Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 14:58

On attendait un duel Valverde/Evans, on l'a eu. On avait simplement enterré un peu tôt Levi Leipheimer, qui avait certes perdu du temps hier (plus d'une minute) mais qui était encore placé à la 3e place du général, juste derrière Alejandro et Evans. L'américain a prouvé aujourd'hui qu'il est bien présent et que son passage à vide de la veille était à oublier bien vite.

Au départ de cette étape, on retrouvait donc Alejandro Valverde à la première place du général : l'espagnol, à la veille de la dernière étape, était donc l'homme à battre. Cadel Evans, très près du murcian au général (37 secondes ce matin), n'avait donc plus qu'à attaquer s'il voulait reprendre du temps à Valverde, chose qui ne paraissait pas facile au vu des performances réalisés par l'espagnol cette semaine (victoire lundi, mercredi, 3e vendredi). De plus, l'australien n'a souvent couru que comme "suiveur" et non comme réel attaquant et l'on pouvait douter de ses capacités à produire d'efficaces accélérations.

Seulement voilà : Valverde n'était aujourd'hui pas au mieux, et même s'il n'a jamais décroché le peloton -bien heureusement-, il n'a pu suivre Cadel Evans lorsque celui-ci démarra dans l'ascension finale. Il ne restait alors qu'une quinzaine de coureurs dans le peloton et aucun coéquipiers pour aider Alejandro, qui avait pu compter jusque là sur le travail de Portal puis, lorsque le français lâcha prise, du jeune Uran.
Personne ne répondit à l'attaque d'Evans et l'australien prit rapidement quelques longueurs et une quinzaine de secondes d'avance. Valverde, dans un petit groupe de 5-6 coureurs emmené par Gesink, ne réagissant toujours pas, ce fut au tour de Leipheimer d'accélérer et l'américain rattrapa bientôt Evans. Alejandro, sûrement moins bien que lors des prédédentes étapes, grimpait à son rythme et put compter pendant plusieurs kilomètres de Gesink qui faisait tout le travail - tactique très surprenante de la part du jeune coureur de Rabobank - mais qui aida beaucoup Valverde. Ce dernier comprenait bien que son maillot jaune était en train de s'envoler mais il ne paru pas s'affoler.
Et ce fut la bonne tactique : devant, Leipheimer et Evans ne s'entendait vraiment pas et l'américain lâcha Evans qui se (re-)retrouva quelques secondes plus tard dans le groupe Valverde. On arrivait déjà à La Toussuire, et les écarts ne furent au final que peu conséquents par rapport à la bataille qui s'étaient déroulées quelques minutes plus tôt entre les trois premiers du général : Leipheimer avait passé la ligne avec seulement 5 secondes d'avance sur Valverde, et l'espagnol arriva lui juste devant Evans avec deux secondes d'avance.

De très faibles écarts donc, qui permettent à Alejandro Valverde de conserver son maillot jaune, grâce à la mésentente de Leipheimer et Evans entre eux, au travail de Gesink mais également grâce à sa sérennité qui lui a permis de ne pas "exploser" en tentant de combler l'avance qu'avait pris Evans. Une alerte donc, à la veille de la dernière étape de montagne où Valverde n'est pas sûr d'être à la fête vu sa (relative) décevante performance du jour. Espérons donc qu'il se refasse demain, à la manière de Leipheimer aujourd'hui. De toutes façons, à moins d'une réelle défaillance, il restera sur le podium et même très probablement aux deux premières places (Leipheimer est à 1'24" du murcian).
Mais soyons optmiste et pour l'instant, Alejandro est quand même encore bien le leader du général ; Evans réussira-t-il à combler les 39 secondes qui le sépare de Valverde ? Là est toute la question...mais il ne lui reste plus qu'une chance, demain, lors de la dernière étape de haute montagne !

Classement 6ème étape :

1. Chris-Anker Sörensen (DAN, Team CSC) les 233 km en 6h15'53"
2. Pierrick Fédrigo (FRA, Bouygues Telecom) à 1'02"
3. Levi Leipheimer (USA, Astana) à 1'10"
4. Sylvester Szmyd (POL, Lampre) à 1'15"
5. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.
6. Cadel Evans (AUS, Silence-Lotto) à 1'17"
7. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
8. Robert Gesink (PBS, Rabobank) à 1'26"
9. Matteo Carrara (ITA, Quick Step) à 2'11"
10. Daniel Navarro (ESP, Astana) à 2'13"

Classement général :

1. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) en 24h14'58"
2. Cadel Evans (AUS, Silence-Lotto) à 39 sec.
3. Levi Leipheimer (USA, Astana) à 1'24"
4. Robert Gesink (PBS, Rabobank) à 2'47"
5. Haimar Zubeldia (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 3'19"
6. Cyril Dessel (FRA, Ag2r La Mondiale) m.t.
7. Mikel Astarloza (ESP, Euskaltel-Euskadi) m.t.
8. Sylvester Szmyd (POL, Lampre) m.t.
9. Maxime Monfort (BEL, Cofidis) m.t.
10. Michael Rogers (AUS, High Road) m.t.

L'espagne n'était vraiment pas à la fête, aujourd'hui, puisqu'un autre favori du Tour de France subissait, dans une autre mesure il faut le dite, "le coup de moins bien": Carlos Sastre termina en effet l'étape à 7 minutes du vainqueur (son coéquipier Sorensen, de l'échappée matinale qui avait résisté au retour du groupe des favoris) ! Vraiment de mauvais augure pour le Tour, mais puisqu'il parait que cela rentre dans les plans de sa préparation à la Grande Boucle, je ne m'éterniserais pas sur sa petite condition...
Published by Cyclisman
commenter cet article

commentaires

flea 15/06/2008 10:30

Valverde certes pas au top - c'est bon signe -, mais qui a géré très intelligement sa montée. Très bien joué, même s'il devra remercier l'innimitable Robert Gesink qui joue tout faux (tant mieux!) depuis trois jours et d'autres alliés de circonstances qui ont gardé l'espagnol dans la course. ;-)Venga Valverde!

marc 15/06/2008 09:48

daccord avec jo sastrer sera la au tour !! pour ma part valverde a mon avis a bleuffer tout le monde pour moi il a fait expres de joeur cette tactique pour pas en donner trot et pa se tuer comme moreau en 207 et leipheimer en 2006 et jira meme jusqua dire si valverde voulait dans le dernier kilometres il aurait pu mettre 10 s a leipheimer et evans il faisait pour moi de la trotinette et si aujourdui lechapper maitnale va va o bout valverde peut remporter letape dans un groupe de 10 a 15 a 20 coureurs o sprint valverde me decoit toujours autant parcequil nattaque pas mais sa facon de courir est meilleur qu lanner derniere se qui me rend heureux je parle kil roule intelligement comme la prouver liege ou il a pa emmener totulem onde dans la roeu ou meme hier ou il a pa rouler comme un abruti en tete il a bien fait valverde ne gagnera peut etre pa le toru a la pedale face a evans mais jai jamlais vu valverde aussi fort mentalement et tactiquement cet la premiere anner ou il joeu bien les coups venga alejandro!!!!

jo 15/06/2008 00:22

Ne vous inquiéter les coureurs comme Sanchez et Sastre sont a la rue mais c'est fait exprès! Tout est calculé!Comme y a 2-3 ans avec un Landis a la rue total en Juin et devant en Juillet!Sa veus rien dire!!!!!!! ils font leur montée aux cardios en se fixant une limite, faire 40ème ou 120ème ils s'enfoutent! Ils viennent pour prendre le rythme c'est tout...

alex 14/06/2008 21:24

jpense qe tu te trompe completement o sujet de sastre . l'anné derniere, sastre avait choisi le tour de suisse comme preparation, il avait terminer 19eme a 9 minutes de karpets sachant qe le parcour est bcp moins accidanter qe celui du dauphiné cette anné. ojourdui il est 20eme a 12 d'alejandro. il y a une certaine similiralité entre ses deux dernieres courses de preparation pour le tour de france.

jo 14/06/2008 20:19

Slt,Tu semble ne pas avoir compris la tactique de Valverde! Aujourd'hui, il a fait joue joue avec des adversaires! Sa se voyait, regarde comment il revient façile dans le final en danseuse. Il gère très bien son truc, gagner le dauphiné en puisant le moins dans les réserves! il a très bien fait aujourd'hui ( si la victoire d'étape était jouable, il aurait peut-être joué le coup différament ).Enfin, c'est mon avis!!! Et même s'il était dans le dur aujourd'hui comme tu le crois ( je respecte ton point de vue, c'est aussi possible, mais pour moi y avait un peu du bluff dans sa façon de courir ) ben sa serais peut-être même mieux, cela voudrait dire qu'il est a 80-90% a 1 mois du tour et c'est se qu'il faut car a 100% maintenant, il va le payer dans la 3ème semaine.

fabrice 14/06/2008 20:10

Voilà : aujourd'hui samedi 14 juin 2008 Valverde a encore franchi un palier dans sa carrière. Le Valverde d'hier aurait perdu le maillot sur les pentes de la Toussuire. Le Valverde d'aujourd'hui s'est permis de remettre le grand Evans derrière sa roue arrière ! Alors qu'il n'était pas dans un grand jour, Valverde n'a pas paniqué. Il a serré les dents, puis il a utilisé son point fort : des accélérations de sprinter mains en bas du guidon à des moments bien choisis. Je n'était pas sûr de savoir si Alejandro - déjà sacré meilleur coureur du protour à 26 ans - pouvait encore progresser. Maintenant je sais.

jeremy 14/06/2008 19:08

Sastre avait le sourire donc sa ne doit pas l'inquiété!Et puis je le redit (^^), attention à Rogers piur la mois de juillet car il est trés loin de sa condition optimal et réalise déjà de bonne performance!

Rémy 14/06/2008 18:26

Oué je suis d'accord avec Alex, je vois pas en quoi c'est " l'alerte". Le Dauphiné reste une course de préparation et les termes sont respectées : je n'ai jamais vu Valverde s'arracher, loin de là. IL paraissait pas au mieux c'est sûr, mais il a fait la montée à un rythme régulier, il a bien fait de ne pas suivre Evans lorsque celui-ci a placé un démarrage assez redondant. Il l'a gardé à distance. Idem pour Leipheimer. Alejandro paraissait confiant, je l'ai donc été moi aussi. Et au final, il ne perd rien ! Il reprend même 2secondes à Evans. Donc je pense que c'est tout bon : Valverde n'est pas à 100%, ca s'est vu aujourd'hui. Il n'est pas surhumain, ca s'est vu aujourd'hui. Il ne fait pas le Dauphiné à la manière de Moreau l'an passé, ca s'est vu aujourd'hui aussi. Comme l'a dit le commentateur de France 2 : les coureurs voulant jouer la gagne pour le Dauphiné repèrent leurs éventuels faiblesses au Dauphiné et tentent de les combler durant les deux semaines " d'entre course " : soit c'est le repos et la conservation de la forme, soit c'est l'amélioration de celle-ci avec enchainement des entrainements.Valverde a l'experience, il doit connaître ses faiblesses et travailler sur elles avant le Tour. Je lui fait confiance.Demain dernière étape : esperons que Valverde tienne la distance et limite les dégats. S'il l'emporte, ce sera beau ! Il l'aura gagné sans être dans une meilleure forme qu'Evans. Et puis... Le TOUR !Venga Alejandro.J'attend ses réactions avec impatience.

alex 14/06/2008 18:07

aujourdui g suivi l'etape et et g trouver valverde trés bon tactiquement , il ne prenna pa la roue de evans lorsqe celui ci a attaqer et a beneficier d'une aide imcompréenssible  de gesink, de smyth(qui metonne bcp) et de fredigo. sinon sa ptite defaillance est normale, l'etape fesait tout de meme 233km et valverde na pa couru une vrai course depui alconbelas, cad il y a une mois mais en meme tps c rassurant de voir quil n'est pa encore a cent pourcent. tu parle bcp de sastre mais moi jminkiete pa du tt pour lui, l'année derniere il était o tour de suisse et avait termier trés loin de karpets , carlos est chaque année en trés grande forme au tour de france et ca mettonnerait que  cettte année ce ne soi pa le cas.ojourdui g ossi vu qe valverde avai plus de probleme en montagne lorqe les acsenssions son longues, esperons qe ca changera.bref je voi bien alejandro gagner le dauphiné mais je me mefie bcp de leipheimer qui va surement attaqer de loin mais qi sera desavantager ds le final avec la longue descente vers grenoble.autre chose, enorme travail de portal  qui ma impresionner ds la descente en repprennant a lui tt seul 2 minutes au echappées. chapeau, super equipier