canadiennes dont la valeur monte progressivement)...
* La présentation du Tour 2012 aura lieu mardi, je serais absent la semaine prochaine donc j'écrirais l'article sur le sujet le week-end prochain ;)