Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 14:32

Une fois retombée l'excitation suite à sa très belle victoire (voir le compte rendu + les photos etc.), Valverde a pu se confier plus en détail sur son ressenti suite à son succès (source) :
"Ca été une émotion incroyable, j'ai pu décharger toute la rage que j'avais en moi...Je n'ai pas pu retenir mes larmes à l'arrivée. Sentimentalement parlant, je dirais que c'est la victoire la plus spéciale de ma carrière. J'ai passé des mois à m'entraîner dur chez moi, à faire attention au maximum...et je me souviens de tout ça. Ce succès, il va à toute l'équipe, parce qu'elle m'a soutenu à 100%, et spécialement à Xavier Tondo. Et aussi à tous ceux qui ont toujours été à mes côtés. Ceux-là se reconnaîtront. Pour ma femme, mes enfants, ma famille.

Une libération :
"Je me réjouissais beaucoup de mon retour à la compétition et aussi de ma première victoire. Plus que la pression des gens, c'était surtout une autopression que je m'étais mis moi-même pour revenir à gagner. Je savais que j'étais bien, mais il fallait me retrouver avec les meilleurs à l'avant [pour en être certain] et durant cette course chaque jour je me suis trouvé meilleur et plus détendu. Cette victoire m'apporte donc une sérenité totale à ce niveau là. Je l'attendais beaucoup et j'ai l'ai obtenu dès la première réelle opportunité qui s'est présenté à moi".

L'étape :
"Je savais qu'aujourd'hui était le jour clé, pas seulement depuis ce matin mais depuis que nous sommes arrivés en Australie. Toutes les étapes étaient importantes, mais celle-ci je l'avais cochée. L'équipe a été géniale. Ils nous ont laissé le poids de la course dès le début et Erviti a été celui qui a contrôlé l'échappée durant des km et des km pour que l'écart ne monte pas trop, jusqu'à ce qu'ensuite d'autres équipes ont commencé à collaborer. Dans la première des deux ascensiosn, Lopez a imprimé le tempo, mais il y avait du vent de face c'était difficile de provoquer une scission. Nous savions qu'au sommet il y avait un plateau durant plusieurs km où il y avait un vent de côté et là Rojas et Gutierrez ont joué un rôle décisif puisqu'ils ont encore plus réduit le groupe. Et finalement, d'abord Madrazo puis surtout Javi Moreno ont réalisé un grand travail. Dans le sprint j'ai eu dû mal parce que j'ai choisi le mauvais côté du virage mais, même si j'ai dû faire quelques mètres en plus, j'avais de bonnes jambes et finalement j'ai pu battre Gerrans".

Le général :
"C'est très compliqué. Pour l emoment, on va profiter de ce succès, et si on garde les mêmes places qu'actuellement, on sera également satisfaits. Evidemment, si on peut gagner on tentera le coup, mais si on termine ainsi, moi ça m'irait déjà très bien. Nous n'écartons rien, mais il faut être conscient que c'est très difficile et que l'étape de demain est particulière. Avec ce que nous avons réussi, nous pouvons déjà être fier."

http://desmond.imageshack.us/Himg850/scaled.php?server=850&filename=valverde2.jpg&res=medium

Published by Clément
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 04:15


http://desmond.imageshack.us/Himg100/scaled.php?server=100&filename=valverde.jpg&res=medium
Géant ! Alejandro s'est imposé au sommet du Willunga Hill, après un sprint royal dans les derniers mètres avec Simon Gerrans, que l'Espagnol a finalement réussi à dépasser dans les derniers instants !
La tension était à son comble dans le final. A 20 km du but, il ne restait en tête qu'un petit groupe avec les meilleurs, dont Valverde et plusieurs coéquipiers, Gerrans, Hagen, Matthews ou encore Rogers. Dans les derniers km, Machado et Dennis s'échappent, aussitôt suivis par Gutierrez, et j'avoue avoir eu peur, le live de CyclingNews annonçant que la victoire se jouerait entre les premiers coureurs. L'arrivée se rapprochait et aïe aïe, ils restaient en tête...Heureusement, la Movistar a parfaitement contrôlé le tout et a avalé les fugitifs dans le dernier kilomètre. Rogers a ensuite lancé le sprint, suivi par Valverde et Gerrans qui se sont finalement disputé la victoire à deux ! Alejandro n'a pas négocié parfaitement le dernier virage mais a réussi à remonter Gerrans dans les derniers mètres pour finalement gagner de peu.

A l'arrivée, Valverde était très ému. Interviewé par une TV, il n'a pu retenir ses larmes ; il a remercié tous les gens qui l'avaient soutenu durant sa suspension, a eu une pensée pour Xavier Tondo, et a bien sûr remercié le gros travail effectué par tous ses coéquipiers.

Valverde ayant gagné dans le même temps que Gerrans (qui comptait 4" d'avance sur le Murcian au général), malgré les bonifications les deux coureurs sont dans le même temps ; et finalement, au jeu des points, Gerrans est classé 1er du classement général devant Alejandro. On verra si la Movistar décide de tout donner demain (une étape de 90 km toute plate) pour gratter quelques secondes lors du sprint intermédiaire ou à l'arrivée pour remporter le classement final (ce qui va être très difficile car l'équipe de Gerrans, GreenEdge, est redoutable en sprint), mais honnêtement l'essentiel est qu'Alejandro ait brillé aujourd'hui, et ça c'est génial !! Bravissimo Alejandro, qui ouvre son compteur cette saison et remporte en même temps la 67e victoire de sa carrière. S'imposer dès la course de retour, c'est pas rien. Balaverde is back !

--> Voir le dernier kilomètre en vidéo

Etape :
1. Alejandro Valverde
2. Simon Gerrans m.t.
3. Tiago Machado à 2"
4. Michael Rogers à 4"
5. Rohan Dennis à 7"
6. Edvald Boasson Hagen à 12"

Général :
1. Simon Gerrans
2. Alejandro Valverde m.t.
3. Tiago Machado à 8"
4. Michael Rogers à 14"
5. Rohan Dennis à 14"

http://www.tourdownunder.com.au/images/gallery/2012/valverde-wins-gerrans-stage-5-2012.jpg
http://www.cyclismactu.net/photo/news/mini/410-tour-down-under-le-retour-d-alejandro-valverde.jpg
http://www.tourdownunder.com.au/images/gallery/2012/valverde-podium-stage-5-2012.jpg

Published by Clément
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 17:54

1ere étape :
Ouf ! Alejandro (58e, dans le même temps que le vainqueur) a évité les chutes sur cette étape remportée au sprint par Greipel. Il y a eu une chute massive dans le dernier km, qui a notamment touché Haussler, mais le communiqué de la Movistar indique que les coureurs de l'équipe n'ont pas eu de soucis sur cette 1ere étape, mis à part Rojas qui a connu quelques petites mésaventures (changement de vélo dans le final par exemple) mais rien de grave. L'étape a été marquée par la forte chaleur : près de 40 degrés !
Demain, peut-être la 1ere opportunité pour Valverde de briller, avec l'arrivée en légère montée à Stirling, où il avait finit 2e en 2010... !

2e étape :
Valverde a les crocs !! Il a attaqué dans la côte du final, et termine 4e de l'étape, derrière Matthews, Gerrans et devant Boasson Hagen. Première belle perf, donc, d'Alejandro !
William Clarke, costaud rescapé de l'échappée matinale, s'est lui imposé avec 1'10" d'avance (heureusement il avait du retard au général). La Movistar a beaucoup travaillé pour essayer de rattraper le fugitif mais n'a pas été vraiment aidé.
http://img810.imageshack.us/img810/7494/2012tducancercouncilcla.jpg
Valverde se montre très satisfait : "Au départ ils nous ont laissé toute la responsabilité et ensuite ça a été une course-poursuite impossible. L'équipe a été merveilleuse et a montré que nous sommes très solides, mais nous ne pouvions assumer toute la responsabilité si loin de l'arrivée. C'était une étape où je voulais me tester et je me suis retrouvé avec moi-même. Hier c'était une journée extrêmement difficile, une de celles où j'ai le plus souffert sur le vélo à cause de l'énorme chaleur, mais aujourd'hui la température a déjà un peu baissé et j'ai démontré que je me sens bien. Ca me donne confiance pour le futur et ça m'enlève la petite pression nerveuse qu'on a toujours après tant de temps passé sans courir, mais il faut être prudent et voir comment je vais récupérer de mes efforts. Dans le sprint, j'ai lancé trop tôt avec Boasson Hagen, il y avait un peu de vent de face dans le final et finalement Matthews m'est passé devant. J'au un peu arrêté de pédaler dans les derniers instants et Gerrans m'a sauté sur la ligne. J'aurais pu être 3e mais plus encore l'objectif était de me retrouver avec les meilleurs. Vu le niveau qu'il y avait, avec des coureurs commme Hagen ou Matthews, qui a gagné ici l'an passé, je crois que je l'ai atteint".

L'attaque du Murcian montre bien (si quelqu'un en doutait) qu'il n'est pas juste là pour faire tourner les jambes : samedi, il va viser la gagne, clairement ! Gerrans sera toutefois un solide adversaire. Quoi qu'il en soit, on peut être très content puisque c'est la première preuve qu'Alejandro revient fort.
Au général, Kohler, autre coureur de l'échappée, prend le maillot. Valverde est 20e à 12", et compte pour le moment quatre petites secondes de retard sur Gerrans, rien de bien méchant.
Quelques photos d'Alejandro au départ : photo 1 - photo 2 - photo 3
--> Voir une vidéo du final

3e étape :
Etape et sprint sans incidents, victoire de Greipel (pour changer). Valverde termine au sein du peloton, 54e. Au général, Greipel reprend le maillot avec les bonifications ; Alejandro est désormais 29e à 20" du leader, mais bien sûr toujours à 4" de Gerrans.
Quelques photos : photo 1 - photo 2

A LIRE DANS LES MEDIAS :
- Un article de L'Equipe sur Valverde publié après la 2e étape. Il déclare notamment "Je cours sans pression jusqu'au Tour du Pays Basque, où là je jouerai la gagne ainsi que sur les ardennaises. Même Paris Nice, une course qui me convient vraiment, je l'aborderai avec tranquillité, en voyant au jour le jour". Il a donc apparement choisi de disputer Paris Nice plutôt que le Tour de Murcie, une bonne nouvelle ! Alejandro dit aussi être heureux de l'accueil du public en Australie. Enfin, d'après le journalsite il est considéré comme le coureur "le plus dangereux" pour le général pour une bonne partie du peloton.
- Une grande interview d'Alejandro en français par Cyclismactu !

4e étape :
Pas de doute, la Movistar est très motivée pour le général : elle a tenté un joli coup de force dans la côte du final ce qui a permis d'éliminer Greipel, désormais hors jeu pour la victoire finale. Valverde termine 33e, au sein d'un petit peloton de 48 coureurs qui s'est disputé la victoire au sprint ; il est 22e au général, à 12" de Kohler, qui reprend le maillot.
Demain, arrivée tant attendue au Willunga Hill, après avoir grimpé la côte une 1ere fois à 20km du but. Les coureurs de la Movistar s'y sont entraînés il y a quelques jours. A voir si Valverde décide de passer à l'offensive dès la première ascension, ou si tout se joue dans les derniers kilomètres. Quoi qu'il en soit, venga !!
Deux photos : Photo 1 - Photo 2

http://p.twimg.com/AjiSr1mCEAAOVZI.jpg


Published by Clément
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 09:45

Down Under Classic (15/01) : résultats

Greipel l'emporte au sprint devant Boasson Hagen, Haussler et Rojas. Valverde termine 26e à 17" (le peloton a laissé filer les sprinters dans les derniers mètres) ce qui le place parmi les premiers non-sprinters du peloton, composé de 128 coureurs. Une bonne perf donc pour une course de retour ; d'ailleurs il s'est montré à plusieurs reprises en tête du peloton au cours des 51 km de la course ! Bien entendu il n'a toutefois pris aucun risque inutile, et n'a pas participé à l'emballage final. A noter qu'il faisait 30 degrés.

http://p.twimg.com/AjKwWAtCAAAFh34.jpg
http://p.twimg.com/AjGRI3xCQAEBj9T.jpg
Tour Down Under (du 17 au 22) : présentation

Valverde est un des grands favoris de la course, dont l'arrivée au Willunga (côte de 3 km à 7.6 %), samedi, constituera le moment clé. S.Sanchez, avec qui Alejandro a gardé des liens durant sa suspension, l'affirme à Marca : "Valverde va gagner en Australie. Je suis sûr qu'il remportera le général ou au moins une étape". Attention toutefois, des bonifications sont attribuées aux trois premiers de chaque étape (10", 6" et 4"). Il n'est donc pas impossible qu'un sprinter qui passe bien les côtes remporte le général, tel Boasson Hagen ou Haussler qui sont en forme. Outre ces deux coureurs, citons, comme principal rival de Valverde, Gerrans qui vient de gagner le championnat d'Australie après avoir attaqué dans la dernière côte. S'il veut gagner la course, Alejandro devra s'imposer samedi avec un écart suffisament important, et pourquoi pas jouer également la victoire d'étape le jeudi lors de la 2e étape, où le final n'est pas tout plat. Mais l'important n'est pas là, pour lui : il s'agira surtout de se tester face aux autres, de voir son niveau lors du Willunga et non de prendre des risques inutiles pour gagner le général.

DiariodeNavarra raconte qu'Alejandro est arrivé en Australie avec un très léger doute sur sa forme mais qu'après avoir passé des tests avec ses coéquipiers de la Movistar, sur des portions de parcours de la course, il s'est grandement rassuré : il a surclassé tout le monde. Néanmoins à la Movistar, on reste prudent : "Les données qu'on a sont très bonnes, mais jusqu'à mars ou avril on ne saura pas réellement à quel niveau il en est". On apprend aussi qu'il avait envisagé avec Unzue l'idée de courir le Giro mais qu'il a finalement préféré choisir le Tour.

Note : Sport + diffuse l'épreuve, et des liens pour regarder la course seront disponibles sur www.cyclingfans.com. Mais avec le décalage horaire, la course se disputera pendant la nuit en Europe, à partir d'1h30. Sinon, pour les vidéos en différé, il y aura bien sûr YouTube !

Ci-dessous, quelques photos d'Alejandro lors de l'étape du Willunga du Tour Down Under 2010, où il avait aidé LL Sanchez à lever les bras :

http://cache.daylife.com/imageserve/0fyt7SKcKPbit/610x.jpg

http://farm3.static.flickr.com/2703/4311198284_fd88c69272.jpg

http://cdn.media.cyclingnews.com//2010/01/23/1/5stage18a_600.jpg

http://18.mgl.skyrock.net/art/GRA1.234618.12.2.jpg

Published by Clément
commenter cet article
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 19:12

Dimanche à 9h30 heure française, Valverde fera son retour à la compétition, lors de la Down Under Classic, préambule au Tour éponyme qui lui commencera deux jours plus tard. Il reprendra tranquillement puisque seuls 51 km sont au programme ce dimanche, néanmoins il lui faudra être attentif : il y aura sans doute sprint massif, ce qui signifie de la nervosité dans le final.

Valverde est arrivé mercredi après avoir transité par Paris et Singapour. L'équipe a roulé 2h30 le premier jour, 3h30 hier et 4h30 aujourd'hui. Surtout, elle en a profité pour reconnaître les arrivées des 2e et 5e étapes, qui seront les plus importantes. A noter que la semaine prochaine il est annoncé là-bas des pics de chaleur à 35 degrés, ce qui ne devrait pas défavoriser Alejandro.


L'équipe Movistar en Australie : Alejandro Valverde, José Joaquín Rojas, Iván Gutiérrez, Javi Moreno, Ángel Madrazo, Imanol Erviti, David López.

http://p.twimg.com/Ai3JO9mCEAA4znu.jpg:large

Published by Clément
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 09:46

Le quotidien murcian La Verdad a réalisé un petit reportage sur Alejandro à Murcie. On le voit en tenue Movistar avec son Pinarello, parler avec ses compagnons d'entraînement, répondre aux questions du journaliste...Même si c'est en espagnol, je vous le conseille ! Alejandro dit notamment qu'avant le Tour il ne sait pas encore s'il fera le Dauphiné ou le Tour de Suisse, et qu'il disputera le Championnat d'Espagne. Il déclare également ceci : "Si je ne gagne pas en Australie, il ne faudra pas dire que je ne suis plus le Valverde d'avant. Mes premiers objectifs sont plus tards : le Tour de Catalogne [où on annonce une arrivée au sommet en hommage à Tondo], le Tour du Pays Basque et les classiques". On apprend également qu'Alejandro est allé s'entraîner en altitude durant sa suspension, en particulier en Suisse et en Andorre.

--> Voir le reportage

Pour les hispaniques, Alejandro a également été interviewé par la radio Cadena Ser.

D'autre part Valverde arrivera mercredi à Adelaïde, sachant que son retour s'effectuera le 15 pour la Cancer Council Classic. Les médias australiens l'annoncent déjà comme le favori du Tour Down Under. Incontestablement, il sera l'homme le plus regardé du peloton, celui dont les résultats seront les plus scruptés, surtout en fait lors de l'étape du Willunga (d'ailleurs, il est probable que la Movistar doive prendre la course en mains ce jour-là). Dès lors, attention à ne pas considérer une non-victoire comme un échec : il est toujours plus difficile de gagner en étant grand favori que simple outsider. J'avoue que je pensais qu'il y aurait plus de têtes d'affiche et donc que Valverde serait moins vu comme "l'homme à battre", ce qui lui aurait été profitable. Heureusement, l'arrivée est placée au sommet de la côte (qui est assez courte) donc à priori la tactique ne sera pas si déterminante : le meilleur devrait s'imposer.

http://resizer.laverdad.es/resizer/resizer.php?imagen=/deliverty/demo/resources/jpg/9/8/1325785849289.jpg&nuevoancho=950&nuevoalto=570&copyright=conCopyright&encrypt=false

Published by Clément
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 20:06

Quelques déclarations de Valverde traduites depuis Biciciclismo, que je commente :

Son retour au Tour Down Under : "J'aimerais gagner déjà en Australie, mais même si j'ai travaillé dur, 18 mois ont passé sans courir. C'est pourquoi, certes j'arrive en bonne forme, mais il faut y aller petit à petit et voir si je suis le même Alejandro qu'avant. Je ne dois pas faire de la première victoire une obsession, au contraire il faut y aller avec prudence, sans pression".
--> Il se garde de déclaration fanfaronnante, même s'il ne cache pas, bien sûr, son espoir de lever les bras dès son retour. En deux mots : ambition mais humilité. Un discours un poil moins affirmé que ceux qu'on a pu lire durant sa suspension : alors, bluff ou réalisme ? Ni l'un ni l'autre, mon général : à mon avis, au fond de lui Alejandro a très envie de gagner au Willunga, et je pense qu'il est intimement convaincu qu'il peut y parvenir. Simplement, il préfère la jouer modeste, pas pas stratégie (il sera de toute façon la tête d'affiche de l'épreuve, un des très grands favoris, quelles que soient ses déclarations...) mais parce qu'il préfère rester prudent tant qu'il n'a pas encore refait ses preuves. En ce sens, il a raison : c'est sur le vélo qu'il lui incombe de remontrer son talent.

L'objectif : "Le principal objectif, c'est de me retrouver moi-même, de retrouver mon niveau d'avant la suspension. Je suis centré sur le Tour mais il y a d'autres courses très importantes comme les classiques, les JO et le Mondial".
--> Remarquez qu'il ne cite pas la Vuelta : il décidera de sa participation au sortir du Tour. L'alternative serait, après avoir couru le Tour, de se concentrer sur le Mondial. Personnellement je pense que renoncer à la Vuelta serait le meilleur choix. Disputer deux Grands Tours pour son retour, qui-plus-est d'affilé, me semble un peu lourd ; s'il dispute la Vuelta, il sera forcément émoussé à cause des 3 semaines éprouvantes du Tour, et il lui sera difficile de véritablement jouer la victoire finale sur son Grand Tour national. Qui-plus-est, il devra partager le leadership avec Cobo, le tenant du titre. En revanche, en choisissant de ne pas faire la Vuelta, il se donnerait la possibilité de faire une belle fin de saison, avec le Mondial et pourquoi pas le Tour de Lombardie, sans oublier en août la Clasica San Sebastian et bien sûr fin juillet les JO.

Les ardennaises : "Elles m'ont énormément apporté. Ce sont de très bonnes courses, importantes, et on ira pour jouer la gagne. J'aimerais les disputer avec un grand niveau. Gilbert, au vu de sa saison 2011, sera difficile à battre, mais c'est un défi. Il sera mon grand rival. Il sera un obstacle important mais notre devoir est de le mettre en difficulté et de voir si nous pouvons gagner. Et il y aura d'autres coureurs de très bon niveau, comme Sagan qui est en progression".
--> Les ardennaises constitueront le premier grand objectif de sa saison. Tout l'enjeu pour Alejandro sera d'avoir eu le temps, en trois mois, de retrouver son niveau d'auparavant pour être capable de jouer la gagne dans le final d'une classique de près de 250 km. Pour y parvenir, il aura eu environ 35 jours de compétition (tout dépend s'il fait le Tour de Murcie ou Paris Nice, et également s'il dispute toutes les épreuves du Challenge de Majorque), ce qui est conséquent. Il aura donc un gros début de saison (voir son calendrier de courses), le plus chargé de sa carrière, avec sa saison 2003 où il avait accumulé 34 jours de course jusqu'à mi-avril (mais il n'avait alors pas couru les classiques). 2003, l'année de sa révélation...un bon signe pour 2012 !

Enfin, un bon point, non-négligeable, est qu'il semble avoir sérieusement travaillé le contre-la-montre ces derniers mois. Espérons que cela se ressente sur ses résultats dans ce domaine, en particulier sur le prochain Tour où il y aura beaucoup de chrono !


Photo : Valverde arrive avec son Pinarello à la présentation de la Movistar
http://www.abc.es/Media/201201/05/OBJ3984543_1--644x362.JPG

Published by Clément
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 14:39


Aujourd'hui a eu lieu la présentation de l'équipe Movistar, en présence de ses deux "guest stars", Valverde et Cobo.
Alejandro sera "le leader indiscutable de l'équipe" jusqu'à fin avril, avec les classiques ardennaises qui constitueront le point d'orgue de sa 1ere partie de saison.
Avant les classiques, il disputera le Tour Down Under, le Challenge de Majorque, le Tour d'Andalousie, la Classica Almeria, le Tour de Catalogne, le GP Miguel Indurain et le Tour du Pays Basque. Il hésite également entre participer au Tour de Murcie, sur seulement 3 jours en 2012, ou Paris Nice, dont le départ coïncide avec l'arrivée du Tour de Murcie.
Son début de saison sera donc chargé. Après les classiques (où il désigne Gilbert et Sagan comme ses deux grands rivaux), il s'accordera une période de repos, et entamera sa préparation au Tour de France où il partagera le leadership avec Cobo.
Sa participation à la Vuelta (où Cobo est aussi prévu) n'est pas certaine ; cela dépendra de sa forme au sortir du Tour. A propos du Tour, Valverde est confiant : "C'est vrai qu'il y a beaucoup de km de chronos, mais je me suis entraîné dur, et je n'écarte pas la possibilité d'être parmi les meilleurs". Il n'oublie pas non plus les JO : "Etre champion olympique serait évidemment un grand succès mais il y a d'autres objectifs, cela dépendra de si je suis sélectionné [ce qui est certain] et du circuit".

Valverde : "Ça a été une an et demi sans compétition, et c'est pourquoi je dois être prudent mais je pense que je me suis entraîné dur et j'ai fait les choses biens. Je suis satisfait de ce que j'ai fait dans ma carrière jusqu'ici, mais c'est aujourd'hui un nouveau départ avec cette nouvelle équipe Movistar. Elle m'a donné une nouvelle opportunité dans le cyclisme et je souhaite la remercier avec des victoires.
J'ai eu assez de temps pour m'entrainer sur le contre-la-montre qui était mon point faible. Physiquement je me sens plus détendu. Je me suis entraîné dur, j'ai essayé de simuler le rythme des compétitions, mais je n'ai pas de références vis à vis de mes adversaires. Je dois voir comment je réagis en fin de course. De toute façon, s'il me manque un peu de fond, en Australie j'irais le récupérer".


A propos du Tour, Unzue, quant à lui, reste réaliste : "Il ne faut pas avoir des ambitions trop élevées. C'est certain que les meilleurs jours de Valverde n'ont pas eu lieu sur le Tour, même s'il faut dire qu'il n'a pas eu beaucoup de chance ; dans sa carrière il a été le meilleur sur les classiques et les courses d'une semaine, et il a également gagné une Vuelta, en plus de monter deux fois sur le podium, ce qui témoigne de sa régularité".
"Evans a montré de la constance, après être monté sur le podium plusieurs fois, et finalement il a réussi à gagner à 34 ans. Valverde peut encore s'améliorer même si la priorité est d'abord qu'il retrouve son niveau. Il y a 3 ou 4 coureurs qui peuvent lutter pour la victoire sur Tour et Juanjo [Cobo] et Alejandro peuvent en faire partie. Moi je ne donnera pas la priorité à un des deux. C'est mieux qu'on soit dans cette problématique d'avoir à choisir lequel des deux doit gagner".

Published by Clément
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 19:57

Avant toute chose, deux informations :
* le site officiel d'Alejandro a été hacké, ce qui explique sa faible mise à jour depuis plusieurs semaines (les publications disparaissaient automatiquement dès leur apparition). Un nouveau site internet est donc en préparation.
* demain aura lieu la présentation de l'équipe Movistar. Sachez qu'à partir de 12 heures, la conférence de presse d'Alejandro et Cobo sera retransmise en direct en streaming sur le site de l'équipe Movistar et qu'ensuite sera organisé un chat, à partir de 14 heures.

Et voici maintenant, en avant-première, deux vidéos d'Alejandro à l'entraînement avec l'équipement Movistar, où il s'entraîne tout particulièrement au contre-la-montre :

Published by Clément
commenter cet article
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 11:11

Cobo rejoint Movistar, comme pressenti. L'inconnue, c'est son programme : Giro - Vuelta, annoncent certains ; Tour - Vuelta, selon El Pais qui précise toutefois que Valverde resterait le leader de l'équipe sur le Tour.
Valverde n'assistera pas à la présentation de la Vuelta le 11 janvier car il sera déjà en Australie (source).
Il sera leader de l'équipe sur le Tour Down Under et sera entouré par Ventoso, Rojas, J. Moreno selon wielerland.nl ; on ne connaît pas encore les autres coéquipiers, mais déjà, ça promet une belle équipe, qui ne sera pas là pour faire de la figuration.
Vous aviez raison : laopiniondemurcia.es confirme qu'il y a eu "un pacte" pour qu'Alejandro ne fasse pas de déclaration avant la présentation de la Movistar (pour ne pas avoir de problèmes avec l'UCI, sans doute). Voilà pourquoi c'était silence radio depuis plusieurs semaines. On apprend aussi que le contrat d'Alejandro porte sur deux ans, avec 2 millions d'euro par an, soit un million de moins qu'avant mais c'est aussi dû à la crise économique. La Quick Step et Radio Shack - Leopard lui avaient proposé un contrat à 2.1 millions mais il a préféré rester avec Unzue.
Objectifs 2012 d'Alejandro, d'après la même source et wielerland.nl : les 3 ardennaises où il sera épaulé par Visconti et Costa (pour rappel vainqueur du GP de Montréal l'an passé et de l'étape de SuperBesse sur le Tour) ; le Tour ; monter sur le podium des JO ; gagner le Mondial.
On aura la confirmation de tout cela lors de la présentation de la Movistar (et du nouveau maillot), mercredi 4 janvier, en présence de Valverde bien sûr, qui accordera sans doute des interviews.

Published by Clément
commenter cet article