Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

5 septembre 2009 6 05 /09 /septembre /2009 15:15
Comme prévu, Alejandro n'a pas fait un grand chrono mais a réalisé tout de même un temps satisfaisant. Pour rappel, le parcours, tout plat, et long de 30 km, ne s'adaptait pas à ses caractéristiques ; autre inconvénient, de taille, pour Valverde, la pluie, qui est tombé avant et pendant le chrono du murcian. C'est d'abord une météo où il n'excelle généralement pas, et ensuite et surtout dirais-je une météo qui rend les routes dangereuses, plus propices aux chutes.

L'essentiel aujourd'hui pour Valverde était donc d'éviter toute chute tout en faisant un temps similaire à celui de ses rivaux. L'objectif est rempli. Tout dépend en fait par rapport à quels rivaux on se situe : Alejandro, qui est classé 12e à 1'05" du vainqueur, Cancellara, a perdu 18" sur S.Sanchez (6e), ainsi que 3" sur Evans (11e), mais a repris 28" sur Gesink (28e) et 38" sur Basso (36e), ce qui n'est pas rien.

Au classement général, désormais mené par Cancellara, on retrouve Evans 6e à 1'12", Valverde 7e à 1'14", Danielson qui a réalisé un très bon chrono 8e à 1'19", S.Sanchez 9e à 1'20", Vinokourov 14e à 1'48", Basso 17e à 1'52", Gesink 19e à 1'57", Tondo 34e à 2'38" et Mosquera 41e à 2'52". Les écarts sont donc serrés, et c'est tant mieux pour le spectacle !
On remarque donc que S.Sanchez, en reprenant 18" sur Valverde lors de ce chrono, ne fait en fait que combler son retard dû à la cassure de lundi dernier où son rival de la Caisse d'Epargne n'avait pas été piégé. Autre point important, la contre-performance de Basso que certains, dont moi, attendait meilleur et qui a donc désormais du temps à reprendre en montagne.
On peut remarquer également que Vinokourov est encore dans le coup à ce stade de la course (mais devrait normalement perdre du temps demain), mais que ce n'est plus le cas des frères Schleck qui pointent maintenant à plus de 3 minutes du leader. Bref, on n'en parle plus. Mosquera et Tondo accusent eux aussi un retard conséquent et voient le classement général s'éloigner...avant un retour en force des deux coureurs, demain ? Pour ma part, je n'en suis pas convaincu...

Quoi qu'il en soit, Valverde est le favori le mieux classé au général avec Evans à la sortie de ce chrono, et finalement on peut donc être vraiment content. Bien sûr, il ne compte que 6" d'avance sur S.Sanchez et 38" sur Basso, mais chaque seconde compte, et cette maxime se fera encore plus ressentir à partir de demain, pour la première étape de montagne (avec arrivée au sommet), puisqu'il y a comme pour chaque étapes (mis à part les chronos) respectivement 20", 12" et 8" de bonifications accordées aux trois premiers ; voilà qui promet une belle bagarre entre les favoris !

Venga Alejandro pour demain !!

Réaction de Valverde :
"“J’ai réalisé un bon chrono, avec d’excellentes sensation et j’ai toutes les raisons d’être satisfait.  J’ai perdu moins de temps que prévu par rapport à un coureur comme Cadel Evans et j’ai laissé Ivan Basso, que je considère toujours comme l’adversaire le plus dangereux pour la victoire finale, 37 secondes derrière moi. Celui qui a par contre réalisé une meilleur performance est Samuel Sánchez,  ainsi que le prévoyaient les pronostics”.
“J’ai perdu une dizaine de secondes dans les premiers kilomètres car je ne voulais pas prendre le moindre risque dans les premiers virages. Avec  la route mouillée à ce point c’était vraiment trop dangereux et je roulais presque au ralenti.  Les virages ne sont pas ma spécialité et je ne voulais pas risquer de tomber inutilement. Ensuite, là où il fallait y aller tout en force, j’ai récupéré le temps perdu”.
“Comme je l’ai déjà dit hier, je crois que les secondes gagnées ou perdues aujourd’hui n’auront pas une grande signification à partir de demain, vu qu’arrive la première étape de montagne avec une très difficile arrivée au sommet d’Aitana”.
”Jusqu’à présent, tout s’est bien déroulé pour moi, sans chute importante et sans perdre de temps. J’espère que, maintenant qu’arrivent les étapes qui me plaisent le plus, la chance continuera à m’accompagner”.

Etape :
1. Fabian Cancellara
12. Alejandro Valverde à 1'05"

Général :
1. Fabian Cancellara
7. Alejandro Valverde à 1'14"

http://cache.daylife.com/imageserve/0df892T95v0Md/610x.jpg
Published by Clément
commenter cet article
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 17:00
http://www.lavuelta.com/09/imgwebimg/_VE_2009_0600_LIV03.jpg
Bon, c'est vrai, la première semaine de cette Vuelta n'est pas encore terminée, mais les deux prochaines étapes (un chrono et une étape de montagne) ne ressembleront pas aux précédentes (qui étaient plutôt destinées aux sprinters) : ça y est, on entre dans le vif du sujet, la bagarre entre les favoris va pouvoir commencer !
C'est donc le bon moment pour faire un petit point sur les prétendants au maillot de oro :

Alejandro Valverde :
Considéré au départ comme le favori n°1 de la course, il a réalisé un bon chrono lors de la 1ere étape, dans le temps de Basso, et s'est montré très attentif depuis lundi. Toujours bien placé dans le peloton, il n'a jamais été piégé, que ce soit lors des 2e, 5e et 6e étapes où il y a eu des cassures. Alejandro semble donc avoir appris de ses "erreurs passées" comme il le dit lui-même. Tombé mardi lors de la chute collective, il s'est relevé avec un simple sale coup sur la fesse droite ; rien d'important, visiblement. On attend de voir dimanche si le changement brusque de température ne l'a pas affecté, lui qui en avait souffert sur le Tour 2008, mais on peut être optimiste : la grosse chaleur est arrivé, le mauvais temps semble oublié, et Valverde est comme chacun sait toujours meilleur par (très) beau temps...Venga !
Au général : 8e à 27" de Greipel

Ivan Basso :
On peut le désigner sans nul doute comme le grand rival de Valverde. Comme l'espagnol, il a réussi un bon chrono, ne s'est jamais fait piégé lors des différentes cassures et a même eu de la chance puisqu'il est reparti sans bobos de la chute collective de mardi. A beaucoup de suiveurs et de coureurs, dont Alejandro pour qui l'italien sera son plus dangereux adversaire, il a paru très affuté, très en forme. Il faudra faire très attention à lui, et ce dès dimanche...
7e à 27" de Greipel

Cadel Evans :
C'est la principale surprise de cette première semaine : l'australien, qui avait annoncé il y a quelques semaines vouloir venir sur cette Vuelta pour se préparer au Mondial et ne pas excluer de se retirer durant l'épreuve, semble viser finalement la victoire finale. Bien classé lors de la 1ere étape contre-la-montre (12e), Evans a toujours été très attentif ensuite et ne s'est pas laissé piéger dans les cassures. Beaucoup y voit là un signe de ses ambitions pour le général...Pour ma part, je pense qu'il ne sera pas en montagne au niveau de Valverde ou de Basso mais n'en sera pas non plus très loin ; quand aux chronos, ses qualités de rouleur pourront lui faire rattraper son retard pour pouvoir décrocher un podium.
9e à 28" de Greipel

Samuel Sanchez :
L'espagnol n'a pas commencé l'épreuve de la meilleure des façons : après une 1ere étape plutôt moyenne (24e à 6" de Valverde), il n'a pas été assez attentif lundi, où il a perdu 18" dans une cassure. Sanchez s'est toutefois repris ensuite et ne s'est plus fait piégé. Par ailleurs, à ma connaissance il n'a pas été blessé dans la chute collective de la 3e étape. Il est bien sûr toujours en lice pour la victoire finale, mais pour finir sur la plus haute marche du podium, il devra être attaquer en montagne...sera-t-il assez fort pour battre Valverde et Basso ? A voir !
40e à 51" de Greipel

Robert Gesink :

Il s'est fait piégé une seule fois depuis le début de la course, aujourd'hui (il a perdu 9").
Avant de le considérer véritablement comme un grand favori, il faut attendre l'étape de dimanche, où l'on verra s'il s'est remis de sa blessure suite à sa chute au Tour de France. C'est la grande inconnue de cette Vuelta...
18e à 42" de Greipel

Ezequiel Mosquera :
Tout allait presque bien jusqu'à la chute de mardi, où il s'est blessé à la cheville et surtout à la hanche qui lui fait souffrir depuis. C'était au départ un des favoris, mais cette chute remet en question ce statut...On verra ce week-end si l'on peut encore le considérer comme un adversaire dangereux, notamment en montagne où il promettait au départ d'être fort.
41e à 51" de Greipel

Les frères Schleck :
Impossible à ce stade de la course de les dissocier. Ils ont tous les deux réalisé un assez mauvais prologue (en dehors des 100 premiers), ont perdu 18" pour Frank et 30" pour Andy lors de cassures durant la 2e étape, et 9" aujourd'hui, sans oublier la cassure de la 5e étape où les écarts n'avaient pas été comptabilisés puisqu'ils étaient dû à une chute.
Bref, ils n'ont pas l'air très motivés pour la victoire finale.
Frank est 66e à 1'11" de Greipel, Andy est 86e à 1"26"

Alexandre Vinokourov :
Son bon chrono dimanche dernier (même temps que Basso et Valverde) ne signifie pas pour autant qu'il sera bon en montagne. Je le vois au contraire assez loin du niveau des meilleurs, ce qui serait en tout cas logique pour quelqu'un qui revient tout juste après deux ans de suspension...
42e à 54" de Greipel

Et les autres :
Certains outsiders au départ ont déjà perdu la Vuelta : c'est le cas de Horner et de Kirchen, qui ont abandonné, ainsi que de Tondo qui malgré son relatif optimisme pourrait faire de même s'il ne se remet pas de ses blessures dans les jours à venir, et de D.Martin qui se trouve à la 113e place du général, à 3'53".
D'autres ne sont également pas en très bonne posture, comme Gomez Marcante, Kreuziger et Rodriguez qui pointent au général respectivement à 1'11", 1'12" et 1'17" de Greipel.
Parmi les autres outsiders, citons les bonnes places de Fuglsang (13e à 38"), Valjavec (26e à 44"); Danielson (30e à 47") et Cobo (37e à 51").

PROGRAMME DU WEEK-END :
Samedi : Contre-la-montre de 30 km dans Valence. Le parcours, tout plat, n'avantagera pas Valverde ; son but sera donc de perdre le moins de temps possible sur ses rivaux, Basso et Evans en tête. A noter que le dernier chrono, l'avant-dernier jour, ne sera cette fois pas tout plat et Alejandro devrait donc mieux le réussir que celui de demain.
--> Valverde partira demain à 16h50.

L'avis de Valverde :
Toutes les étapes sont importantes, mais le contre-la-montre de Valence sera la première vraie confrontation entre les principaux candidats à la victoire finale à Madrid”.
“Avec 30 kilomètres au programme, il y aura sans aucun doute des écarts, mais rien d’irrémédiable. Le temps perdu demain pourra être récupéré dans les étapes de montagne de même que le temps gagné pourra se reperdre dès que la route commencera à monter”.
“J’espère néanmoins réaliser un bon temps. Je pense que le parcours, tout plat, sera favorable à des coureurs comme Cadel Evans et Alexander Vinokourov. Quant à moi j’espère réaliser un temps proche de ceux d’Ivan Basso et Samuel Sánchez”.

Dimanche : 1ere étape de montagne, et 1ere arrivée en altitude ! Le profil de l'étape (voir) comprend huit cols, et la dernière ascension, le col d’Aitana, est longue de 21,7 kilomètres avec un pourcentage moyen de 5,7%, dans lequel il faut notamment inclure quelques passages à 9,5%. La chaleur jouera sans doute un rôle important, et ce n'est pas Alejandro qui va s'en plaindre !

Plus que le chrono, que je ne trouve pas souvent pas passionnant, je vous conseille de regarder l'étape de dimanche (j'en ai coché trois décisives durant l'épreuve : celle-là, l'étape du vendredi 11 et surtout la terrible arrivée en Sierra Nevada le samedi 12, ainsi qu'éventuellement celle du dimanche 13). Pour ceux qui n'ont pas Eurosport, ayant le réflexe www.cyclingfans.com où vous pourrez trouver des liens pour regarder la course avec des commentaires en français !

http://foto-cache.laverdad.es/resizer/resizer.php?imagen=L2RlbGl2ZXJ0eS9kZW1vL3Jlc291cmNlcy9qcGcvNS80LzEyNTIwNjU3NDQ0NDUuanBn&nuevoancho=OTUw&nuevoalto=NTcw&copyright=Y29uQ29weXJpZ2h0&encrypt=true
Published by Clément
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 15:16
Les comptes-rendus des étapes 5 et 6 seront publiés dans cet article.
Ces étapes se ressemblent, car elles sont ni toutes plates, ce qui aurait fait l'affaire des sprinters, ni assez difficiles pour permettre à des favoris d'attaquer. Néanmoins, si personne ne prend d'initatives dans les finals de ces deux étapes, les équipes de sprinters devraient réussir à emmener leur leader vers un sprint massif.

5e étape :
L'étape a souri aux sprinters, malgré une tentative de Gilbert dans le final, et Greipel s'est imposé. Ce dernier s'empare du même coup du maillot de oro.
Il y a eu des cassures due à une chute de Ciolek dans le dernier kilomètre, mais les retards ne sont pas comptabilisés pour le classement général comme le veut la règle. De toute façon, Valverde avait terminé dans le peloton principal, en compagnie des autres favoris mis à part les frères Schleck et Rodriguez, qui sont arrivés dans un groupe un peu plus loin.

Réaction d'Alejandro :
“Il a fait vraiment très chaud aujourd’hui, avec une température maximum de 38 degrés. Néanmoins, plus que de la chaleur, c’est de l’humidité présente dans l’air dont nous avons souffert”.
“La transition entre les températures plutôt fraîches aux Pays-Bas et en Belgique et celles subitement aussi élevées au borde de la Méditerranée, ont fait en sorte que tous les coureurs ont terminé l’étape très fatigués”.
“A part cela, l’étape a été tranquille jusqu’à la descente située à huit kilomètres de la ligne. Elle était très périlleuse avec des virages très serrés, mais le danger est venu bien plus des coureurs que de la descente en elle-même. Il y a en effet trop de coureurs qui tentent chaque jour de se mêler au sprint et il n’est par conséquent pas étonnant qu’il y ait autant de chutes”.
“Cette situation se répète chaque jour. J’ai hâte qu’arrive les étapes de montagnes. Il y aura ainsi moins de coureurs devant et la course sera plus sûre”.

Etape :
1. Andre Greipel
92. Alejandro Valverde m.t.

Général :
1. Andre Greipel
9. Ivan Basso à 27"
10. Alejandro Valverde à 27"
67. Samuel Sanchez à 51"

6e étape :
Encore une fois, on peut féliciter Alejandro : tout comme Evans, Basso et S.Sanchez, le murcian ne s'est pas fait piégé dans les cassures qui se sont produites dans le final accidenté de cette 6e étape. Valverde est en effet arrivé dans le premier groupe, qui s'est disputé la victoire et où figurait seulement 16 coureurs. Les quatre favoris cités ci-dessus étaient donc très attentifs dans le final, preuve de leurs ambitions au classement général ! En revanche Fuglsang et Tondo (ce dernier, blessé, pourrait d'ailleurs jeter l'éponge prochainement) sont arrivés dans un petit groupe juste derrière à 6", et surtout Gesink, Mosquera, les frères Schleck, Vinokourov et Gomez Marchante ont perdu 9".

Réaction d'Alejandro (1ere partie) :
“Il a à nouveau fait très chaud aujourd’hui, mais je n’ai pas souffert de la chaleur. Cela n’avait pas été le cas hier car  il convenait de s’adapter eu changement de température. En réalité ce genre de temps me plaît beaucoup  car j’ai l’habitude de m’entraîner à peu près tous les jours de l’année accompagné de pareilles températures”.
“Je savais que les trente derniers kilomètres pouvaient  être très dangereux et je suis continuellement resté dans les premières positions, très attentif comme tous les jours à tout ce qui se passait devant.  Et j’ai bien fait puisque le peloton s’est à nouveau coupé en plusieurs tronçons et que, à ce  qu’il semble, quelques-uns de mes adversaires se sont retrouvés piégés à l’arrière".

Je publierai l'autre partie de sa déclaration dans un article sur les favoris à venir dans la soirée.

Etape :
1. Borut Bozic
14. Alejandro Valverde m.t.

Général :
1. André Greipel
8. Alejandro Valverde à 27"

Photo : Alejandro lors de la 5e étape
http://foto-cache.laverdad.es/resizer/resizer.php?imagen=L2RlbGl2ZXJ0eS9kZW1vL3Jlc291cmNlcy9qcGcvMS82LzEyNTE3MjAxODQyNjEuanBn&nuevoancho=OTUw&nuevoalto=NTcw&copyright=Y29uQ29weXJpZ2h0&encrypt=true
Published by Clément
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 17:19
Après quatre étapes disputées en dehors de la péninsule ibérique, Alejandro Valverde analyse un début de Tour d’Espagne très particulier.

Que penses-tu de ce début de Tour d’Espagne?
El ciclista español del Caisse dEpargne, Alejandro Valverde, durante la cuarta etapa de la Vuelta a España.
“Cela a été quelque chose de très beau de voir que le Tour d’Espagne pouvait déplacer autant de monde en dehors de ses frontières. On ne voit généralement cela que dans le Tour de France. L’ambiance était incroyable, autant au départ que tout au long du parcours, avec les routes toutes peinturlurées et des drapeaux espagnols partout. L’aspect un peu négatif est le fait que les parcours étaient plutôt dangereux et je dirais même trop.  Nous savons qu’il est difficile car il y a des ronds-points et des carrefours à tous les coins de rues et au bout du compte le plus important est de s’en être sortis sans trop de problèmes”

On a pu te voir très attentif au cours de ces mêmes premières étapes…
“J’ai beaucoup appris des erreurs commises dans le passé et je sais que le fait de ne pas prêter attention à ce qui se passe pendant quelques secondes seulement peut être fatal. Dans des étapes comme celles-là il fallait être tout le temps devant pour éviter les pièges et les chutes. Je pense que j’ai fait ce qu’il fallait et je suis heureux de ne pas avoir perdu de temps par rapport à mes rivaux”

Hier tu as été pris dans la chute survenue dans le final de l’étape. Comment les choses se sont-elles passées?
“Je me trouvais en 30ème-35ème position, très attentif à tout ce qui se passait devant. J’ai vu la chute se produire et j’ai immédiatement freiné car j’avais le temps de m’arrêter. Alors que je pensais avoir évité de me retrouver au sol, un coureur  tombé à l’arrière a terminé sa glissade contre moi. Il m’a heurté et je me suis retrouvé par terre. J’ai reçu un coup assez fort sur la fesse. Cela fait un peu mal, mais rien de grave"

Au cours de la seconde étape tu as gagné quelques secondes par rapport à la plupart de tes rivaux. Cela peut-il avoir une importance? Comment as-tu vu tes adversaires lors des premières étapes?
“Dix-huit secondes pourraient avoir leur importance mais je ne pense pas que l’on s’en souviendra en fin de course, considérant les difficultés qui nous attendent, mais c’est sûr que c’est tout de même un plus. Je pense que mon principal rival sera Ivan Basso. Je l'ai vu très affuté, très affentif et totalement concentré sur la course".

Dans quel état d’esprit vas-tu aborder les étapes qui viennent?
“Je suis très motivé et j’ai un super moral.  Il était important de passer sans encombre ces quelques journées hors de notre pays et maintenant que nous sommes rentrés en Espagne, la Vuelta va vraiment commencer. La première étape importante sera le contre-la-montre de Valence mais je pense qu’il faudra attendre l’étape suivante, celle qui se termine au sommet d’Aitana, pour que de réels écarts soient creusés”.

Il est clair que le Valverde de 2009 n'est plus le même que celui d'il y a quelques années : le murcian est désormais plus expérimenté et (encore) plus attentif en course, une faculté qu'il lui a sans doute manqué auparavant pour atteindre la plus haute marche du podium. Clairement, on peut être satisfait de ces premiers jours de course qui étaient les plus dangereux des trois semaines, puisqu'Alejandro s'en sort sain et sauf ce qui n'est pas le cas de tous ses adversaires : Mosquera a été touché au genou et au poignet et son statut de favori est donc remis en question, Horner a dû abandonné suite à la chute, et Vinokourov souffre au niveau de la jambe, du coude et de la hanche.
Plus que jamais, Valverde est donc le grand favori de cette Vuelta, comme le confirme les dernières cotes sur les site de paris en ligne. Basso est souvent cité (juste) derrière Alejandro, mais pour ma part je le place à égalité avec le murcian : à tous, l'italien a paru très fort depuis le départ. J'attends donc avec imbatience son duel annoncé avec Valverde ! A propos des autres favoris, S.Sanchez ne m'a pas fait une si bonne impression que cela ; Evans me semble capable au mieux d'un podium mais pas au-delà ; et les frères Schleck ne seront selon moi pas au niveau des meilleurs.

Avant ce week-end et en particulier dimanche pour la première étape de montagne, les coureurs disputeront deux étapes aux reliefs assez accidentés, surtout celle de vendredi. La bonne nouvelle du jour, et ce n'est pas une surprise, est que le temps revient au beau fixe : on attend des températures comprises entre 29 et 34 degrés demain durant l'étape, et du soleil ! Une météo qui convient à Alejandro, et qui devrait durer...Ne reste plus qu'à espérer que l'espagnol a pu récupérer des mauvaises conditions climatiques de la 4e étape - dommage d'ailleurs que le sujet ne soit pas traité dans l'interview - lors de l'étape de repos d'aujourd'hui.

Pour rappel, Alejandro tient, en plus de ses déclarations officielles quotidiennes, un blog en trois langues (dont le français) sur son site officiel, que je vous recommande. Voici le lien : www.alejandrovalverde.es/blog/

Voici ci-dessous deux photos d'Alejandro prises lors des ces premiers jours de course. A ce propos, je suis surpris qu'il y ai si peu de photos de l'épreuve, et donc par conséquent de photos de Valverde : j'ai le (vague) souvenir qu'il y en avait plus les années précédentes. Cela est peut-être dû à la traversée des Pays/Bas et de la Belgique qui a pu rebuté certains photographes...si c'est cela, il devrait donc y avoir plus de photos à partir de demain. Mais de toute façon, je ne me fais pas de soucis car je sais bien que dès que commencera la bagarre entre les favoris, c'est-à-dire à partir de ce week-end, les photos (sur Alejandro) seront nombreuses !

http://foto-cache.laverdad.es/resizer/resizer.php?imagen=L2RlbGl2ZXJ0eS9kZW1vL3Jlc291cmNlcy9qcGcvNC82LzEyNTE3OTYxNDY4NjQuanBn&nuevoancho=OTUw&nuevoalto=NTcw&copyright=Y29uQ29weXJpZ2h0&encrypt=true
http://video-cache.abc.es/resizer/resizer.php?imagen=L2RlbGl2ZXJ0eS9kZW1vL3Jlc291cmNlcy9qcGcvOC81LzEyNTE3OTEwMzIyNTguanBn&nuevoancho=NTkx&nuevoalto=Mzc2&copyright=Y29uQ29weXJpZ2h0&encrypt=true
Published by Clément
commenter cet article
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 15:20
Les comptes-rendus des étapes 2 à 4 seront publiés dans cet article.

Présentations :


Le classement général ne devrait pas être bousculé jusqu'à vendredi compris. Dimanche et lundi, les sprinters devraient se montrer à leur aise, quant à mardi, jeudi et vendredi il est possible qu'un ou plusieurs coureurs mettent en échec le peloton grâce à quelques côtes qui pourraient suffire à s'imposer en solitaire ou en groupe restreint.
Si aucuns écarts importants ne pourront être fait volontairement par les favoris, les 2e, 3e et 4e étapes seront tout de même dangereuses à cause notamment de certains tronçons pavés empruntés par les coureurs. Pour reprendre l'expression d'Alejandro, "la Vuelta ne se gagnera pas en Hollande, mais plus d’un pourrait perdre beaucoup de temps ici"...Et on peut également appliquer cette formule pour la Belgique, traversée lors de la 4e étape mardi !
Pour rappel, la première journée de repos (transformée plutôt en journée de transfert, puisqu'il faudra rejoindre l'Espagne) aura lieu ce mercredi, après la 4e étape.

Comptes-rendus :

2e étape :
Comme prévu, l'étape s'est terminée au sprint, et petite surprise, en l'absence de Cavendish ce n'est ni Farrar, ni Freire, ni Boonen, ni Bennati qui s'est imposé, mais l'allemand Gerald Ciolek, annoncé au début de sa carrière comme le nouveau Zabel mais qui a eu du mal à confirmer les attentes placées en lui jusqu'alors.

Une cassure s'est produite dans les derniers hectomètres et certains favoris et outsiders comme S.Sanchez, Tondo, Gomez Marchante, Vinokourov et F.Schleck ont perdu 18". Des coureurs comme A.Schleck et Anton ont quant à eux perdu 30", ce qui commence à être important.
Alejandro (31e) est heureusement arrivé dans le premier paquet (qui comprend 85 coureurs), tout comme Basso, Evans et Mosquera (ainsi que Gesink et Kreuziger, un temps pressentis dans la cassure) ce qui montre qu'il est vigileant, comme doit l'être de toute façon tout candidat à la victoire finale. Mais c'est tout de même satisfaisant de voir qu'il a tiré les leçons de ses erreurs passées ! Reste maintenant à garder la même attitude lors des deux prochaines étapes, qui seront également dangereuses...

Au classement général, Cancellara conserve son maillot de oro et Valverde resdescend à la 10e place, toujours à 18" du leader suisse.

Réaction d'Alejandro :
“Aujourd’hui encore nous avons pu nous rendre compte du fait que le public néerlandais est vraiment fantastique et c’était impressionnant de voir tout ce monde qui nous applaudissait le long des routes.”  
“Néanmoins les routes d'ici sont super dangereuses pour une course comme celle-ci, c’est-à-dire une des premières étapes d’un Tour de trois semaines. Le péril était effectivement présent  à chaque instant. Nous sommes passés par un nombre incroyable de bornes centrales et nous avons même du rouler de temps en temps sur les pistes cyclables.”
“Il y avait énormément de tension avant d’entrer sur les pavés. J’étais bien entouré par mes coéquipiers Txente García Acosta et Imanol Erviti, qui ont l’habitude de courir les classiques du Nord et je suis passé sans aucune difficulté. L’année prochaine je vais peut-être bien me présenter au départ de Paris-Roubaix !”
“Aujourd’hui ce qui importait était de passer la journée sans encombres afin d’éviter les chutes. C’était l’objectif de la journée et nous y sommes parvenus.”
“L’autre bonne nouvelle du jour est que le peloton s’est cassé dans le final et que j’ai pris du temps à mes rivaux. Considérant les difficultés qui nous attendent dans cette Vuelta, ces secondes ne sont pas grand-chose, mais c’est sûr que tout ce qui est gagné n’est plus à prendre.”

Etape :
1. Gerald Ciolek
31. Alejandro Valverde m.t.

Général :
1. Fabian Cancellara
10. Alejandro Valverde à 18"

3e étape :

Contrairement à la veille, aucun incident n'est arrivé durant l'étape pour les favoris qui sont arrivés dans le peloton - Alejandro finit ainsi 119e. Il y a donc eu arrivée massive et c'est Greg Henderson (Columbia) qui s'est imposé.
Grâce au bonification, le vainqueur du jour entre dans les toutes premières positions du classement général, toujours mené par Cancellara, et fait donc sortir Valverde du top 10 : le murcian se retrouve 12e, toujours à 18" du leader.

C'est donc encore une journée dangereuse de passée, la deuxième des trois étapes annoncées comme les plus à risque. Demain, juste avant la journée de repos, se disputera donc la dernière de ses dangereuses étapes, où il est prévu de la pluie et des températures assez basses. Pas terrible pour Alejandro, qui, on s'en souvient, avait été affaibli sur le Tour 2008 par le changement brusque de météo entre la Bretagne et les Pyrénées...Espérons donc qu'il ne pleuve pas trop, ou mieux, que la météo se trompe !
Le parcours de l'étape, qui empruntera deux fois le Cauberg (célèbre pour être l'arrivée de l'Amstel Gold Race), est vallonné, et certains coureurs pourraient profiter de la côte de Saint-Nicolas (célèbre quant à elle pour faire partie du final de Liège/Bastogne/Liège), dont le sommet à 13 km du l'arrivée, pour tenter leur chance. Alejandro fera-t-il partie de ceux-là ? Si l'on s'en fie à ses déclarations (lire ci-dessous), il semblerait que l'objectif soit plutôt de faire attention et d'être prudent, mais qui sait, c'est en étant devant le peloton lors d'un final qu'on est protégé le mieux des chutes et des cassures, alors...

Réaction d'Alejandro :
“En dehors du fait que le soleil était revenu sur la course, l’étape d’aujourd’hui avait peu de choses à voir avec celle d’hier. On peut dire en effet que la journée a été tranquille.”
“Les routes étaient plus larges et le danger était moindre. Malgré cela, j’ai préféré passer la plus grande partie de la journée dans les toutes premières positions du peloton afin de ne rien perdre de ma concentration, tout comme je l’avais fait hier.”
“Je me suis juste laissé glisser vers l’arrière dans les tous derniers kilomètres afin de laisser la place aux sprinters.”
“Après trois jours sans grimper la moindre côte, l’étape de demain sera un peu différente. Même si c’est vrai qu’elle se termine à Liège, le final de l’étape n’aura cependant pas grand chose avec celui de la classique du même nom.  Je crois qu’il s’apparentera un peu plus à l’Amstel, vu que nous monterons le Mont du Cauberg. Cela signifie qu’il faudra être de nouveau très attentifs demain en passant par ces routes étroites que nous connaissons bien.”

Etape :
1. Greg Henderson
119. Alejandro Valverde m.t.

Général :
1. Fabian Cancellara
11. Ivan Basso à 18"
12. Alejandro Valverde à 18"
85. Samuel Sanchez à 42"

4e étape :

Pfiou....eh ben, Alejandro a eu de la chance. La 4e étape, disputée dans de mauvaises conditions météo (pluie + températures basses), a donné lieu à de nombreuses chutes, dont une très grosse dans le final, qui a impliqué une cinquantaines de coureurs. On a eu très peur pour Valverde mais fort heureusement, il a été seulement retardé - ce qui n'aura aucune conséquence au classement général puisque la chute est survenue dans les 3 derniers kilomètres - et paraissait plutôt serein lors de son passage sur la ligne d'arrivée. Malheureusement ce n'est pas le cas de tous ses rivaux, à commencer par Mosquera qui est arrivé en pleurs, ainsi qu'Horner, un prétendant au top 5, qui s'est fracturé le poignet et qui est contraint à l'abandon, et Vinokourov.
Par ailleurs, signalons que le prometteur Daniel Martin a connu une journée difficile et se retrouve désormais 149e du général à 3'35" de Cancellara.

Quoi qu'il en soit, on peut adresser un vrai carton rouge aux organisateurs qui ont fait passé les coureurs durant ces trois dernières étapes par des routes dangereuses, et ce qui devait arriver arriva : une chute impliquant des favoris. C'est vraiment dommage pour le spectacle, surtout que Mosquera est (était ?) un des coureurs annoncés comme les plus forts en montagne...

Valverde aura donc passé les trois étapes dangereuses sans encombres, tant mieux. On espère tout de même que les mauvaises conditions climatiques ne vont pas l'affaiblir pour les jours à venir et en particulier pour ce week-end, où les choses sérieuses commenceront.
Pour se refaire après cette étape éprouvante, les coureurs bénificieront d'une étape de repos, ce mercredi.

-->  Voir vidéo de la grosse chute

Etape :
1. André Greipel
96. Alejandro Valverde m.t.

Général :
1. Fabian Cancellara
10. Alejandro Valverde à 18"

Réaction d'Alejandro :
“La journée d’aujourd’hui a encore été très difficile avec un parcours une nouvelle fois  très dangereux mais au bout du compte voilà une nouvelle journée de passée sans dégâts.”
“La pluie a été le principal inconvénient car les routes étaient particulièrement glissantes.”
“Je me suis retrouvé pris dans la chute collective qui a eu lieu à un peu moins de trois kilomètres de la ligne d’arrivée et je suis tombé aussi mais heureusement sans me faire aucun mal".
“Nous repartons maintenant vers l’Espagne et j’espère que nous allons à la rencontre de journées ensoleillées, très ensoleillées. La première journée de repos même s’il arrive très tôt dans une course de trois semaines va en fait tomber à pic après ces quatre jours de tension que nous venons de connaître.”


D'autre part, le numéro de Juillet-Août du webmag Roue Libre vient de sortir ! Le Tour de France occupe une place importante ce mois-ci, notamment avec mon bilan de la course, mais il est aussi question du Tour d'Espagne (dans une Preview), de Maxime Bouet pour la rubrique Jeune Talent, de la Vattenfall Classic et Classica San Sebastian disputés au mois d'août, d'Alex Zulle pour le Hall of Fame, etc. Citons aussi le toujours apprécié et désormais célèbre Carton Rouge de RBI.
Pour le lire, rendez-vous sur cette page ou bien à partir du blog de Roue Libre. Bonne lecture à tous !

Photo : Alejandro durant la 4e étape
http://www.lavuelta.com/09/imgwebimg/_VE_2009_0400_LIV09.jpg
Published by Clément
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 17:51
A première vue, la 9e place d'Alejandro sur la 1ere étape de cette Vuelta n'est pas spécialement réjouissante, dans le sens où on pouvait attendre un peu mieux du murcian sur un contre-la-montre aussi court - 4.8 km - qui requière, entre autre, des qualités de sprinters (en témoigne la seconde place de Boonen et la troisième de Farrar) qu'a Valverde. Cependant, lorsqu'on y regarde de plus près, on peut largement se satisfaire de cette performance.
D'abord, un violent orage a éclaté durant le chrono et on peut donc être content qu'il n'y ai pas eu de dégâts.
Surtout, Alejandro a gagné un peu de temps sur ses rivaux dans la lutte pour le maillot de oro : 1" sur Evans (12e), 6" sur S.Sanchez (24e) Gesink (25e) et Tondo (26e), et surtout 15" sur Mosquera (94e). Seul Kreuziger (6e) a véritablement devancé Valverde parmi les favoris : Vinokourov (7e) et Basso (8e) sont en effet classés devant Alejandro mais dans la même seconde, ce qui revient pratiquement à un ex-aequo.
Basso (presque) dans le même temps que Valverde : cette nouvelle nous apporte le principal enseignement du jour, à savoir que l'italien, qui a semblé très fort (lui qui d'habitude n'est pas très friand de ce genre de prologue), sera, selon moi, le grand rival du murcian sur cette Vuelta. Ca promet un beau duel en perspective...

Pour revenir à l'étape, les écarts restent certes faibles, mais ils donnent un premier aperçu de l'état de forme et de la motivation des uns et des autres. On apprend ainsi que les frères Schleck, qui n'ont pas fait un bon chrono (Frank est 103e et Andy 123e à respectivement 35" et 38" de Cancellara), n'ont pas dans le viseur le maillot de oro. Cela ne veut pas dire qu'ils ne seront pas bons en montagne, mais c'est tout de même une preuve qu'ils ne mentaient pas en disant ne pas rechercher la victoire finale.
L'autre (petite) surprise vient de la bonne performance de Vinokourov (7e), qui grille donc au poteau Basso et Valverde. Pas de quoi cependant crier au loup (ou s'enthousiasmer, c'est selon) : le kazakh l'a dit lui-même, il devrait être trop juste en montagne et n'est pas dangereux au général.
En bref, on retiendra aussi qu'Evans (12e) est, même si on en parle peu, proche des deux grands favoris, auquels on a l'habitude d'ajouter S.Sanchez qui aujourd'hui n'était pas dans un très grand jour (24e) mais qui saura se ressaisir plus tard, à n'en pas douter.
En attendant ces futurs batailles, la Vuelta s'accorde une petite semaine de repos, ou du moins de semi-repos car malgré des étapes destinées aux sprinters, on peut s'attendre à quelques (mauvaises) surprises sur les pavés de Belgique qu'emprunteront parfois les coureurs...Gare aux chutes et aux cassures !

Réaction d'Alejandro :
“Le parcours était très exigeant et pour les spécialistes purs. Il va de soi que Fabian Cancellara, avec la puissance qui est la sienne et l’état de forme qu’il connait en ce moment, était absolument imbattable. Il partait dans la position de super favori et effectivement personne n’a rien pu faire contre lui. ”
“Je suis personnellement satisfait du temps que j’ai réalisé aujourd’hui. Je suis parti à fond et ensuite j’ai continué à tout donner jusqu’au dernier mètre!”
“J’ai terminé ce prologue plus ou moins à la place que je pensais, sans perdre de temps par rapport à mes rivaux et maintenant le plus important va être de rester concentré au maximum lors des trois prochaines étapes qui peuvent être très dangereuses autant à cause du parcours, avec des routes très étroites et un nombre impressionnant de ronds-points, qu’à cause du vent qui, s’il souffle de côté pourrait provoquer la formation d’éventails. La Vuelta ne se gagnera pas en Hollande, mais plus d’un pourrait perdre beaucoup de temps ici. ”

Classement de l'étape et général :
1º 194 CANCELLARA, Fabian SUI SAX 0:05:20
2º 141 BOONEN, Tom BEL QST a 09
3º 113 FARRAR, Tyler USA GRM a 12
...
8º 131 BASSO, Ivan ITA LIQ a 18
9º 51 VALVERDE, Alejandro ESP GCE a 18
...
29º 1 SÁNCHEZ, Samuel ESP EUS a 24

Photos : Alejandro lors du chrono sur le circuit d'Assen
http://www.lavuelta.com/09/imgwebimg/_VE_2009_0100_LIV16.jpg
http://cache.daylife.com/imageserve/0fJXdzBgfz7ql/610x.jpg
Published by Clément
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 02:50
On y est. Le coup d'envoi de la Vuelta sera donné à 15h21, et la course débutera véritablement pour Alejandro à 18h36, lorsqu'il s'élancera de la rampe de lancement. La météo annonce quelques gouttes de pluie, espérons que cela ne gêne pas les coureurs. Y compris Alejandro, qui peut espérer une belle performance comme l'a justement fait signalé fabrice, du fait de la courte distance (4.8 km) et des qualités de puncheurs/sprinters de l'espagnol.
Valverde est donc devenu, on peut le constater partout dans les médias, le grand favori de l'épreuve, et cela se vérifie également sur tous les sites de paris en ligne tel que Bwin, Unibet, SportingBet ou encore le comparateur de paris OddsChecker, ainsi que dans les sondages sur les sites spécialisés (comme VCN), où Alejandro est donné à chaque fois, parfois largement, vainqueur du classement général. Jamais, au cours de toute sa carrière, Valverde n'a autant fait parlé de lui avant une compétition, multipliant les interviews pour les médias, comme dans cette vidéo. L'agence de presse espagnole EFE, reprise par bon nombre de médias hispaniques, a ainsi titré "Valverde, devant l'occasion de sa vie", ce qui n'est pas faux : tout est fait pour que cette fois, ce soit "la bonne". Le magazine Ciclismo A Fondo a même mis ce mois-ci Alejandro en couverture sous le titre "Valverde défié" suivant de l'inscription "maintenant ou jamais". La question qui a toujours fait débat jusqu'alors, à savoir le murcian est-il bel et bien un coureur de Grands Tours, sera donc résolu à la fin de l'épreuve. C'est un peu tout, ou rien : soit il gagne, et Valverde prouve ainsi qu'il en est bien un (ce qui légitimerait ensuite plus une saison 2010 centrée sur le Tour, bien que j'avoue que je n'en rêve pas), soit il se rate, ce qui serait d'abord perçu comme un échec pour beaucoup et surtout comme une preuve de son incapacité à briller sur le Tour de France. Cette Vuelta, c'est donc une occasion en or (pour reprendre le titre de l'analyse de LaVerdad.es) pour Alejandro (qui aura le dossard 51, le plus titré de l'histoire du...Tour de France) de prouver à tous, ainsi qu'à lui-même, sa valeur sur trois semaines.

Moi, en tout cas, j'y crois, et visiblement vous aussi à la lecture de vos commentaires. Ne reste plus qu'à souhaiter bonne chance à notre champion, qu'on espère voir sur le plus haute marche du podium, dimanche 20 septembre, à Madrid !

Note :
Blog officiel d'Alejandro
Alejandro a ouvert son blog officiel, lisible en anglais, espagnol et français, qu'il tiendra durant toute la Vuelta. Deux articles ont déjà été publié, où l'on apprend entre autre que l'espagnol est arrivé mercredi à Assen (départ de l'épreuve), qu'il a testé son matériel sur le circuit du contre-la-montre, et également qu'il a donné pas mal d'interviews ! Inutile de tout raconter, je vous invite à vous y rendre, et vous y trouverez en plus des photos exclusives.
----> www.alejandrovalverde.es/blog/

Le "coin pour fans" du site officiel a également été ouvert. Il est présenté à la manière d'un forum, où l'on peut donc laisser des messages comme par exemple des messages de soutien à Alejandro dans le topic approprié.
--> www.alejandrovalverde.es/foro/

Félicitations pour ces améliorations et longue vie au site off !

Photos : Valverde s'entrainant sur le circuit du prologue.

http://www.sport.es/vivo/recursos/fotos/foto_384/foto_384975_CAS.jpg
http://www.que.es/archivos/200908/2468055w-301xXx80.jpg
Published by Clément
commenter cet article
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 18:07

Ci-dessous, un interview officiel de Valverde, à quelques petites heures du départ de la Vuelta !

 

Nous sommes à la veille du départ du Tour d’Espagne. Après avoir montré ton bon état de forme au début du mois d’août en remportant le Tour de Burgos, comment te sens-tu à présent?

 

“Je me sens vraiment très bien, autant physiquement que psychologiquement. Je suis très motivé et j’ai hâte que la course commence même si je sais que dans une course de trois semaines d’autres facteurs entrent en ligne de compte. J’espère que la chance et la santé m’accompagneront et que mon tour sera enfin arrivé de remporter cette course.


Tu es présenté comme le principal favori à la victoire finale. Est-ce pour toi plutôt une source de motivation ou de stress?

 

“C’est vrai que presque toute la presse me présente comme le grandissime favori de ce Tour d’Espagne. La pression est très forte sur mes épaules mais en fait ni plus ni moins que dans n’importe quelle course au départ de laquelle je m’aligne. Je suis habitué à ce genre de situation qui ne fait que renforcer ma motivation. Je suis un gagneur et là où je vais, je donne toujours le meilleur de moi-même. Je sais qu’une grande opportunité se présente ici à moi et que j’ai tous les atouts en mains pour être tout près de la victoire. Alors, pourquoi ne pas gagner ? “

 

Que penses-tu du parcours proposé par les organisateurs ?

 

“La Vuelta 2009 s’annonce comme très difficile. Les étapes de montagne sont nombreuses et très dures, non seulement à cause de la quantité d’arrivées au sommet, mais également pour le dénivelé de chaque étape avant même de se présenter au pied de l’ascension finale. De ce fait on ne peut citer aucune étape comme étant l’étape reine car il y en a plusieurs. Il faudra aussi prendre en compte la chaleur que nous risquons de trouver dans le sud de l’Espagne. L’étape qui arriver au sommet de Velefique par exemple peut se révéler infernale. Cette Vuelta sera plus que probablement une course par élimination.”

 

Il n’y a aucune longue étape disputée contre le chrono. Considères-tu cela comme un avantage ?

 

“C’est sûr que moins de kilomètres il y a contre-la-montre, mieux c’est pour moi. Il n’y a en tout que 62,5 kilomètres, prologue inclus. Ce n’est pas beaucoup et il faut en plus tenir compte du fait que le chrono de Tolède ne sera pas disputé sur un circuit tout plat. C’est au contraire un parcours de ceux qui me plaisent et le fait d’être situé l’avant-dernier jour de course sera un avantage pour celui qui sera le plus frais. »

 

Que penses-tu de tes rivaux?

 

“Je crois que dans cette Vuelta, ce n’est pas seulement la difficulté des étapes, mais aussi la qualité des coureurs qui vont se la disputer qu’il convient de mettre en évidence. Mes rivaux arrivent en excellente forme et avec la ferme intention de remporter la victoire finale. Je parle de coureurs comme Cadel Evans, Iván Basso, Robert Gesink, Samuel Sánchez, Ezequiel Mosquera et aussi Vinokourov même si le fait d’être resté deux ans sans courir risque de lui poser problème. ”

 

Que penses-tu de l’idée de faire partie le Tour d’Espagne du circuit d’Assen dans le nord des Pays-Bas?

 

“Partir des Pays-Bas est quelque chose de très spécial et un peu étrange. Il y a des moments où il est difficile d’imaginer que nous sommes vraiment au Tour d’Espagne, mais nous avons vu que les gens sont vraiment enthousiastes et qu’ils nous traitent très bien de sortent que nous sommes très contents d’être ici. Malgré le fait d’être loin de notre pays, la Vuelta va réellement commencer demain et il faudra être particulièrement attentifs car ces premières étapes vont être plutôt compliquées à cause du nombre impressionnant de ronds-points et de changements de direction qu’il y a sur les routes, sans oublier deux tronçons de pavés qui pourraient se révéler particulièrement dangereux. ”


Photo : Alejandro, visible sur les deux écrans, lors de la présentation de la Vuelta.

http://cache.daylife.com/imageserve/031g3tn8EJ4UA/610x.jpg
Published by Clément
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 22:00
La Vuelta s'élancera demain. Je ne reviendrai pas sur les chances d'Alejandro -je vous invite à lire l'article "Pourquoi Valverde gagnera la Vuelta"- mais plutôt sur les favoris au classement général et le parcours.

Voici mes favoris :

***
Valverde - Basso - S.Sanchez

**
Mosquera

*
Gesink - Evans - A.Schleck

Basso et S.Sanchez seront donc pour moi les deux principaux adversaires d'Alejandro. Je place Mosquera juste derrière, car je le crois sans hésiter capable d'un podium mais j'ai plus de doutes concernant la victoire finale. Mais qui sait, il s'est tres bien préparé pour cette Vuelta et s'annonce tres fort, alors...
Il faudra voir si Gesink se sera remis de sa fracture du poignet, ce qui n'est pas gagné ; mais si c'est le cas, il sera également dangereux.
Concernant Evans et les freres Schleck, c'est un peu l'incertitude car vu leurs qualités on ne peut pas les oublier, mais ils sortent du Tour et n'ont pas annoncé d'objectif précis...Je leur met donc une étoile, sans grande conviction.
Enfin, des coureurs non cités ici comme Kreuziger, Rodriguez, Cobo, Gomez Marchante, Tondo, Danielson, Fulgsang, Horner, Kirchen, Vinokourov ou encore Valjavec peuvent prétendre à un top 5.

Et voici ci-dessous la liste des étapes-clés et des étapes convenant à Valverde :
4ème étape (mardi 1er septembre) : Venlo-Liège (223 km) --> L'étape emprunte le Cauberg
7ème étape (samedi 5 septembre) : Valence-Valence (30 km CLM) --> Premier vrai chrono de l'épreuve
8ème étape (dimanche 6 septembre) : Alzira-Alto de Aitana (206 km) --> Première arrivée au sommet (voir profil)
9ème étape (lundi 7 septembre) : Alcoi-Xorret de Cati (186 km) --> Arrivée au sommet qui convient à Alejandro (voir profil)
10ème étape (mardi 8 septembre) : Alicante-Murcie (162 km) --> Arrivée à Murcie ; côte à 12 km de l'arrivée
12ème étape (vendredi 11 septembre) : Almeria-Alto de Velefique (174,5 km) --> Première étape du difficile week-end (voir profil)
13ème étape (samedi 12 septembre) : Bejar-Alto de Sierra Nevada (175 km) --> Seconde étape du difficile week-end (voir profil)
14ème étape (dimanche 13 septembre) : Grenade-La Pandera (157 km) --> Troisième étape du difficile week-end (voir profil)
18ème étape (jeudi 17 septembre) : Talavera de la Reina-Avila (187 km) --> Etape de moyenne montagne (voir profil)
19ème étape (vendredi 18 septembre) : Avila-Ségovie (188 km) --> Dernière étape de haute montagne (voir profil)
20ème étape (samedi 19 septembre) : Tolède-Tolède (26 km CLM) --> Second chrono de l'épreuve

VENGA ALEJANDRO !!

http://img12.imageshack.us/img12/3250/2c90a89c22cc1cd60122dcfg.jpg
Published by Clément
commenter cet article
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 17:58
Cet article a été complété le 26 aout.

Alejandro a donné plusieurs interviews cette derniere semaine. Initialement, j'avais prévu de seulement les mentionner - je suis en vacances, dans un endroit ou les connexions internet gratuites ne sont pas nombreuses - mais j'ai finalement décié d'en parler : nous sommes tout de meme a quelques heures d'un Grand Tour ou notre champion est donné favori par la majorité des spécialistes, et c'est donc important de savoir ce qu'il pense de statut, lui qui court apres la victoire dans un Grand Tour depuis plusieurs années ! J'ai donc établi une synthese de ses déclarations :

Voici ses réponses lorsqu'il a été interrogé sur...
...ses ambitions : "Un top 5 ou un podium ne serait pas mals mais j'espere faire mieux que cela. J'espere que je remporterai enfin mon premier Grand Tour de ma carriere".
...ses adversaires : "Mosquera, Evans, , S.Sanchez et Basso figurent parmi les favoris, ainsi que A.Schleck, Gesink et Kreuziger (cités une seule fois). Je ne crois pas que Vinokourov sera le meme qu'avant. A propos de Mosquera, il a prouvé qu'il est en grande forme. Il s'est de plus bien entrainé pour la course, et le parcours lui convient bien.
...la pression qu'il a : "J'y suis habitué. Ce n'est pas un probleme pour moi. Au contraire !"
...le parcours : "Je crois que cela sera la plus dure Vuelta de toutes celles que j'ai disputé. Les cols n'ont rien a envier a ceux des Asturies ou des Pyrénées. Et l'étape d'Almeria est tres difficile."
...son équipe sur la course : "Elle sera tres forte. Je serai le leader en ce qui concerne le général, mais s'il y a une opportunité pour un autre coureur de gagner une étape, il aura la possibilité de le faire."
...d'autres choses :
- "Je me suis entrainé dur ces deux dernieres semaines et j'espere que ma forme sera excellente au depart de la course."
- Valverde a déclaré etre disposé a changer d'objectifs pour la saison 2010 si Contador venait a la Caisse d'Epargne : "Je peux me concentrer a cents pour cents sur les classiques et la Vuelta, et lui sur le Tour ou je pourrais etre le dernier coureur qui l'aide en montagne."
- "Arreter ma carriere a 34-35 ans pourrait etre bien".
- A propos de l'affaire avec le CONI, il a déclaré qu'il avait "oublié un peu ce theme".

sources : Cycling123 - La Voz de Galicia - ideal.es

La compo de la GCE pour la Vuelta a été dévoilée : seront presents Imanol Erviti (ESP), José Vicente Garcia Acosta (ESP), Vasil Kiryienka (BLR), David Lopez (ESP), Dani Moreno (ESP), Fran Perez (ESP), Joaquim Rodriguez (ESP), Alejandro Valverde (ESP) qui sera le leader et Xavier Zandio (ESP).

Voila pour les news, et a tres vite pour le depart de la Vuelta !

http://img33.imageshack.us/img33/7405/2c90a89c22e8a0ad0122eba.jpg
Published by Clément
commenter cet article