Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 12:01
Valverde a remplacé dans son calendrier de courses (visible sur son site officiel) le Tour du Haut Var (20 et 21 Février) par la Clasica de Almeria (28 Février). Je ne cache pas que je suis assez déçu de ce changement, car le parcours de la course française, qui a été dévoilé, s'accordait parfaitement à ses caractéristiques, avec deux arrivées en montée destinées aux puncheurs/grimpeurs (voir ici). Néanmoins je comprends tout-à-fait qu'Alejandro souhaite passer un peu de temps avec sa famille et notamment son nouveau né, qu'il n'aura ensuite pas beaucoup l'occasion de voir.
Le parcours de la Clasica de Almeria devrait de toute façon convenir à Valverde, puisqu'il est montagneux.

Photo : Alejandro au départ de la Clasica de Almeria 2009
http://www.clasicadealmeria.com/historicofotos/MG_2662.jpg
Published by Clément
commenter cet article
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 18:21
Victoire au Tour Med', victoires à venir, annonce de sa participation au Tour des Flandres...mon point de vue sur les premières semaines de la saison 2010 d'Alejandro, et sur celles à venir !

Alejandro a donc ouvert son compteur cette saison en remportant une nouvelle course par étapes, le Tour Méditerranéen. La domination de l'espagnol dans ce type de course depuis quelques mois est impressionnante : sur les sept dernières courses par étapes qu'il a disputé (c'est-à-dire depuis mai 2009), il en a remporté cinq (Tour de Catalogne, Dauphiné, Tour du Burgos, Vuelta, Tour Med') ; et il faut rappeler que les deux autres courses sont le Tour de Madrid, qu'il a terminé à la seconde place, et le Tour Down Under, où il s'est dévoué pour Luis Leon Sanchez...Autre chiffre révélateur : ses cinq dernières victoires sont des courses par étapes (celles-ci citées ci-dessus). Une réussite qui s'explique par son punch, qui le fait gagner de précieuses secondes sur ses adversaires dans les arrivées en montée et avec les bonifications (quand il y en a), par son intelligence tactique (qu'on a encore pu constater sur le Tour Med', où il a attendu un peu dans le Mont Faron avant d'aller croquer ses adversaires) qui lui fait par ailleurs désormais éviter les cassures (certes, il s'est fait piéger quelques minutes, même s'il s'est bien gardé de le dire, lors de la dernière étape du Tour Med', mais cela était dû au froid, qu'il supporte mal), une réussite également due à son équipe, et enfin grâce à sa polyvalence qui lui permet, sur une semaine, d'être bon, ou du moins de ne pas perdre de temps, sur tous les terrains.

Ceci explique donc sa domination dans les courses par étapes. J'ajoute cependant deux bémols à cette domination : d'un, malgré sa victoire à la Vuelta, je ne le vois toujours pas en mesure de concurrencer Contador sur le Tour de France, contrairement à son ambition, et de deux, cette régularité dans les courses par étapes lui permet certes d'agrandir son palmarès mais ne lui fais plus lever les bras...pour de vrai. Mathieu, un lecteur du blog, remarquait ainsi dimanche qu'Alejandro n'avait plus effectué ce geste depuis plus de 9 mois (c'était au Tour de Catalogne, en mai 2009) ! D'un point de vue spectaculaire, je trouve cela un peu dommage, pour un champion comme Valverde. Néanmoins, je ne critique pas Alejandro, car, en ce qui concerne l'année passée, je sais que son unique objectif était de gagner, enfin, son 1er Grand Tour, objectif qu'il a parfaitement rempli ; et en ce qui concerne ce début de saison 2010, il faudrait être aveugle pour ne pas voir qu'Alejandro est ultra-motivé et essaye de gagner tant qu'il le peut ! Ainsi, s'il n'a pas encore pu lever les bras, pour de vrai, depuis Janvier, c'est parce qu'au Tour Down Under, en plus du fait que le parcours ne s'adaptait pas globalement à ses caractéristiques (comme ensuite au Challenge de Majorque), il a aidé son coéquiper Sanchez à gagner ; et parce qu'au Tour Med', l'annulation de l'étape de samedi lui a privé d'une victoire presque certaine et le froid de l'étape de dimanche l'a obligé à se contenter d'une seconde place...et d'une victoire au classement général, bien sûr.

http://img220.imageshack.us/img220/4885/4304636899596fb8bf78b.jpg
Je pense donc que voir Alejandro lever les bras n'est plus qu'une question de temps. L'occasion va se représenter à lui dès ce week-end, lors d'un Tour du Haut Var (disputé sur deux étapes, comme l'an passé) où il apparait une nouvelle fois comme le favori, puis à Paris/Nice, début Mars, où, s'il semble ne pas véritablement viser le général (lire plus bas), les occasions de briller (avec des finals en côte où il excelle tant) ne manquent pas. De toute façon, sans vouloir faire le rabat-joie, le temps presse pour gagner le plus possible : Alejandro court en effet avec une épée de Damoclès au-dessus de lui, épée qui a malheureusement de fortes chances tomber en Mars...

Si, par je ne sais quel miracle, la suspension venait à ne pas tomber, ou du moins à être retardée (après tout, combien de fois Alejandro s'est-il tiré de situations de ce genre....c'est pour cela que je garde une pointe d'espoir au fond de moi !), Valverde disputera, surprise !, le Tour des Flandres début avril, avant bien sûr les traditionnelles mais néanmoins toujours excitantes classiques ardennaises. Cette "surprise", Valverde en parle en fait depuis quelques temps déjà (il m'avait ainsi dit, lorsque je l'avais rencontré à l'été 2008, que c'est une course qu'il aimerait courir, mais qu'il pouvait "encore attendre") ; si Alejandro s'est décidé à l'inscrire à son calendrier cette année, c'est en fait en vue de se préparer au Tour de France, où une des étapes empruntera des portions pavées. Pour le moment, sa participation au Tour des Flandres n'est pas officielle (sport.es l'a annoncé, et Valverde a déclaré dans une interview 1 réalisée après le Tour Down Under qu'il aimerait courir une "classique pavée", sans préciser laquelle, et a abordé une possible participation au Tour des Flandres dans une interview vidéo à Ciclismo A Fondo 2 ), mais je pense qu'il y a de bonnes chances pour qu'elle le devienne. A priori, il ne devrait pas figurer parmi les favoris, mais connaissant Valverde, cela m'étonnerait qu'il ne tente pas de jouer la gagne (même si je suis bien conscient que pour une première participation à une classique pavée, la terminer sans dommages est déjà un bon objectif)...

1 Dans cette interview, on apprend également qu'Alejandro a été approché par certaines équipes (à l'intersaison) mais qu'il a donc préféré rester à la Caisse d'Epargne, où il se sent bien ; que le Tour du Pays/Basque est une course qui lui plait beaucoup et qu'il tentera de remporter cette saison ; qu'à Paris/Nice, le but sera de se roder, même s'il dit qu'il aimerait gagner, "comme tout le monde", toutes les courses auxquelles il participe ; qu'il se trouve "plus fort que les années précédentes" et pense (et surtout espère) ainsi cotoyer Contador et A.Schleck sur le podium du Tour ; que la seule pression qu'il a est de réussir les classiques ardennaises, en avril ; et qu'il n'écarte pas une participation à la Vuelta.
2
Dans cette interview, Alejandro nous apprend (entre autre) que Paris/Nice arrivera un peu tôt dans la saison pour qu'il y vise la victoire finale ; et qu'il n'arrivera pas au Dauphiné au top de sa forme, comme les années précédentes, car il a compris qu'on ne pouvait pas à la fois briller au Dauphiné puis briller tout le mois de Juillet.

http://www.ciclismoafondo.es/preview/2c90a89c26ae68f00126aeb9fe9e0626.image
Published by Clément
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 17:44
Alejandro Valverde a livré ses impressions après sa victoire au classement final du Tour Méditerranéen (une nouvelle course qu'il accroche à son tableau de chasse !) :

"Cette victoire, je la dédie à Pablo, mon fils né il y a quinze jours. J’ai eu de bonnes sensations durant toute la semaine mais aujourd’hui, conséquence sans doute du froid, de la pluie et même de la neige qui nous ont accompagnés tout au long de la semaine, je ne me sentais pas aussi bien que les autres jours et dans l’ascension du Mont Faron, j’ai souffert comme jamais. J’ai néanmoins pensé à tout le travail que mes coéquipiers de la Caisse d’Epargne avaient réalisé pour moi tout au long de la semaine et je savais que je ne pouvais pas les décevoir. J’ai résisté pour suivre le rythme pendant toute la montée et j’ai pris la seconde place de l’étape, ce qui était suffisant pour remporter le général. Il s’agissait de ma première participation au Tour Méditerranéen et j’ai vraiment beaucoup apprécié l’accueil de l’organisation ainsi que celle du public. Cette victoire, je la dédie aussi au public français."
source : Service presse d'Alejandro

Sachant qu'Alejandro ne se sentait pas très bien (Mathieu Perget nous apprend dans son blog que son leader, "transit de froid", a subi une cassure après une descente avant bien sûr de rejoindre le peloton grâce à l'aide de ses céoquipiers), on ne peut que le féliciter encore plus ; vraiment, on peut être content, et ce même si Valverde n'a pas gagné l'étape.

Photos :
http://www.google.com/hostednews/afp/media/ALeqM5hqu3pCozMBj8FalcDbCCyQV5MzIQ?size=l
Published by Clément
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 16:52
Retrouvez dans cet article les comptes-rendus des étapes de la course.

Préambule :
Lire l'article : En avant vers la 1ere victoire de la saison ?

1ere étape :
Les fans de la Caisse d'Epargne peuvent avoir le sourire aux lèvres : au moment où le jeune Rui Costa remportait la 4e épreuve du Challenge de Majorque (la GCE faisant 1er, 3e et 5e !), Valverde, en Méditerranée, réussissait un très bon coup, et ce dès le premier jour de la course : suite à une cassure due au vent, le peloton s'est en effet scindé en trois parties, et Valverde (ainsi que certains de ses coéquipiers) a fini dans le premier groupe. Résultat des courses, à l'arrivée, Danielson, Gesink et Garzelli perdent près de deux minutes, B.Feillu plus de 6 minutes et D.Martin presque 10 minutes ; un retard qui leur sera difficile à combler, même pour les trois premiers cités. Joli coup, donc, pour Alejandro, qui termine d'ailleurs à la 7e place de l'étape, juste derrière son coéquipier, le sprinter Mathieu Drujon.

Valverde est donc très bien parti dans l'optique de remporter le classement général de la course. Il faudra toutefois http://img237.imageshack.us/img237/2375/kkj.jpgfaire attention à Vinokourov, Nocentini et Hoogerland qui ne se sont pas fait piégés dans la cassure et qui s'annoncent (surtout le kazakh) par conséquent comme les grands rivaux d'Alejandro cette semaine.

Réaction d'Alejandro :
"La distance initiale de cette première étape était de 123 kilomètres mais elle a finalement été raccourcie et hier soir, les organisateurs nous avaient annoncé qu’il n’y aurait finalement que 95 kilomètres au programme. Les prévisions météo prévoyaient beaucoup de vent et ce matin vu que l’étape ne partait qu’à 1h30, nous avons considéré opportun d’aller reconnaître les premiers kilomètres. Nous avons enfourché notre vélo pour parcourir 40 kilomètre et cela nous a beaucoup servi pour deux raisons. La première est que cela nous a permis de nous échauffer avant une étape très courte alors que tout indiquait que cela allait attaquer dès le départ. Le thermomètre indiquait seulement trois degrés lorsque nous sommes partis. Connaître le profil des premiers kilomètres et savoir dans quelle direction soufflait le vent nous a été très utile. Après seulement trois kilomètres de course toute l’équipe s’est mise en tête de peloton pour imprimer un rythme infernal de telle sorte que le peloton s’est fractionné en plusieurs morceaux. Nous en avons fait de même après sept kilomètres et une vingtaine de coureurs se sont alors retrouvés en tête de course. J’avais trois coéquipiers à mes côtés: Txente García Acosta, Mathieu Drujon et Arnaud Coyot. Nous avons beaucoup travaillé pour augmenter un maximum l’écart avec le peloton. J’avais de bonnes jambes pour disputer la victoire d’étape mais avec le vent de face et tout le travail réalisé par mes hommes depuis le début, c’était assez difficile. Le plus important aujourd’hui est que la plupart de nos adversaires se retrouvent à deux minutes au général. Je suis vraiment très motivé pour tenter de remporter cette course."

Voici les liens de trois photos prises au départ par el abuelo : photo 1 - photo 2 - photo 3

2e étape :
Etape difficile pour les coureurs, qui ont dû affronter la neige et le froid. Une signalisation ambigüe dans le final a de plus causé quelques problèmes chez certains coureurs, coureurs finalement classés dans le même temps que le peloton (ce qui explique la temps d'attente avant l'annonce des résultats).
Heureusement, Alejandro n'a semble-t-il pas connu de problèmes aujourd'hui (même si l'on sait qu'il n'aime jamais le froid...) et est arrivé dans le peloton, à la 33e place. Au classement général, il est désormais 8e à 10" du vainqueur du jour, Jussi Veikkanen.

3e étape :
Alejandro a été un des grands animateurs de la journée, avec Vinokourov et trois autres coureurs, car il s'est échappé peu après le départ et s'est fait rattrapé de justesse avant l'arrivée ; il a finalement terminé l'étape dans le peloton, qui s'est disputé la victoire au sprint. A noter la belle place de Drujon, de la GCE : 3e.
Par ailleurs, une cassure a fait perdre 7 secondes à Vinokourov ; toujours ça de pris pour Valverde (25e de l'étape, 6e du général à 10" de Veikkanen) en prévision du Faron !

Les précisions d'Yvon Ledanois, directeur sportif de la GCE, sur l'échappée d'Alejandro :
« Le départ a été rapide. Cela a attaqué de partout. Alejandro s’est retrouvé devant. Derrière, un groupe de 15 coureurs suivait. Si celui-ci avait pu rentrer, cela aurait été bien. Nous avions trois coureurs dedans. J’avais prévu de mettre un coureur de l’équipe dans l’échappée matinale pour servir de tremplin à Alejandro. Il se trouve que c’est lui qui a été devant. Du coup, comme le début d’étape était difficile, il valait mieux rester devant que derrière.
La tentative était vouée à l’échec surtout que Vinokourov ne pouvait pas relayer Alejandro comme il le fallait. A deux coureurs avec un Alejandro trop fort, ce ne pouvait pas aller bien loin, non plus.
En haut de la bosse, j’ai vu qu’Alejandro perdait du temps sur le peloton. Je lui ai demandé de se relever.
Alejandro n’a fait que 70 km. Il en restait 40. Il valait mieux qu’il passe les grimpeurs tranquille, à son rythme. De toute manière, les deux hommes se sont très bien entendus. 70 km, c’est rien. Alejandro n’a pas puisé dans ses forces. Demain, c’est une autre étape. Nous verrons bien. Notre objectif est de gagner avec Alejandro. On essaie, on a déjà essayé. On essaiera jusqu’à dimanche soir » conclut Yvon Ledanois.

La réaction d'Alejandro :
“Stéphane Auger a été le premier à attaquer alors que nous avions à peine parcouru cinq kilomètres. Il s’agissait d’une étape très courte, de seulement 115 kilomètres. Aujourd’hui il ne faisait plus aussi froid que les jours précédents et avec le soleil qui brillait on avait presque l’impression qu’il faisait bon”, a expliqué Alejandro après avoir franchi la ligne d’arrivée située sur le port de Six-Fours. 
“J’ai sauté dans la roue du coureur français et lorsque j’ai regardé derrière moi, j’ai vu que Vinokourov était dans la mienne. J’ai pris un tour de relai fort appuyé et seul le coureur kazakh est resté dans ma roue. Vu que nous étions devant, nous avons décidé de poursuivre notre effort et de voir ce qui se passait. Dans les premiers kilomètres, qui étaient assez durs avec une côte de seconde catégorie et trois de deuxième, l’écart avec le peloton a augmenté jusqu’à atteindre une minute trente.”
“Ensuite le parcours a complètement changé de profil: de longues lignes droites et avec le vent de face. Rien que des éléments qui jouaient en faveur du peloton. Dans la dernière bosse, Vinokourov a perdu le contact et je me suis retrouvé tout seul en tête de course mais j’ai jugé qu’il était plus sage de me relever pour attendre le retour du peloton car cette échappée n’avait plus aucun futur.”
“Cela a représenté beaucoup d’efforts pour pas grand-chose mais je suis très content car cela m’a permis faire de l’excellent boulot en prévision des deux étapes qui viennent et principalement celle de dimanche où se jouera la victoire finale.” 

Voir une photo de Valverde avec Vinokourov : http://photo.velo101.fr/2010/grande/tour_med_2010_3_ter.jpg 

4e étape :
L'étape a été neutralisé au km 114 pour cause de verglas à l'arrivée. Une ligne d'arrivée a été improvisée et El Farès, échappé, l'a franchi un premier, ce qui a fait de lui le vainqueur du jour, même si sa victoire est contestée. Heureusement, les 52" d'écarts avec le peloton n'ont pas été pris en compte et le général reste donc le même.
A noter que les coureurs ont finalement rejoint l'arrivée prévue à la base, mais sans se disputer la victoire.

Une étape pour rien, en somme, et surtout une occasion de perdu pour Alejandro : l'arrivée prévu initialement était en effet parfaite pour le murcian, avec une montée difficile dans les derniers hectomètres, allant jusque dans les 10%...
Maintenant, il faut espérer que l'étape de demain se dispute sans problèmes et que Valverde puisse briller au Mont Faron !!

5e étape :
VICTOIRE !! Certes, Alejandro n'a pas réussi à gagner l'étape - il est sorti assez tard du peloton et, malgré une fantastique accélération n'a pas pu reprendre le vainqueur du jour, Masciarelli, qui avait attaqué plus tôt dans la pente - mais l'espagnol remporte le classement général !!
Il a très bien joué dans l'ascension du Mont Faron, en laissant partir (et s'épuiser !) Vinokourov, notamment, assez tôt dans la pente, et en démarrant seulement dans les derniers hectomètres, ce qui lui a permis de revenir comme un boulet de canon sur ses adversaires, qu'il a dépassé un par un, mis à part Masciarelli. J'avoue être un peu déçu de ne pas l'avoir vu lever les bras pour de vrai (ce qui n'est pas arrivé depuis...longtemps !), mais ce n'est vraiment pas grave, étant donné qu'il s'adjuge le classement final (sa première victoire cette année). Chapeau, donc, Alejandro ; puisse ta saison continuer ainsi !

Classement de l'étape :
1 Francesco Masciarelli (Acqua E Sapone)
2 Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne)
3 Rinaldo Nocentini (Ag2r La Mondiale)
4 Robert Gesink (Rabobank)
5 Johnny Hoogerland (Vacansoleil)

Classement général :
1. Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne)
2. Rinaldo Nocentini (Ag2r La Mondiale)
3. Maxim Iglinskiy (Astana)
4. Johnny Hoogerland (Vacansoleil)
5. Alexandre Vinokourov (Astana)


VALVERDE DISPUTERA LE TOUR DES FLANDRES

D'après sport.es, après un débat de quelques jours, les directeurs sportifs de la Caisse d'Epargne ont décidé conjointement avec Alejandro que ce dernier disputerait le Tour des Flandres en avril. La consigne donnée est l'espagnol que s'il franchi sans encombre le tronçon difficile, situé à environ 170-180 km de course, il jouerait la victoire.

Valverde confirme la possibilité de courir la course flandrienne dans un interview vidéo à Ciclismo A Fondo, sans doute réalisé avant que la décision ne soit prise (ou alors, la décision n'est pas encore définitive).
Je reviendrai sur cette info et l'interview vidéo dans quelques jours, quand le Tour Med' sera terminé.

Published by Clément
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 14:19
Valverde, après avoir passé quelques jours à Majorque pour participer au stage de la GCE et à deux épreuves du Challenge de Majorque, disputera le Tour Méditerranéen du 10 au 14 Février.

La course française, tout comme le Tour du Haut Var dans une semaine, constituera un test pour Alejandro avant Paris/Nice, fin Mars, son premier objectif déclaré de la saison. Compte tenu du contexte (la suite de sa saison est incertaine), Valverde s'est fixé l'objectif de briller dès ce début de saison ; on devrait donc le retrouver parmi les meilleurs sur ce Tour Méditerranéen.

Le murcian apparait même comme le favori pour la victoire finale. Le classement général se jouera principalement, voire totalement, lors de la 5e et dernière étape, dimanche, qui se termine au sommet du classique Mont-Faron ; un col assez court (5.5 km) mais qui présente une pente d'une moyenne de 9% (voir profil). Là-bas, compte tenu de la bonne forme et de la grande motivation d'Alejandro remarquées lors du Tour Down Under, je pense que l'espagnol a toutes les chances de s'imposer.

Gesink, Vinokourov et Danielson, et dans une moindre mesure les coureurs nationaux B.Feillu et Di Grégorio, tenteront néanmoins sûrement de gagner au Faron ; rien n'est donc gagné d'avance pour Valverde, ce qui promet donc un beau spectacle ! Pour moi, l'important est en effet qu'Alejandro tente de remporter sa première victoire de la saison(ce qui lui sera également possible samedi, où le final est en montée) ; s'il n'y parvient pas, cela ne sera pas un drame, dans le sens où une autre occasion de briller, au Tour du Haut Var la semaine prochaine, va se présenter à lui rapidement. Tour Med', Tour du Haut Var, puis Paris/Nice ensuite : Valverde devrait faire parler de lui (en bien évidemment) ces prochaines semaines !!

http://farm3.static.flickr.com/2695/4316564651_fc9f3c043c_o.jpg
Published by Clément
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 15:25
Trophée Palma (dimanche) :
Alejandro termine comme prévu au sein du peloton (qui s'est disputé la victoire au sprint), à la 73e place. Voici sa réaction :
"Cette année j'ai commencé ma saison plus tôt que d'habitude et j'ai déjà le Tour Down Under dans les jambes. La première course espagnole a cependant toujours une saveur spéciale et je suis enchanté d'avoir eu l'opportunité d'être aligné aujourd'hui à Palma. La course s'est déroulé de façon très classique, avec quelques tentatives d'échappée et un sprint massif. De mon côté, je me suis senti bien dans une étape qui a été très rapide, avec une moyenne supérieure à 49 km/h. Demain, l'étape présente un profil différent mais le final devrait favoriser une nouvelle fois les sprinters. Nous essayerons de favoriser notre sprinter, José Joaquín Rojas.”

Trophée Cala Millor (lundi ) :
Scénario identique à la veille (avec cette fois victoire de Freire) et place quasi-identique, puisque Valverde finit 70e, dans le peloton.

Bilan de ces deux journées : elles auront permis à Valverde de faire tourner les jambes et d'améliorer sa forme, en vue des échéances à venir.
Mardi, Alejandro repartira pour prendre la direction du sud de la France. Là-bas, il disputera à partir de mercredi le Tour Mediterranéen, où il devrait se montrer plus à son avantage (lire l'article demain sur le blog).

Photo : La GCE lors de la présentation des équipes
http://www.ciclismoafondo.es/preview/2c90a89c26a7f8fc0126a9113da200da.image
Published by Clément
commenter cet article
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 12:12
Valverde, en stage depuis jeudi à Majorque avec son équipe, participera aux deux premières épreuves du Challenge de Majorque, dimanche et lundi. Sur son blog, il indique qu'il s'en ira mardi (pour rappel, à partir de mercredi il disputera le Tour Méditerranéen).

Son but sera uniquement d'améliorer un peu sa forme et si possible de faire gagner son coéquipier Rojas : les deux premières épreuves sont en effet destinées aux sprinters.

A propos du reste de sa saison, Alejandro a réaffirmé que son principal but est de "monter sur le podium du Tour" et de réussir ses autres objectifs (son début de saison, et en particulier Paris/Nice, et les ardennaises) : "avoir gagné la Vuelta a prouvé que je suis capable de tenir 3 semaines, ce qui était un peu l'inconnu jusque là" a-t-il ajouté.

sources : diariodemallorca.es ; ultimahora.es ; alejandrovalverde.es

Photo : Alejandro hier à son hôtel
http://img62.imageshack.us/img62/614/20100205img201002052339.jpg
Published by Clément
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 15:31
La Caisse d'Epargne effectue actuellement un stage de 5 jours à Majorque, jusqu'au début du Challenge de Majorque, dimanche.
Le but de ce stage est de profiter des bonnes conditions climatiques de l'île (situé à l'est de l'Espagne) pour améliorer la forme de chacun.

Mise à Jour : Alejandro a bénéficié d'une permission spéciale pour profiter deux jours de plus de Pablo, né vendredi dernier, et n'arrivera ainsi que jeudi soir à Majorque.
Sa participation du Challenge de Majorque (ou plutôt aux premières épreuves de la course ; Alejandro dispute en effet le Tour Med' à partir de mercredi, et le Challenge se termine le jeudi), annoncée par plusieurs médias, est en réalité encore incertaine et ne se décidera en fait qu'à la fin du stage.

Merci à Pascale Schyns (attachée de presse d'Alejandro et de la Caisse d'Epargne) pour ces informations !

Photo : Alejandro lors du Tour Down Under
http://farm3.static.flickr.com/2703/4311198284_fd88c69272.jpg
Published by Clément
commenter cet article
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 10:06
Deux ans après la naissance d’Alejandro et Iván, Alejandro Valverde vient d’être papa pour la troisième fois.
Hier soir à 22h30 à la clinique Virgen de la Vega de Murcie, la cigogne a rendu visite à Alejandro et sa compagne Natalia en leur apportant un petit garçon en bonne santé qui se prénomme Pablo.
La mère et l’enfant (qui pèse 3 kilos 460 grammes) se portent très bien après l’accouchement réalisé par le Dr. Juan Meseguer Martinez (source : Prensa Alejandro Valverde).

Félicitations à Alejandro et Natalia !

Par ailleurs, dans un billet écrit sur son blog, Valverde annonce qu'il ira mercredi à Majorque pour participer à un stage avec la Caisse d'Epargne. Il est donc possible que le murcian dispute une ou deux épreuves du Challenge de Majorque, avant de courir le Tour Méditerranéen...
Published by Clément
commenter cet article
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 16:43
Interview "futile" d'Alejandro aujourd'hui sur El Pais.es sur le thème des....voyages. Ca tombe bien, Valverde en a fait pas mal ces derniers temps : une semaine au Mexique en Décembre, 15 jours en Australie ce mois-ci, et....c'est déjà pas mal en deux mois ! En Février, il se rendra de plus en France, pour le Tour Méditerranéen puis le Tour du Haut Var (puis pour Paris/Nice en Mars).
Quand il n'est pas à l'étranger, Alejandro s'entraine chez lui, à Murcie, où il fait "presque toujours beau temps" et où il y a "beaucoup de cyclistes", ce qui permet de ne jamais être seul pour s'entrainer. On apprend également que Valverde emporte toujours son Iphone en voyage, apprécie le restaurant Lágrimas Negras à Madrid, aime passer son temps libre en famille ou avec ses amis, et a apprécié son voyage en Australie ce mois-ci. Des infos croustillantes, quoi. Vivement le Tour Med' !!

--> Lire l'interview en espagnol sur El Pais

Par ailleurs, Marca révèle qu'Eusebio Unzue serait proche d'un accord avec un sponsor pour la saison 2011 (le sponsor Caisse d'Epargne quitte en effet les pelotons à la fin de la saison) !

http://cdn.media.cyclingnews.com//2010/01/23/1/5stage16_600.jpg
Published by Clément
commenter cet article