Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 07:47

Voici une interview d'Alejandro réalisé en juillet par le site CyclingTips. J'ai enlevé quelques questions à propos du dopage (il y a en a beaucoup dans l'interview) - non par censure (!), simplement parce qu'elles sont un peu lourdes, à mon sens . Pour moi, s'il fallait trouver un point positif à la suspension de Valverde, c'est bien le fait qu'il est désormais débarrassé de tout problème de dopage. Alors pourquoi continuer à en parler ? Bien sûr, je sais comment se passeront les premiers mois du retour d'Alejandro : comme pour Basso, les médias parleront de lui comme du "retour du coureur de l'affaire Puerto", etc. Mais cela cessera au bout d'un moment, et l'on ne parlera bientôt plus que de ses nouveaux succès (comme l'on parle désormais de Basso comme "le vainqueur du dernier Giro"). Mais revenons-en à nos moutons.

(les questions sont posés par des internautes ; j'ai souligné les déclarations d'Alejandro les plus intéressantes à mon sens)

La 1ere étape du Tour 2008 à Plumelec est une des plus belles qui m'ait été donné de voir. Avez-vous eu peur ce jour-là de ne pas pouvoir reprendre Kirchen à 300 mètres de la ligne ?
_C'est une des plus belles victoires de ma carrière, également parce qu'elle m'a permis de porter le maillot jaune. Je me suis sentis très bien durant toute l'étape et je connaissais le final par coeur. Je savais où je devais attaquer et aussi que Kirchen l'avait fait trop tôt.

Quand avez-vous réalisé pour la première fois que vous aviez les qualités pour être professionnel ?
_J'ai toujours été attiré par ce sport. J'ai commencé à faire de l'athlétisme à l'école mais mon père et mon oncle était http://vueltapaisvasco.diariovasco.com/2010/fotos/alejandro-valverde/etapas-vuelta-ciclista-pais-vasco/images/alejandro-valverde-11.jpgde vrais fans de cyclisme qui montaient sur leur vélo chaque week-end (mon père courait en amateur). Du coup, j'ai décidé de faire comme eux et je roulais avec eux.
J'ai commencé la compétition à 9 ans. J'ai terminé à la deuxième place de ma première course et j'ai gagné la suivante. Depuis ce jour, je n'ai jamais arrêté de gagner. Je savais que je voulais devenir coureur pro mais bien sûr je savais aussi qu'il y avait du chemin à faire pour que mon rêve devienne réalité !

Quel influence a Neil Stephens [un des directeurs sportifs, australien comme le site CyclingTips] au sein de l'équipe Caisse d'Epargne ?
_C'est un bon directeur sportif, très expérimenté. Il est très organisé et professionnel. C'est une qualité importante pour diriger une équipe. Il a d'ailleurs été lui-même coureur donc il sait aussi ce que vous pensez, comment vous vous sentez. Il est très humain et c'est également important pour motiver les coureurs.

Comment avez-vous fait pour avoir une position aussi "parfaite" sur le vélo ?
_Je ne sais pas si elle est parfaite mais j'ai beaucoup travaillé pour qu'elle le soit. C'est vrai que je me sens très bien sur le vélo mais je suis aussi très perfectionniste et j'essaye sans cesse d'améliorer ma position surtout en contre-la-montre.

Vous êtes proche de Rebellin selon moi dans le sens où vous avez l'habitude de ne faire qu'une seule attaque, mais qui est très efficace. Comment choisissez-vous le moment de vos attaques ?

_Les sensations en course jouent bien sûr beaucoup, mais il est aussi important d'étudier tous les autres paramètres. J'aime regarder mes adversaires pour vérifier leur état de fraîcheur. Evidemment j'étudie aussi la route avant la course. Il est très important de savoir comment et quand vous devriez attaquer mais comme je l'ai dis la plupart du temps c'est une question de feeling : je sais simplement que c'est le bon moment pour attaquer.

Comment vous entrainez-vous pour avoir de telles capacités en montagne tout en restant bon sprinter ?

_Je suis très chanceux car je n'ai pas besoin de beaucoup m'entrainer pour être en bonne forme. Je ne suis pas un pur grimpeur mais je peux me débrouiller avec la plupart des ascensions difficiles. J'ai l'habitude de beaucoup m'entrainer en altitude en Sierra Nevada. C'est très important, surtout en vue de préparer un Grand Tour. C'est vrai que je suis aussi très rapide. Au début de ma carrière, j'étais aussi très rapide dans les sprints massifs mais en vieillissant, avec maintenant trois enfants, je préfère ne plus prendre trop de risques dans les sprints massifs.

Si vous devez purger les deux ans de suspension en entier, comment pensez-vous que cette période sans compétition affectera votre potentiel de prétendant au Tour de France ?
_Je continue de m'entrainer chaque jour exactement de la même façon qu'avant quand je pouvais courir. J'ai aussi gardé exactement la même façon de vivre ; je fais attention à ce que je mange. En fait ma vie est exactement la même qu'avant excepter le fait que je ne court pas. Donc je m'attends à n'avoir besoin que de peu de courses pour retrouver mon rythme de compétition.

Que pensez-vous des coureurs qui rendent publiques leurs valeurs (bilans sanguins, VO2 max, capteurs de puissance, etc.) ? Si un coureur n'a rien à cacher, il devrait présenter ces valeurs sans craintes.

_Je crois que chacun est libre de faire ce qu'il veut avec ses valeurs, même les publier dans les médias s'il le désire. Néanmoins je crois qu'il devrait être suffisant que l'UCI connaisse ses valeurs. Je crois qu'il serait mieux pour le cyclisme et les jeunes coureurs de lire à propos de cyclisme et de résultats sportifs plutôt que de lire des valeurs sanguines. Néanmoins je n'ai rien à cacher et si cela intéresse les gens, pourquoi pas.

Alejandro, qu'est ce qui vous a fait garder la motivation durant les moments difficiles, c'est à dire les 12 derniers mois ?
_Le cyclisme est toute ma vie. J'adore vraiment ce sport. Je ne peux pas m'imaginer sans rouler sur mon vélo. Evidemment parfois ce n'était pas simple d'aller s'entrainer dur, parce que j'avais l'impression d'avoir un poids de 20 kg au-dessus de moi mais dès que j'étais sur mon vélo j'oubliais tout le reste.

Je peux fermer les yeux et sentir la sensation d'être libre, simplement en enfourchant mon vélo. Pourriez-vous nous faire partager la sensation de ce que simplement monter sur vélo vous procure ?

_Je comprend tout-à-fait vos sensations parce que je ressent exactement la même chose lorsque je monte sur mon vélo. En pédalant j'oublie tout le reste. Rien n'existe alors plus, mais c'est un sentiment merveilleux.

--> Lire l'interview en anglais sur CyclingTips

Le blog continuera d'être au ralenti durant une semaine puis reprendra son activité normale, avec en particulier une autre interview de Valverde, publié dans le quotidien murcian La Verdad. A noter qu'Alejandro participera ce dimanche à la Marche Pedro Delgado, à Ségovie, en compagnie de près de 2000 cyclistes (source). Etant suspendu, il ne portera pas de dossard, comme pour les autres cyclos à laquelles il prend part durant sa suspension.

Pour revenir à la Team Movistar, voici ce qu'Eusebio Unzue a déclaré à propos d'Alejandro :
"Il reste avec nous, bien sûr. La possibilité qu'il effectue son retour avant 2012 n'est de plus pas écartée - il y a des recours en marche."
Tout laisse donc à penser, pour le moment, qu'Alejandro ira à la Team Movistar en 2012 ! Voir même, donc, peut-être avant...
Unzue a ajouté que son "rêve était de réunir Valverde et Contador dans la même équipe en 2012, pour le retour d'Alejandro. Je reste sur ma faim mais je n'écarte pas de revenir à la charge en 2013 [lorsque Contador sera de nouveau libre]".

Published by Clément
commenter cet article

commentaires

Nathalie 26/08/2010 01:18



Bonsoir Clément et félicitation pour la continuité de ton blog. Je sais combien il n'est pas simple de faire des articles dans une période aussi dure mais c'est la plus belle des réponses à ceux
qui critique ou ont critiqué Alejandro. Bien-sûr les questions sur le dopage on lui en posera toujous et Puerto le suivrea toute sa vie. Pour Ivan c'est vrai que l'on parle de lui comme
le vainqueur du Giro mais je ne me fais pas d'illusion, il aura jusqu'à la fin de sa carrière et de sa vie l'étiquette puertiste. Certains "journalistes" ou "supporters" se feront toujours un
malin plaisir de le redire. Mais qu"importe l'essentiel est la passion que l'on a en nous au fond de notre coeur et celle-là rien n'y personne ne pourra nous l'enlever. C'est pareil pour
Alejandro, il continue sa vie de coureur et je suis sûre qu'il refera de grandes choses à son retour. Il lui faudra peut-être moins de temps qu'Ivan pour regagner, car Ivan, en plus de devoir
récuperer le ryhme des courses, avait aussi un sentiment de culpabilité. Il n'arrivait à se lâcher dans les montées car ce sentiment le rongeait. Mais peu à peu il a pris conscience que désormais
ayant payé il ne devait plus se sentir en faute. Alejandro lui je pense n'aura pas ce problème.


Bon courage à Clément et à tous


Nathalie


 



supermamy 24/08/2010 13:37



C'est une intervieuw interessante,bien sur, rien de neuf vraiment,merci Clément de nous avoir épargner "certaines questions",je retiens sa volonté de revenir à tout prix,de continuer à
s'entrainer pour garder un maximum le niveau et surtout qu'il va encore travailler son point faible:le contre la montre.


Il parait trés confiant pour récupérer son niveau trés rapidementà son retour,tout ça est trés rassurant,une chose est certaine,nous reverrons notre champion en 2012et nous le verrons rapidement
lever les bras!!


Il n'empêche ,la avec la vuelta qui se pointe,j'ai un petit coup de blues...quels regrets!avec ce parcours,Alejandro aurait eu l'opportinuité de faire un doublé..mais ,de toute façon,cela ne sert
à rien d'imaginer ça...


Vivement 2012!!pour une fois ,je voudrais me vieillir et avoir 16/17 mois de plus!!!!



Clément 25/08/2010 23:45

Il est très optimiste et c'est tant mieux, c'est clair ! Il a donné une interview lors de la Marcha Pedro Delgado (dont je ferai le compte rendu lorsque je pourrai, c'est a dire dimanche), interview que je traduirai et publierai bientôt aussi, où il donne l'impression de n'avoir aucun doute sur sa future équipe : Movistar. Celle ci ne va pas engager de grand leader jusqu'en 2012 ; dès lors, les chances sont grandes pour que Valverde soit le leader de l'équipe en 2012 et dispute donc le Tour cette année la ! Néanmoins, pour ne rien vous mentir, je ne m'interdit pas d'espérer qu'il revienne dès 2011 (j'ai contacté le Tribunal Fédéral a ce propos pour connaitre les dates des décisions du Tribunal, mais ils m'ont seulement dit qu'il me préviendront lorsque le jugement sera donné) - mais je ne veux pas vous donner de faux espoirs pour autant...!