Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 06:09

Présentation :

Alejandro Valverde Belmonte porte bien son surnom, "El Imbatido" ("l'invincible"). L'espagnol, qui compte plus de 70 victoires chez les professionnels et un nombre incalculable de bouquets chez les jeunes (on raconte qu'il n'a pas perdu une course entre 11 et 14 ans !), peut en effet endossé à la fois l'étiquette de grimpeur, de puncheur, et de sprinter, ce qui lui permet de remporter toutes les courses du calendrier : courses d'un jour, d'une semaine, de trois semaines....en fait, seul le Tour de France (ainsi que le Mondial) lui résiste pour le moment !
En champion qu'il est, Valverde fait tout son possible pour pouvoir un jour remporter la Grande Boucle, tout en disputant bien entendu les autres grandes course du calendrier mondial. Ainsi, il ne faut pas forcément chercher ses plus belles performances du côté du mois de juillet : on peut certes mentionner ses deux victoires d'étape sur le Tour de France (en 2005 à Courchevel, devant Lance Armstrong, et en 2008 à Plumelec) mais il faut aussi, et surtout, citer sa victoire sur le Tour d'Espagne 2009 ainsi que ses nombreuses victoires d'étapes dans son Grand Tour national, ses deux victoires à Liège/Bastogne/Liège, sa victoire à la Flèche Wallonne, au Dauphiné Libéré, à la Classica San Sebastian, etc.
Tant d'excellents moments qui font que l'on prend un très grand plaisir à supporter Alejandro, et à crier "Venga !" devant notre télévision à chaque apparition à l'écran de notre champion, qui est d'ailleurs, pour l'avoir rencontré et pour avoir eu de nombreux échos, un homme très gentil, sincère, qui remercie toujours ses coéquipiers pour leur travail....et ça aussi, c'est la marque d'un champion !

Clément

Biographie et carriere d'alejandro valverdeBiographie et carriere d'alejandro valverde



















Résumé


Taille : 1m78
Poids : 61kg (suivant sa forme)


Equipes professionnelles :

2002 --> 2004 : Kelme
Depuis 2005 : Movistar Team (ex-Caisse d'Epargne
et ex-Iles Baléares)

Principales performances :
* 1er du Tour d'Espagne 2009, 2e en 2006, 3e en 2003 et 4e en 2004, 5e en 2008
* 1er de Liège / Bastogne / Liège 2006 et 2008
* 1er de la Flèche Wallonne 2006
* 1er de la Classica San Sebastian 2008
* 1er du Dauphiné Libéré 2008 et 2009

* 1er du Tour de Romandie 2010
* 1er du Tour Méditerranéen 2010

* 1er du Tour de Catalogne 2009
* 1er du Tour de Murcie 2004, 2007 et 2008

* 1er du Championnat d'Espagne 2008
* 5 victoires d'étapes sur le Tour d'Espagne (2e étape de la Vuelta 2008 ; 7e étape de la Vuelta 2006 ; 3e étape de la Vuelta 2004 ; 9e et 15e étapes de la Vuelta 2003)
* 2 victoires d'étapes sur le Tour de France (10e étape du Tour 2005 ; 2e étape du Tour 2008)
* Porteur du maillot jaune durant deux étapes sur le Tour de France 2008

Vainqueur de l'UCI Pro-Tour 2006 et 2008.

Voir son palmarès.

Sur les Grands Tours :
 
Tour d'Italie

    *Aucune participation

Tour de France

    * 2005 : Abandon suite à des douleurs au genou ; vainqueur de la 10e étape à Courchevel
    * 2006 : Abandon sur chute lors de la 3e étape
    * 2007 : 6e du classement général
    * 2008 : 9e du classement général (8e après le déclassement de Kohl), vainqueur de la 1ere étape à Plumelec et Maillot jaune durant 2 jours

Tour d'Espagne

    * 2002 : Abandon suite à une chute
    * 2003 : 3e du classement général, vainqueur des 9e et 15e étapes
    * 2004 : 4e du classement général, vainqueur de la 3e étape
    * 2006 : 2e du classement général, vainqueur de la 7e étape, Maillot de oro durant 8 jours
    * 2008 : 5e du classement général vainqueur de la 1e étape, Maillot de oro durant une journée
    * 2009 : 1er du classement général, Maillot de oro durant 12 jours

Biographie :

Alejandro Valverde Belmonte est né le 25 avril 1980 à Las Lumbreras, appartenant à la commune de Monteagudo, elle-même étant dépendante de la ville de Murcie (située au sud-est de l'Espagne).

http://www.laverdad.es/murcia/prensa/noticias/200909/21/fotos/2129690.jpgC'est le père d'Alejandro, Juan (photo ci-contre), un ancien coureur amateur vétéran (il a commencé à 34 ans), qui transmis sa passion à deux de ses trois fils, Juan Francisco et Alejandro. Les deux jeunes Valverde ont un grand potentiel, mais seul Alejandro l'exploitera ; son frère ne roulait au début que "pour faire du sport et un régime" d'après Alejandro et a surtout connu quelques soucis (des problèmes avec son équipe). Juan Francisco, malgré un réel talent ("il était très bon et aurait pu devenir professionnel" affirme Alejandro) fit finalement carrière chez les amateurs -en 2009, il continue d'ailleurs toujours de disputer des courses, dans l'équipe Jimar.

Imbattable chez les jeunes

http://img248.imageshack.us/img248/3194/unodesusprimerostrofeos.jpgLe destin d'Alejandro, très poussé par ses parents et son grand-père qui lui ont acheté tous ses vélos malgré de modestes revenus, fut tout autre. A 9 ans, juste après avoir eu son premier vélo (un MBK noir et argent, avec lequel il a roulé lors de sa première sortie 120 kilomètres !), il pris sa première licence dans le club Puente Tocinos, finit second de sa première course, puis la semaine suivante premier de sa seconde course - à partir de là, il enchaine les victoires. La légende veut qu'il n'ai pas perdu une course entre 11 et 14 ans, ce qui lui valu le surnom de "El Imbatido" ("l'invaincu" en espagnol), surnom qui resta ensuite ; il a, au passage, un autre surnom, "Balaverde" ("la balle verte" en espagnol), tiré de la phrase dite par un compagnon d'entrainement après avoir perdu un sprint contre Alejandro : "Vas como una Balaverde".
Même les plus rationnels avouent que Valverde (qui a été très aidé chez les cadets et les juniors par Manuel López, qui est une des personnes les plus importantes dans la carrière d’Alejandro, selon son site officiel) a dû remporter une cinquantaine de victoires d'affilé durant ces quatres années, qui lui créèrent un certain statut dans la région - à tel point que les parents des autres jeunes cyclistes réclamaient qu'il ne soit plus aligné aux courses !

http://media.paperblog.fr/i/126/1264298/biographie-carriere-dalejandro-valverde-L-3.jpeghttp://img248.imageshack.us/img248/7742/campendeespaa1996.jpgLe chemin vers les professionnels étaient alors tout tracé : après d'innombrables titres de champion régional et des victoires aussi bien sur la route que sur la piste (Valverde a été, avant de passer professionnel, champion d'Espagne de poursuite individuelle, de poursuite olympique et de vitesse, vainqueur de la Coupe d'Espagne, du classement annuel de la Fédération Espagnole de Cyclisme...), il est remarqué par la Banesto et s'engage dans l'équipe amateur de l'équipe, dans la base est en Navarre, à quelques centaines de kilomètre de chez lui. Mais les longs trajets qu'il doit faire chaque week-end ne lui réussissent pas, et ses résultats s'en ressentent (il ne remporte "que" trois courses durant son passage à la Banesto), et il préfère donc rejoindre alors le centre de formation de l'équipe Kelme, où il est entrainé par Francisco Moya. Kelme lui promet un contrat professionnel s'il réalise de bonnes performances. Après sa victoire à la Coupe d'Espagne et au Championnat d'Espagne des moins de 23 ans en 2001, il intègre l'équipe pro début 2002, après trois ans passés chez les amateurs où il aura remporté 23 victoires.

Excellent chez les professionnels

Sa première saison en 2002 est un peu laborieuse (comme bien souvent pour une première saison pro), à cause de blessure notamment lors du Tour d'Espagne où il doit se résoudre à abandonner. S'il ne remporte aucune victoire cette saison là, il réalise tout de même de belles performances, telle une seule seconde place lors de la 5e étape du Tour de Catalogne, où il remporte le sprint du peloton derrière le vainqueur. En plus de qualités de sprinters, il montre qu'il possède des facultés de puncheurs en terminant 3e place de l'étape en côte de la Classica de Alcobendas. Une saison sans succès mais qui montre donc certaines prédispositions, sur plusieurs terrains !

Il n'aura cependant fallu qu'une année d'adaption à Alejandro chez les professionnels : dès sa deuxième année pro, en 2003, Valverde se révèle au public, et quelle révélation ! A seulement 23 ans, il remporte neuf succès, dont la Klasika Primavera devant S.Sanchez et deux étapes de montagne du Tour d'Espagne (dont l'étape reine, avec certains passages à 25% sur les pentes de Sierra de la Pandera : une des plus belles victoires de sa carrière) ; il termine surtout 3e de cette Vuelta, puis second du Championnat du Monde, derrière son coéquipier d'un jour, Astarloa ! Deux grandes performances consécutives qui le font découvrir aux suiveurs, qui pour certains deviennent alors fans de la nouvelle pépite du cyclisme espagnol et le sont encore maintenant...

http://media.paperblog.fr/i/126/1264298/biographie-carriere-dalejandro-valverde-L-4.jpeg
Après cette fantastique saison du coureur de la Kelme, le statut d'Alejandro change à la Kelme et il devient le leader de l'équipe. En 2004, l'objectif est clair : remporter un maximum de course. Valverde lève donc les bras à chaque fois qu'il le peut, c'est-à-dire très souvent....: 15 victoires en 2004, son record actuellement en une saison ! Ses bouquets sont de plus très homogènes : il gagne des courses d'un jour (Klasika Primavera par exemple), des courses d'une semaine (Tour de Murcie, Tour de Valence, Tour de Burgos), une étape sur la Vuelta et brille une nouvelle fois sur son Grand Tour national, avec une belle 4e place néanmoins un peu décevante par rapport aux espérances de ses supporters mais qui s'explique par une chute survenue au cours de l'épreuve et dont les séquelles l'ont gênées jusqu'à l'arrivée.

http://media.paperblog.fr/i/126/1264298/biographie-carriere-dalejandro-valverde-L-5.jpeg
Après ses remarquables saisons 2003 et 2004, Alejandro tape dans l'oeil d'Euzebio Unzue, manager de l'équipe Iles Baléares (actuel Caisse d'Epargne), qui voit en lui un futur Indurain. Valverde quitte donc la Kelme pour se rendre dans l'équipe de celui qui a dirigé l'ex quintuple vainqueur du Tour, ce dernier étant accessoirement le dernier espagnol à avoir remporter la Grande Boucle (à l'époque). Unzue avait vraiment son idée derrière la tête....Valverde avait également très envie de découvrir le Tour de France, et c'est d'ailleurs la principale raison qui l'a poussé à partir de la Kelme, où il n'avait pas la chance d'être invité au Tour.
Vous l'aurez compris, Unzue veut faire d'Alejandro, à terme, un vainqueur du Tour. Pour ce faire, il modifie complètement le programme de saison de son nouveau poulain, l'apprend à cibler ses objectifs et à en garder sous la pédale quand il le faut (ce qu'Alejandro n'avait pas l'habitude de faire à la Kelme) ; il établit de plus des pics de forme pour le murcien, ce qu'encore une fois, Valverde n'avait pas ou presque à la Kelme. En somme, le but est de gagner moins, mais mieux.

Alejandro dispute le Tour dès sa première saison aux Iles Baléares, en 2005, et se fait remarquer dès sa première participation à la plus grande course cycliste du monde, en battant Lance Armstrong en personne au sprint à Courchevel, lors de la 1ere arrivée au sommet de l'épreuve ! Une victoire qui reste une des plus grandes émotions de la carrière de Valverde, même s'il est permis de douter sur sa valeur... Une blessure au genou (raison officielle) le contraint à abandonner trois jours plus tard. Tant pis, il reviendra !
A la fin de sa saison, Alejandro est battu au Championnat du Monde dans un sprint massif par Tom Boonen. A la clé, une seconde médaille d'argent pour celui qui collectionne(ra) les places d'honneur sur les mondiaux.

http://www.theage.com.au/ffximage/2005/07/13/13n_valverde_wideweb__430x274.jpg
En 2006, Valverde se concentre sur deux objectifs précis : les classiques ardennaises et le Tour de France. En avril, il réussi le doublé Flèche Wallonne - Liège/Bastogne/Liège : carton plein ! En juillet, par contre, l'espagnol connait moins de réussite : il chute lors de la 3e étape du Tour et ne peut repartir, à cause d'une fracture de la clavicule droite. Après cet abandon, Alejandro décide de disputer la Vuelta, où il rate la victoire finale de peu ; il termine finalement 2e du classement général, après avoir porté le maillot de oro durant 8 étapes consécutives, derrière un Vinokourov sans doutes très "chargé". La déception est très grande....Valverde était en effet tout proche d'une première victoire dans un Grand Tour !
En fin de saison, le murcien se fait battre au Mondial au sprint par Bettini et Zabel et prend la médaille de bronze. Au final, c'est bien sûr une très bonne saison (malgré la grosse déception de juillet et celle plus relative de la Vuelta), grâce surtout à son fantastique doublé ardennais d'avril ; sa saison est de plus couronnée avec une première place au classement UCI Pro-Tour.

http://a6.idata.over-blog.com/508x351/0/05/82/87/debut-de-saison-2006/valverde-en-puissance-au-sommet-du-mur-de-huy.jpg
L'intersaison 2006-2007 est secouée par la proposition de contrat faite à Valverde par la T-Mobile (désormais Team Columbia), qui lui propose de racheter les années qui lui restent à la Caisse d'Epargne et de faire d'Alejandro dans l'équipe allemande le coureur le mieux payé du peloton ! Mais Euzebio Unzue ne compte pas lâcher sa pépite comme cela, et réussi à conserver Valverde à la Caisse d'Epargne en lui faisant signer un contrat "incassable" jusqu'à fin 2010, après lui avoir augmenter son salaire et avoir fait d'Alejandro le coureur le mieux payé du peloton (même si son salaire est plus faible que celui que lui proposait l'ex T-Mobile - c'est dire la proposition qu'avait fait l'équipe allemande !)

En 2007, l'espagnol connait une saison assez tumultueuse, encore plus que son intersaison. Cela est dû aux soupçons qui pèsent sur Valverde dans l'affaire Puerto, où son nom est cité à maintes reprises....Cette suspicion lui gâchera son année : aucun bouquets en avril (erreurs tactiques, dûes à une trop grande nervosité) et une moyenne 6e place sur le Tour, alors que l'on attendait bien mieux de lui. Mais le pire arrive en fin de saison, lorsque l'UCI l'interdit de disputer les Mondiaux prétextant "des preuves de son implication dans l'affaire Puerto", preuves en fait inexistantes, vérité heureusement mise au claire par le TAS qui accorde la clémence à Alejandro et lui permet de disputer les Mondiaux. Mais avec toute l'agitation qui a entouré l'espagnol pendant les semaines précédants le Championnat du Monde, Valverde n'a pas pu s'entrainer correctement et n'est donc pas dans son assiette le jour J....Au final, cette saison 2007 est une des moins bonnes saisons de la carrière de Valverde, mais il faut relativiser : elle reste bonne, puisqu'Alejandro a gagné 5 victoires et terminé à dix reprises à la seconde place dans sa saison, preuve de sa régularité.

En 2008, Valverde cible sa saison sur toute la seconde partie de l'année, avec le Tour, les JO, la Vuelta et le Mondial. Paradoxe : il rate ses objectifs (ceux cités ci-dessus) et ne termine par exemple que 9e du Tour et 5e de la Vuelta, mais réussi la meilleure saison de sa carrière, en remportant pour la seconde fois Liège/Bastogne/Liège (alors qu'il ne s'était pas préparé spécialement pour), et pour la première fois le Dauphiné Libéré (avec deux étapes en plus), le Championnat d'Espagne et la Classica San Sebastian. Sa victoire à Liège reste, d'après moi, la plus belle victoire de sa carrière, victoire qu'il a acquise après avoir fait preuve d'une remarquable maitrise de la course ; quand à son Dauphiné, on ne peut qu'applaudir sa supériorité (vainqueur d'une étape de plat, du chrono et impérial en montagne) et la sérennité qu'il eu tout au long de la semaine. Vraiment, excellente saison du coureur espagnol, qui repart avec 11 victoires, et quelles victoires...A la fin de l'année, il remporte le classement UCI Pro-Tour pour la seconde fois de sa carrière ; n'en jetez plus, la coupe est pleine !

http://www.lepoint.fr/content/system/media/2/20080427/2008-04-27T155807Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRSP-CYCLISME-LIEGE-BASTOGNE-LIEGE-20080427.jpg
En 2009, pour la première fois de sa carrière, Alejandro décide de miser sa saison sur le Tour de France. Malheureusement, l'affaire Puerto le rattrape une nouvelle fois : le CONI affirme détenir la preuve de son implication dans ce scandale de dopage. Le jugement de Valverde devant le CONI est programméhttp://cache.daylife.com/imageserve/0dy53G40gndCg/610x.jpg au 11 mai, soit après les classiques ardennaises. Alejandro peut donc courir les trois classiques, mais, son programme prévoyant un pic de forme en juillet et non en avril, il ne brille pas sur ce triplé ardennais (21e à l'Amstel, 7e à la Flèche et 19e à Liège). Le murcian se rattrape cependant ensuite en remportant de très belle manière le Tour de Catalogne, et pour la deuxième année d'affilé le Dauphiné Libéré, grâce à une superbe attaque dans le Mont Ventoux !
Finalement, le CONI décide de le suspendre pour deux ans sur le territoire italien, ce qui empêche Valverde de courir le Tour cette saison, puisque l'épreuve passe durant 60 km en Italie. Alejandro, qui fait appel devant le TAS, doit se rabattre sur le Tour d'Espagne, en septembre, qui devient son nouvel objectif. Annoncé comme le grand favori de la course, il ne déçoit pas et tient tête sans problèmes à Basso, S.Sanchez, Evans et Gesink : bingo, il remporte enfin le premier Grand Tour de sa carrière !! Même si la course n'a pas été très spectaculaire (Alejandro n'a par exemple remporté aucune étape), elle restera comme l'un des plus grands moments de la carrière de Valverde, qui sauve par ailleurs ainsi largement sa saison, et ce même s'il ne parvient pas, fatigué de la Vuelta, à briller comme on l'espérait au Mondial (9e).

En 2010, Alejandro, qui court avec une épée de Damoclès au-dessus de lui, tente de s'illustrer du mieux qu'il peut tant qu'il peut encore courir. Balaverde réalisé une excellente première partie de saison : il remporte en effet le Tour Mediterranéen et le Tour de Romandie, et termine second de Paris/Nice et du Tour du Pays Basque (sans oublier sa 3e place à Liège Bastogne Liège) ! Malheureusement, ce que l'on redoutait depuis plusieurs mois se produit : le TAS le suspend en mai, jusqu'à fin 2011.

Durant son année et demi sans compétition, Alejandro ne cesse de s'entraîner chaque jour à Murcie, en compagnie d'autres coureurs pros comme LL Sanchez et Rojas, afin de revenir au plus haut niveau. Il est très professionnel : il simule des périodes de compétition, se rend à de nombreuses cyclos...Le médecin de la Movistar parle même de "48 000 kms parcourus et 3000 abdos par jour", ce qui est sans doute exagéré mais témoigne de la détermination et de la motivation du Murcian (qui apparaît du reste très affuté sur les photos). Dans ses interviews, Alejandro est affirmatif : il reviendra "au moins aussi fort qu'avant". Ca promet !

Valverde effectue son retour au sein de la Movistar en janvier 2012, avec comme principaux objectifs les ardennaises, le Tour et le Mondial. D'entrée, il fait parler la poudre au Tour Down Under en s'imposant au sommet du Willunga ! Après plusieurs autres bonnes performances, il connaît quelques pépins (grippe à Paris/Nice, chute au Tour de Catalogne) qui perturbent sa préparation pour les ardennaises, où il ne parvient pas à briller comme souhaité. Qu'à cela ne tienne : il prendra sa revanche au Tour, son grand objectif de la saison, avec le Mondial...


Lire également :

- Palmarès
- Saison 2012
- Saison 2010
- Saison 2009
- Saison 2008
- Saison 2007
- Saison 2006 (voir aussi ici)
- Saison 2005
- Saison 2004
- Saison 2003

"VAS COMO UNA BALAVERDE" !

http://foto-cache.laverdad.es/jpg/6/4/1220256135146.jpg

Published by Clément
commenter cet article

commentaires

el abuelo 07/04/2010 20:26



en venant regulierement sur le blog, on oublie de lire certains sujets,, et notenment , je viens de lire la bibliographie et la encore ça merite une
mention trés,trés , trés bien.


bravo Clement


el abuelo



Clément 07/04/2010 20:28



Merci el abuelo



alexis 03/11/2008 11:08

valverde a l'un des plus beau palmarés du velo méme si ce n'est pas celui qui a gagné le plus de course il a gagné les principal je trouve

audrey 03/11/2008 10:54

tro marrante la dernière photo!!tu les trouves ou ?

audrey 03/11/2008 10:48

superbe biographie!! bravo!!