Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 15:00
D'après Todociclismo et le site officiel de l'équipe Caisse d'Epargne, Alejandro Valverde participerait à la Classica de Alcobendas qui se déroule le 12 et le 13 mai 2007. Cette course à étape se déroule comme le critérium international : 3 étapes en 2 jours, dont un contre-la-montre.

Par ailleurs, Guy Cotret, le directeur exécutif de la Caisse d'Epargne, a "convoqué" la semaine dernière, à Paris, José Miguel Echavarri et Francis Lafargue (voir vidéo), pour s'expliquer sur les conséquences de l'affaire Puerto chez l'équipe Caisse d'Epargne. En cas de révélation ou de scandale, les dirigeants estiment être "en droit de se retirer de [leur] partenariat sur le champ."
Alejandro Valverde client présumé du Dr Fuentes ? "J'ai plutôt confiance dans Valverde, explique Guy Cotret. Je pense que c'est un garçon qui est sain".

Source : blog d'Eurosport

Image hébergée par servimg.com
Published by Cyclisman
commenter cet article
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 08:18
 (photo photonews)
Les classiques ardennaises sont passé, sans que Valverde en est remporté une seule.
Alejandro va devoir se rattraper sur le Tour de France, qui va arriver très vite...
Le compte à rebours en bas de l'en tête annonce le départ de la Grande Boucle dans une petite soixante de jours : plus que 2 mois !

Valverde ne va disputer à partir de maintenant (et jusqu'au Tour) que des courses de préparation au Tour : il s'agit du Tour de Catalogne (pour reprendre tranquillement la compétition, sans pression, sans chercher à faire une bonne place au général) et du Dauphiné Libéré (où Valverde ne pourra plus se cacher ; sa préparation sera finit, il faudra qu'Alejandro soit avec les meilleurs mais qu'il ne donne pas trop, en vue du Tour évidemment).

EDIT : Valverde coure aussi la Classica de Alcobendas avant le Tour.

Je pense que, cette année, si Alejandro arriver à Paris, il terminera sur la 1ere ou la 2e place.
Je dis cela en me basant sur ses adversaires, sur ses progrès en CLM et sur son équipe.

Ses progrès en CLM :
Alors, Valverde a-t-il réellement progressé en contre-la-montre ? La réponse est oui, par rapport à ses performances dans ce domaine il y a quelques années. Mais ce n'est pas fulgurant, ne vous attendez pas à ce qu'Alejandro finisse 1er d'un chrono sur le Tour ! Au Tour du Pays/Basque, son chrono fut un peu décevant, mais il a déclaré qu'il n'avait pas tout donné en vue des classiques. Au niveau de ses adversaires, je peux dire qu'il est meilleur que Cunego mais moins bon que Klöden sur cette discipline.

Image hébergée par servimg.com Ses adversaire :
Regardons le classement final du Tour 2006 : Landis, 1er, ne courra pas le Tour, Peireiro, 2e, sera co-leader avec Alejandro à la Caisse d'Epargne, Klöden, 3e, formera un trio impressionnant chez Astana avec Vinokourov et Kashechkin, Sastre, 4e, Evans 5e et Menchov 6e sont à mon avis un ton au-dessous d'Alejandro ; sauf peut-être Sastre...

Après, on retrouve 2 francais, Dessel et Moreau, ce qui pour moi montre que la liste des favoris s'arrête là : Schleck, 11e, aura forcément progresser mais pas de là à finir sur le podium cette année, Cuengo, 12e, ne dispute pas cette année le Tour ; il ne reste plus que Leipheimer, 13e, qui a montré ses limites l'an passé...
Et ce qui ne figurait pas au Tour 2006 ? Ulrich a arrêté sa carrière, Basso n'a pas retrouvé d'équipe et il n'en retrouvera pas une qui puisse l'amener au Tour cette année, donc pour l'instant, je suis sûr que le vainqueur du Tour 2007 est dans ces noms (en rajoutant Contador au passe !).

Après avoir décortiqué le classement final du Tour 2006, regardons les coureurs qui sortent du lot et qui peuvent viser cette année la victoire finale :
Klöden, Vinokourov, Kashechkin, Sastre, Valverde.
Ajoutons à cette liste Evans et Leipheimer, et le compte est bon. Allez, je vais quand même rajouter Contador car on ne sait jamais, Landis était au même niveau que lui l'an passé...
Cela fait 8 coureurs. Dans ces 8 noms, 3 appartiennent à Astana, et 2 appartiennent à Discovery Channel (Contador et leipheimer). Valverde, quand à lui, dispose de Peireiro et de Karpets.
Je ne met pas Peireiro dans les favoris du Tour car je pense que l'année dernière il a bénéficié de son échappée pour terminer à cette 2e (1ere ?) place.
Malgré tout, il sera d'une aide précieuse pour Alejandro contre Vinokourov aidé de Klöden et de Kashechkin et contre Contador aidé de Leipheimer (à moins que ce ne soit l'inverse). Ces trois équipes se feront probablement la guerre en juillet prochain ; j'ai hâte que la bataille commence, et qu'Alejandro prenne sa revanche sur Vino qui l'avait battu à la dernière Vuelta.
Published by Cyclisman
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 14:47
Image hébergée par servimg.comValv Piti....ca vous rappelle quelque chose ?
Vous croyiez que c'était bel et bien finit, qu'Alejandro n'aurait finalement rien eu avoir avec cette affaire ? Eh bien non !
Une seconde liste du docteur Fuentes a été retrouvé, indiquant d'autres cycliste qui se dopaient. Valverde figure-t-il dans cette nouvelle liste ? Probablement non, mais la relance de l'Affaire Puerto a fait rappelé à de nombreux journalistes qu'Alejandro avait échappé aux mailles du filet, malgré son surnom dans cette affaire Valv Piti.

La Gazzetta dello Sport affirme que le magistrat espagnol est en possession de plusieurs poches de sang appartenant à Valverde. Celles-ci auraient été retrouvées chez Fuentes en personne.

Sur ces poches figurent les noms 'Valv' et 'Piti'. Accablant lorsque l'on sait que Piti est tout simplement le nom du chien du coureur. Des traces d'EPO auraient par ailleurs été trouvées dans le sang concerné.

Mais alors, pourquoi tout ceci ne ressort que maintenant ? Eh bien parce qu'Ivan Basso a été pris dans cette affaire, qu'il a quitté la Discovery Channel à cause de cela et surtout qu'il vient d'avouer être dans l'affaire !!

Cette volonté de la part de l'UCI (et surtout d'ASO) de vouloir en finir avec l'affaire Puerto fait surement bouger les choses ; il y avait déjà eu des articles concernant l'implication de Valverde dans l'affaire Puerto, mais là, Valverde est vraiment dans le pétrin si (ASO et) l'UCI décide d'en savoir plus (parce que c'est évidemment qu'Alejandro est dans cette affaire, soyons clair...).

En tout cas, l'équipe Caisse d'Epargne a dors et déjà demandé des explications à Valverde, tandis que le coureur concerné continue de nier son implication dans cette affaire.

EDIT : Rassurez-vous, Basso n'a balancé personne et ne va d'ailleurs pas le faire puisqu'il a déclaré qu'il ne connaissait aucun coureur qui allait voir Fuentes !

(Click for larger image)
Published by Cyclisman
commenter cet article
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 17:14
Vous pouvez dès maintenant commencer à voter pour le 5e sondage du blog.

Sondage N° 5 sur Alejandro Valverde
Dans quel type de course Valverde est-il le meilleur ?
Dans les Grands Tours
Dans les courses d'une semaine
Dans les classiques/courses d'un jour
Autres
Ne sais pas

Résultats

Résultat du sondage n°4 :
Valverde est-il en forme trop tôt ?

VOIR LES RESULTATS

Vous avez trouvé qu'Alejandro était en forme un peu trop tôt mais rien de grave à 55%, qu'Alejandro n'est pas en forme trop tôt à 28% et qu'il est en forme trop tôt à 14% (2.5% ne savent pas).


[photo]

Published by Cyclisman
commenter cet article
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 15:55
Chargé des relations presse au sein de la Caisse d’Epargne, Francis Lafargue a bien voulu faire le point sur le début de saison de sa formation. Avec en point de mire le Tour de France.

CAISSE D'EPARGNE / FRANCIS LAFARGUE : « Vite tourner la page »
Francis Lafargue, quel bilan faîtes-vous des Ardennaises qui se sont terminées dimanche avec la deuxième place d’Alejandro Valverde sur Liège-Bastogne-Liège ?
Dans l’ensemble, le bilan n’est pas mauvais. Mais nous sommes déçus de ne pas avoir gagné de course. Je pense notamment que Valverde aurait pu s’imposer sur l’une d’elles. Mais il faut un peu, (il se reprend) beaucoup de chance et cette année, nous n’en n’avons pas eue.

Pourtant, Valverde semblait en forme…
Oui mais il suffit de tourner la tête et, sur un contretemps, c’est fini. On l’a vu sur la Doyenne. On sait que la côte de la Redoute est trop loin de l’arrivée et même si tout le monde arrive ensemble, il est difficile de s’imposer, surtout pour un Valverde particulièrement surveillé.

On a pourtant le sentiment que sur Liège-Bastogne-Liège, il était le plus fort…
Je le crois aussi. Il n’a pas montré qu’il était déçu mais au fond de lui-même, je pense qu’il l’était vraiment.

A l’arrivée, il a déclaré être content que l’équipe ait montré que le doublé Flèche Wallonne – Liège-Bastogne-Liège de l’année dernière n’était pas dû au hasard. Est-ce également votre sentiment ?
C’est ce qu’il faut retenir. L’équipe a fait un bon travail. On l’a vu avec Joaquim Rodriguez qui a fait un bon boulot sur la Flèche. On a également vu David Lopez que peu de monde connaissait et qui devrait être un équipier apprécié dans les années à venir. Notre équipe était solide autour de Valverde pour les Ardennaises. Mais maintenant, il faut vite tourner la page en vue du Tour de France et du Dauphiné pour composer une équipe complète et compétitive pour jouer les premiers rôles.

Plusieurs coureurs ont semblé agacés par le fait que Valverde ne roule pas à certains moments de la course. Le comprenez-vous ?
C’est normal. C’est le vainqueur sortant, c’est donc le favori. C’est le statut de grand leader qui veut ça. Quand on veut gagner, on ne peut pas le cacher. Surtout quand on est le plus rapide. Les adversaires ont ainsi plutôt tendance à laisser partir quelqu’un d’autre, comme on l’a vu dans l’Amstel, parce qu’au sprint, ils savent que Valverde est plus rapide.

« Valverde a tout à apprendre »

Valverde est le seul favori du Tour à avoir participé aux trois Ardennaises. Est-ce une stratégie ?Image hébergée par servimg.com
Non, il faut être réaliste. Aujourd’hui, on ne peut plus faire une saison complète. Les saisons et le Pro Tour commencent plus tôt. On ne peut pas tout commander dans un bon menu. En fonction de ses possibilités, chaque coureur se fixe des objectifs. Dans une première partie, on visait les Ardennaises et Paris-Nice, puis dans une deuxième partie, ça sera le Tour de France et dans une moindre mesure le Tour d’Espagne.

Les deux dernières saisons, Valverde n’est pas arrivé jusqu’à Paris. Comment le sentez-vous dans sa préparation de l’édition 2007 ?
Il faudra compter avec la chance cette fois. Sachant, comme il aime à le rappeler, qu’il lui reste encore tout à apprendre puisqu’il n’a fait qu’une semaine de course sur la Grande Boucle. Il fera quand même partie des hommes forts. Il s’est amélioré dans les contre-la-montre et est à l’aise dans la montagne. Il n’y a pas de raison.

D’autant que la présence de Pereiro pourrait l’aider à se libérer…
C’est important d’avoir deux coureurs de haut niveau dans ce genre de course. Deux têtes d’affiche. Si un des coureurs est plus surveillé, l’autre peut en profiter. Mais il y a également le scénario de l’échappée fleuve qui, je vous rassure, ne va pas se passer cette année.
Published by Cyclisman
commenter cet article
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 14:21
On a pu remarquer sur les classiques ardennaises que Valverde est maintenant reconnu comme très dangereux par ses adversaires. L'année dernière, il avait pu bénéficier d'un manque d'attention de ses adversaires, un peu comme cette année sur Schumacher qui s'est d'ailleurs affirmé comme un des tout meilleurs sur les classiques.
Mais cette année, il est marqué par tout le monde : dès qu'une attaque se produit, le groupe dans lequel est Alejandro le regarde, et ca ne bouge pas tant que Valverde ne bouge pas !

Pourquoi ?
1. Parce que Valverde a remporté l'année dernière 2 classiques ardennaises et que cette année c'était l'homme à battre.
2. Parce que Valverde est un très bon sprinteur et que chacun redoute une arrivée au sprint avec lui.
3. Parce que les favoris ont bien senti (à Liège) que Valverde était le plus fort et que c'était à lui de faire le sale boulot (revenir sur les coureurs partis devant : Di Luca et Schleck à Liège).

Image hébergée par servimg.com

Le scénario s'est produit à l'Amstel : Schumacher partit, le groupe s'est tourné vers Valverde pour lui faire comprendre qu'il devait bouger, et à Liège, quand Di Luca et Schleck se sont envolés.

C'est une des premières fois que ce cela se produit pour lui chez les pros, et il faudra maintenant faire avec : Valverde est incontestablement un des meilleurs coureurs du monde, il n'est plus l'espoir d'il y a quelques années.

La conséquence : il faudra qu'Alejandro se bouge un peu plus, qu'il prenne encore plus ses responsabilités, et quand il sent qu'une échappée peut aller au bout, il faudra si l'échappée augmente son avance qu'il sorte du peloton, qu'il prenne des initiatives. A Liège, on a peu parlé de ce moment mais il aurait pu être décisif : c'est lorsqu'un groupe s'est formé comprenant des équipiers de tous les leaders importants, sauf Valverde (et Cunego).
La Caisse d'Epargne aurait dû mettre un homme dedans, elle a fait une erreur, mais il aurait fallu après rouler à fond pour rattraper ce groupe, qui comprenait quand même Schumacher, qui venait de gagner l'Amstel.
Et justement, ce même coureur, Schumacher, a laché ses compagnons d'échappée dans le but de finir la course en solitaire. Il augmentait son avance au fil des kilomètres, et un moment, je me suis qu'il allait réussir son coup le "Schumi" ! Il fut repris, et heureusement...

Mais la victoire de Schumacher à l'Amstel et celle de Di Luca à Liège est aussi la faute des autres leaders, qui ne se sont pas beaucoup bougés (excepté Bettini dans le final de Liège) : rejeté toute la responsabilité sur les épaules d'Alejandro ne sert strictement à rien, sinon à perdre du temps en se demandant "Je part, je part pas, je part, ect...".

Un vrai champion doit savoir attaquer, et les propos de Di Luca après la Flèche Wallonne sont vraiment la marque d'un mauvais perdant : l'italien a déclaré que Valverde aurait dû plus rouler avec lui car Rodriguez était seul devant, dans le final. Oui, mais le truc c'est que Rodriguez est un équipier d'Alejandro, et Valverde n'a vraiment pas à aider un adversaire à rattraper un de ses coéquipier !Image hébergée par servimg.com
Di Luca, très énervé, a eu le bonne idée d'attaquer au bon moment à Liège pour ensuite s'imposer. Oui, voila la réelle erreur de Valverde : c'était évident que quelqu'un allait partir avant ou pendant la montée vers Ans, puisque tout le monde savait que Valverde gagnerait si la course se finissait au sprint, alors ce qu'il fallait, c'était partir, puisque Alejandro était le meilleur ce jour là !

Conclusion :
Valverde a fait des erreurs tactiques sur ces ardennaises, ces adversaires aussi, mais maintenant Valverde ne doit plus compter que sur le sprint pour remporter des classiques : il doit plus attaquer, prendre des initiatives !
Mais rassurez-vous, la campagne de classique d'Alejandro est loin d'être mauvaise, toutes ces erreurs, Valverde les retiens, et de toutes façons pour un coureur de 27 ans faire 2e de la Flèche et 2e de Liège c'est déjà vraiment pas mal !

Les réactions de Valverde par rapport à cela :

"A Liège, tout le monde m'a laissé la responsabilité d'aller chercher Di Luca et Schleck. Et je ne pouvais pas faire tout le travail seul et tout contrôler , a expliqué Valverde.
Je suis sorti quand Di Luca avait 500 mètres d'avance, mais il m'a vu et je n'ai pas pu le rattraper ", a-t-il commenté.

"Il me restait des forces, je voulais gagner, mais… allez, j'ai quand même fait de belles places", a-t-il signalé [il rappelle ses places].
"Ce n'est pas de mauvaises places pour quelqu'un qui n'a reçu aucune aide à cause de mes qualités en sprint."

« Il est seul contre tous. Et il ne peut rien n'y faire. S'il y avait un coéquipier avec lui, ca serait différent, mais cela n'a pas été le cas et tous les autres sont sur lui. Il est très surveillé", explique un dirigeant de la Caisse d'Épargne.

« Valverde est toujours là. Il veut toujours gagner. Tout est sur lui et à la fin, ça l'use. Il doit économiser ses forces ", déclare Eusebio Unzué, son directeur sportif.

C'est pourquoi, voyant Di Luca lever les bras à Liège, le Murcian à donné de rage un coup à son guidon, signifiant sa déception.

------------------------------------------------------------

Valverde disputera le Tour de Catalogne puis le Dauphiné Libéré avant le Tour de France.

Published by Cyclisman
commenter cet article
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 14:46
Image hébergée par servimg.com

Valverde a livré ses impressions sur Liège/Bastogne/Liège : «Comme mercredi dernier, j'ai eu de très bonnes sensations pendant toute la journée et dans la côte de Saint-Nicolas, elles étaient encore meilleures. Quand Di Luca et Schleck ont attaqué, les autres équipes m'ont laissé toute la responsabilité pour rouler derrière mais je ne pouvais pas non plus faire tout le travail tout seul et ramener tout le monde. J'ai essayé ensuite de revenir seul. J'ai fini très fort mais il m'a manqué quelques mètres. Il faut se contenter de ces deux deuxièmes places même si nous étions venus pour gagner l'une des trois classiques ardennaises. Mais le bilan est très positif. J'ai montré que mon doublé de l'année dernière n'était pas dû au hasard. Maintenant je vais prendre un peu de repos avant de me concentrer sur le Tour de France que je préparerai en disputant le Dauphiné.»

Il déclare être satisfait de ses classiques : c'est vrai que j'ai été dur avec lui dans le dernier article sur Liège, mais c'est parce qu'il aurait pu faire mieux !
Ses 2 deuxièmes places sont de belles places d'honneur, ça c'est sûr, c'est beaucoup mieux que rien !
 Par contre, Alejandro m'a quand même déçu à l'Amstel...

"Je suis venu sur ces classiques avec l'intention d'en remporter au moins une des trois, mais mes 2 deuxième place et ma 6e place à l'Amstel ne sont pas à sous-estimer.Tout l'équipe a fait un énorme boulot, et je l'ai remercié en étant toujours avec les meilleurs dans le final.
Je vais maintenant reposer un peu avant de me concentrer sur le Tour de la France que je préparerai en courant le Dauphiné Libéré ".


On a pu voir sur la Flèche et à Liège qu'il était un des plus fort, sinon le plus fort ! Mais c'est aussi un inconvénient : quand un favori attaquait, tout le monde regardait Alejandro en voulant dire : c'est à toi d'y aller, sous-entendu c'est toi le plus fort ! Ca s'est vérifié à l'Amstel Gold Race quand Schumacher a démarré, et à Liège quand Di Luca et Schleck sont sortie du peloton, donc je n'invente rien, ce n'est pas parce que je supporte Valverde que j'affirme qu'il était un des meilleurs si ce n'est le meilleur sur ces ardennaises ! Simplement, je crois aussi que quand on peut attaquer, on le fait ni trop tôt ni trop tard. Et à Liège, Alejandro s'est décidé trop tard à rejoindre Di Luca.

Published by Cyclisman
commenter cet article
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 15:26
Noon !!! 2e, encore 2e ! Et ce n'est pas de la malchance, cette fois, c'est bel et bien une erreur tactique qui a conduit Alejandro Valverde à terminer second derrière Danilo Di Luca !
Quand Di Luca était en tête avec F.Schleck, Valverde aurait dû attaquer ; il l'a fait, mais il a démarré dans la montée vers Ans, c'est à dire trop tard !

Déjà, plus tôt, Valverde n'a pas très bien jouer : Schumacher, seul devant à 17 km du but, faisant grandir son avance dans la descente et sur le plat, était poursuivi par les Lampre de Cunego, mais aucun Caisse d'Epargne !

PHOTO : Valverde à gauche, a compris qu'il ne reviendrait pas sur Di Luca et laisse s'imposer l'italien.
Heureusement, l'allemand fut rattrapé, et les favoris commencèrent à se dégager. Bettini, Valverde et Cunego démontrèrent être très en forme, mais c'est F. Schleck et Danilo Di Luca qui partirent à 4 km de l'arrivée. Tout de suite, leur avance fut suffisante pour arriver au pied de la côte de Ans en tête. Derrière, ça ne bouge pas (assez) ; Valverde fait rouler un équipier peu efficace.
L'espagnol, comprenant que la victoire allait lui échapper s'il ne faisait rien, décide pour une fois, de ne pas attendre le sprint pour la 3e place mais bel et bien de démarrer, tout en puissance, au début de la montée finale !

L'accélération fut foudroyante : en quelques dizaines de mètres, l'espagnol dépasse Schleck, distancé par Di Luca, et continue son effort pour rattraper le futur vainqueur.
Malheureusement pour lui, il lui manqua une cinquantaine de mètres pour réussir cela et assista à la victoire de Di Luca.

Cette journée, dernière chance pour Alejandro de remporter une ardennaise, aura permit de dresser une conclusion/morale : quand Valverde est le plus fort, il ne doit pas attendre le sprint s'il il y a quelqu'un devant, il doit attaquer !
Car oui, aujourd'hui, Valverde était le plus fort, et s'il était parti 100 mètres plus tôt, il aurait gagner ! Pour moi, cela ne fait aucun doute : Valverde doit arrêter de toujours faire une course d'attente dans le peloton, il doit se montrer plus impulsif.

C'est aussi, aujourd'hui, une défaite de l'équipe Caisse d'Epargne. Du directeur sportif, qui aurait dû dire à Alejandr d'attaquer plus tôt. Et de la tactique de l'équipe, qui n'avait placé aucun coureur devant lorsque Schumacher (Gerosteiner) était devant aux côtés de 2 Quick Step pour Bettini, et 1 Liquigas pour Di Luca.

L'espagnol aurait pu gagner ; il a fait une erreur, et espérons qu'il ne la refasse plus après une campagne de classique décevante pour (les fans d') Alejandro.

Classement :

1. Danilo Di Luca (ITA, Liquigas) les 262 km en 6h37'24" (39,6 km/h)
2. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) à 3 sec.
3. Frank Schleck (LUX, Team CSC) m.t.
4. Paolo Bettini (ITA, Quick Step-Innergetic) à 6 sec.
5. Davide Rebellin (ITA, Gerolsteiner) m.t.
6. Michael Boogerd (PBS, Rabobank) à 7 sec.
7. Damiano Cunego (ITA, Lampre-Fondital) à 9 sec.
8. Matthias Kessler (ALL, Astana)
9. Juan Jose Cobo (ESP, Saunier Duval-Prodir) m.t.
10. Kim Kirchen (LUX, T-Mobile) m.t.

Notons que désormais Alejandro est 2e au classement Pro-Tour !
Published by Cyclisman
commenter cet article
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 11:15
Liège/Bastogne/Liège, dernière classique du triplé ardennais, se déroule ce dimanche.
Ce qui est sûr, c'est que Valverde a fait une moins bonne campagne de classiques que l'an passé. Au mieux, il remportera aujourd'hui la "Doyenne" devant ceux qui l'ont empêcher de lever les bras à l'Amstel et à la Flèche.
Mais qui sont-ils, ces favoris ? Toujours les même ! Sauf qu'ils y en a qui sont plus en forme que d'autre.

Les favoris (d'après l'équipe) :
***
Rebellin, Valverde

**
Bettini, Di Luca, Cunego

*
Schumacher, Boogerd, Kessler, Vinokourov, F.Schleck

Image hébergée par servimg.comLes plus en forme se nomment Rebellin, Valverde, Di Luca et....Cunego !
On peut dire que Valverde, Bettini, Cunego et Vinokourov sont les meilleurs à Liège/Bastogne/Liège, suivit il est vrai de peu par Rebellin et Di Luca.
Valverde et Cunego, 2 noms qui apparaissent les 2 fois. Mais alors pourquoi Cunego n'a-t-il que 2 étoiles ?
Le barème des favoris prend aussi en compte les places de chacun sur Liège et la Flèche et si on mélange le tout, cela vous donne ce classement :
1. Rebellin 3 pts (2e, 1er)
2. Di Luca, 6pts (3e, 3e)
3. Kessler 8 pts (4e, 4e)
    et Valverde (6e, 2e)
5. Ricco 14 pts (9e, 5e)
6. F. Schleck 17 pts (10e, 7e)

Cunego n'ayant pas courru la Flèche ni l'Amstel n'apparait pas dans ce classement et n'a que 2 étoiles.

Attention à Bettini, qui avec le maillot de champion du monde sur le dos et son désir de revanche sur Valverde qui l'avait battu l'an dernier à Liège a déclaré vouloir gagner ; j'en fait mon favori avec Alejandro !

A la TV :
France 3 : 15H20
Eurosport : 15H00

Arrivée vers 16H40

Les temps forts :
Les côtes de Wanne, Stockeu, Haute Levée.
La côte de la Redoute, le moment clé, puis évidemment la côte de St-Nicolas et la montée vers l'arrivée à Ans !
Published by Cyclisman
commenter cet article
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 19:32
Le site officiel du Tour du Romandie a enlevé Valverde de la liste des participants. Comme personne n'était sûr qu'il ne serais pas mardi en romandie, la meilleure façon de savoir si Valverde participerait au Tour de Romandie était de lui demander : c'est chose faite, et l'intéressé a répondu non ! Il courra le Tour de Catalogne à la place, comme il l'avait prévu.
FIN DE L'HISTOIRE !

 Image hébergée par servimg.com
Published by Cyclisman
commenter cet article