Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 21:04

Les lunettes portées par Valverde lors de sa Vuelta victorieuse l'an passé sont en vente sur Internet. Le prix est à discuter avec le vendeur, un certain Santiroad, qui affirme les détenir de Daniel Moreno, l'ex-coéquipier d'Alejandro à la Caisse d'Epargne. Je suis prêt à le croire sachant qu'il s'agit d'un modèle unique, crée spécialement par Oakley pour Valverde, aux couleurs de l'Espagne, rouge et jaune.

L'annonce précise que les lunettes sont impeccables, sans rayures sur les verres, avec seulement un petit rien du tout sur une des branches dû à une chute, sans gravité heureusement !

Je vous fait part de cette annonce dès ce soir (je viens de la remarquer) car à mon avis, si vous êtes intéressé, il ne faut pas traîner...Néanmoins je vous met en garde : le modèle de base (Radar), sur lequel ont été fabriquées ces lunettes, coûte 1390 dollars...alors celles-là, je ne vous dis pas !

---> Voir l'annonce en espagnol

Lire par ailleurs : La Movistar se réunira début décembre...avec Valverde ?

http://i1.mtbx.com.ar/foto/o/12/89/1289655736_DSC00586_1.jpg
http://i3.mtbx.com.ar/foto/o/12/89/1289655846_oakley-domina-vuelta-ciclista-espana-2009-3.jpg

Published by Clément
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 16:43

La Team Movistar était cette semaine en stage à Madrid, pour effectuer des réglages purement logistiques et matérielles en vue de la prochaine saison. Alejandro n'y a pas pris part, puisqu'il est actuellement en vacances aux Etats-Unis, mais cela se comprend aussi puisqu'il n'avait pas grand intérêt à y être.

Un second stage aura toutefois lieu début décembre (source : DiariodeNavarra), peut-être aussi à Madrid, où il sera cette fois question des calendriers de chacun pour 2011, où le nouveau maillot sera connu et où les coureurs feront sans doute leurs premiers tours de pédales ensemble (si ce n'ai été déjà fait cette semaine).

Alejandro, qui avait émis l'hypothèse de participer au stage d'avant-saison il y a quelques semaines pour rester intégré à l'équipe, en sera-t-il ? Cela n'est pas impossible, et personnellement je pense que ce serait une bonne chose. Le voir porter la tunique Movistar, cela pourrait être un avant-goût sympa qui nous aiderait à patienter en vue de son retour ! Et puis, je crois également qu'en effet, participer à ce stage serait une bonne façon de rester intégré à l'équipe dans lequel il a le plus chances d'effectuer son retour. Alejandro a régulièrement des membres de l'équipe au téléphone, d'après ce que j'avais cru comprendre, mais être avec eux, rouler avec toute l'équipe, pendant 2-3 jours, ce n'est pas pareil. Il aurait de plus moins l'impression que la saison commence sans lui, puisqu'il serait alors considéré au même titre qu'un coureur blessé ou malade étant dans l'incapacité de courir, mais qui fait tout de même encore parti du groupe. L'important est de ne pas couper les ponts ! Je pense ainsi au cas de Franck Bouyer - interdit de compétition (de façon encore plus injuste) durant plusieurs années à cause d'un médicament qu'il était obligé de prendre pour soigner sa maladie, la narcolepsie : il est resté coureur chez Bouygues Télécom (qui continuait donc de le payer) les deux premières années de son absence des pelotons, et a logiquement effectué son retour en 2009 sous le maillot de Bernaudeau (retour plutôt réussi puisqu'il remporte cette année le Tour de Bretagne).

http://static.deia.com/images/2010/04/05/import_6586045_1.jpg

Published by Clément
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 07:04

Un article de sport.es nous éclaire sur le jugement du Tribunal Fédéral connu depuis mercredi.

En réalité, ce que personne n'avait signalé, c'est que ce jugement ne concernait que le premiers recours, c'est à dire la suspension infligée par le CONI à Alejandro sur le territoire italien ; n'étaient donc jugées que les preuves du CONI, et les moyens que l'organisme italien avait utilisé pour les acquérir (moyens plus que contestables, si vous vous souvenez).
Il reste maintenant au Tribunal Fédéral à rendre son verdict concernant le second recours, qui oppose cette fois Alejandro à l'UCI et à l'AMA. José Rodríguez, l'avocat espagnol du Murcian, veut rester optimiste : "Les irrégularités commises dans ce cas sont encore plus grandes. On a empêché Valverde de se défendre. C'est pour cela que nous sommes en confiant en une décision finale favorable." Alejandro espère donc toujours pouvoir courir en 2011.

A propos du jugement rendu avant hier, Rodríguez, qui ne savait pas encore les raisons précises de la décision, l'a qualifié de "triste", car Alejandro "s'était porté volontaire pour donner un échantillon de son ADN pour le comparer avec le sang d'une des poches saisie par la police de l'affaire Puerto, à la condition que l'analyse se fasse hors d'Italie. Que pouvait-il faire de plus ?". Il indique également qu'Alejandro est prêt à se rendre jusqu'à la Cour Européenne des Droits de l'Homme, s'il le faut. Le représentant du coureur, Antonio Sánchez Sabater, souligne quant à lui que Valverde "a payé religieusement de sa poche" les plus de 250 000 euros investi dans sa défense.

Enfin, il est dit que Valverde est conscient que depuis qu'il a dû rendre sa licence, le 31 mai, sa cote s'est retrouvée dévaluée. Le contrat qui le lie avec Abarca Sports, la structure d'Eusebio Unzue qui gère l'équipe Caisse d'Epargne, se termine le 31 décembre, mais le représentant d'Alejandro maintient que ce dernier devrait recevoir la totalité de son salaire, alors que les avocats de l'équipe tentent d'arriver à un accord économique raisonnable.

http://farm5.static.flickr.com/4094/4918679083_28bb00775a_z.jpg

Published by Clément
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:42

On en parlait ensemble encore hier, mais je ne m'attendais pas à ce qu'elle tombe si vite : la décision du Tribunal Fédéral Suisse, où Alejandro avait fait appel après avoir été suspendu par le TAS (il dénonçait notamment la partialité d'un des membres du jury), est connue depuis cette fin d'après midi. Et malheureusement, elle est négative pour le Murcian :  le Tribunal confirme la sanction infligée à Valverde, qui restera donc privé de compétition jusqu'à fin 2011. Il devra en plus dédommager le CONI, l'UCI et l'AMA à hauteur de 5000 francs suisse (3600 euros) et payer 4000 francs suisse (2880 euros) de frais de justice.

Je suis assez triste et déçu car comme je vous le disais, j'y croyais tout de même un peu - et je n'étais pas le seul -, même si j'essayais de rester réaliste. Pas de Tour pour Alejandro en 2011, donc, ni de Mondial, malgré le fait que celui-ci soit couru au Danemark, pays dans lequel Valverde aura in fine été suspendu deux ans et demi, avec l'Italie ! Une véritable aberration...
Reste désormais à connaître la réaction d'Alejandro (poursuivra-t-il le combat, en allant voir la Cour Européenne des Droits de l'Homme comme cela avait été évoqué il y a quelques temps ?), qui aurait sans doute préféré ne pas apprendre cette nouvelle en ce moment - il est en vacances avec sa famille en Amérique...Courage, on est toujours avec toi Alejandro !!

source : Tuttobiciweb

http://www.cicloturistaveleta.es/resource/ART00117/DPP_000308_%28Medium%29.JPG

Published by Clément
commenter cet article
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 15:14

Alejandro a donc assisté au Cancun Cycling Challenge, ce week-end, dans la ville mexicaine, où il a été invité pour donner le départ du critérium (voir photo 1 - photo 2). Etaient présents Freire, Kreuziger, Vinokourov et Sagan, entre autre, mais c'est Mancebo qui s'est imposé, pour la petite histoire ; Valverde l'a félicité après l'arrivée (voir photos ci-dessous).

Alejandro a tenu à remercier les organisateurs, dans une note publiée sur son site officiel :
Je suis ravi d’être revenu à Cancun pour la seconde année consécutive et je remercie les organisateurs de leur invitation. Ce type d’événement est très important car non seulement il apporte son aide à un organisme aussi important que l’est la Croix Rouge, mais également parce qu’il permet de promouvoir le cyclisme et le tourisme dans cette tellement belle région que j’ai eu la chance de pouvoir découvrir.”

Il a également dit à l'agence de presse mexicaine Notimex (source) qu'il attend que sa suspension se termine (bien qu'il ne sait pas quand cela se fera, signe qu'il n'écarte pas une possible réduction de peine, ce qui me fait personnellement rêver rien que d'y penser au vu de la première semaine du Tour 2011, présenté il y a peu) pour reprendre la compétition et être en mesure de participer au Tour. Gagner la Grande Boucle est en effet un de ses grands objectifs, en plus de participer aux JO de Londres en 2012 (eh oui, c'est vrai que c'est l'année de son retour !).
Pour rappel, Alejandro va désormais remonter vers les Etats Unis dont il visitera une partie, en famille.

http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs420.ash2/69843_490641138668_103246938668_6958943_4698198_n.jpg
http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs397.ash2/67538_490643128668_103246938668_6959010_3224020_n.jpg
http://sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/hs475.ash2/74885_490640683668_103246938668_6958924_329334_n.jpg

Published by Clément
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 14:28

Comme l'an passé, Alejandro participera au Cancún Cycling Challenge, au Mexique, le samedi 30 octobre. Il a été réinvité par les organisateurs, cette fois pour donner le départ du critérium.

Valverde est arrivé dimanche dans la station balnéaire mexicaine, et indique sur son blog (en plus du fait qu'il fera un peu de VTT et de course à pied cet hiver) qu'il profitera de sa présence sur le continent américain pour visiter dans la foulée une partie des Etats-Unis, en famille. Bon voyage Alejandro ! Et on espère comme l'année dernière des photos sympas :)
Par ailleurs, le blog fait une petite pause jusqu'à lundi, où sera mis en ligne le compte-rendu du critérium.


Le podium du critérium de Cancún l'an passé

http://cache.daylife.com/imageserve/0fp88f2fcd3hr/610x.jpg

Published by Clément
commenter cet article
23 octobre 2010 6 23 /10 /octobre /2010 07:06

(Suite de la première partie)

http://vueltapaisvasco.diariovasco.com/2010/fotos/fotos-etapa-2-zierbena-viana/valverde-freire/images/valverde-freire-vuelta-2.jpg
Malgré les soucis extra-sportifs, d'excellentes perfs avant les classiques

Après Paris/Nice, Alejandro se tourne vers son prochain objectif : les classiques ardennaises (un temps inscrit à son programme, le Tour des Flandres est finalement écarté). Alejandro ne court pas pendant presque trois semaines mais continue de beaucoup s'entrainer, tant bien que mal : le ciel est en effet en train de s'assombrir au niveau d'une possible suspension mondiale, qui, seul réconfort, se retrouve toutefois (encore) repoussé de plusieurs semaines, à début mai.
La reprise de Valverde, au GP Miguel Indurain début avril, est prometteuse (2e au sommet de la bosse finale, derrière Rodriguez), et lorsque le Murcian débute le Tour du Pays Basque, ultime course avant l'Amstel Gold Race, c'est en grande forme, et avec une motivation d'enfer. Bingo : Alejandro remporte la 1ere étape, au sprint après déclassement de Freire, et réalise le doublé le lendemain, encore au sprint mais cette fois bel et bien en première position (photo ci-dessus) ! Cela faisait presque un an que la Balaverde n'avait pas levé les bras, au sens propre, sur une course, et le voir ainsi, surtout en cette période de trouble, fait du bien ! "J’en avais assez des deuxièmes places" dit d'ailleurs Valverde à l'arrivée de la 2e étape. Il se montre ensuite le meilleur, avec Gesink, lors de l'étape reine où il laisse la victoire à S.Sanchez, ainsi que le lendemain, où il est le plus à l'aise, avec Rodriguez, dans les passages les plus raides, mais doit céder la victoire finale le dernier jour, lors du CLM, face à "Papy Horner", 38 ans et toutes ses dentes...(merci Johan Bruyneel !).
La petite stat qui tue : à ce moment de la saison, sur ses 13 derniers résultats, Valverde n'a fini qu'une fois en-dehors du podium (et c'était lors d'un sprint massif...!).

Une campagne de classique assez chaotique

Malheureusement, cette réussite ne le suit plus jusqu'aux ardennaises. Valverde est d'abord contraint de suivre l'Amstel Gold Race à la télévision, étant bloqué en Espagne à cause de l’absence d’avions (dû au nuage de cendres du volcan islandais). Etonnant problème d'organisation pour un aussi grand leader qu'Alejandro, alors que des coureurs, moins favoris sur ce type de courses mais étant pourtant eux aussi loin de la Belgique, ont réussi à rallier le départ...Ce facheux incident pénalise encore Alejandro, du moins c'est mon avis, lors de la Flèche Wallonne : l'Espagnol venait de faire 2000 km en voiture pour arriver à temps au départ et n'était donc pas en pleine possession de ses moyens, contrairement à ses rivaux qui eux avaient fait le voyage quelques jours plus tôt et qui avaient donc déjà un peu (plus) récupérés. 8e au sommet du Mur de Huy, ce n'est pas extraordinaire pour un coureur qui était encore au-dessus des autres dans ce type de montées au début du mois ; mais en même temps, Valverde aurait-il vraiment pu s'imposer, même en forme, face à quelqu'un comme Contador, par exemple, qui l'avait devancé à Mendes sur Paris Nice en mars ? Ce n'est pas dit.
Ne reste donc plus (déjà !) que Liège Bastogne Liège pour briller. L'honneur est sauf, puisqu'Alejandro, malgré une chute durant la course, monte finalement sur le podium, après avoir devancé Gilbert et Evans au sprint pour la 3e place. Une belle prestation qui, sans pour autant effacer l'impression mitigée de sa campagne de classiques, vient rappeller que la Doyenne est vraiment sa course (en 5 ans, il y a fait quatre podiums !) et qu'il aura sûrement l'occasion, même après une suspension, d'y revenir (cette fois, sans soucis pour perturber sans préparation) pour la gagner une troisième fois.

http://resizer.laverdad.es/resizer/resizer.php?imagen=/deliverty/demo/resources/jpg/4/5/1272296594454.jpg&nuevoancho=950&nuevoalto=570&copyright=conCopyright&encrypt=false
Une sortie en triomphe

On le savait : le Tour de Romandie, début mai, allait être l'ultime course de la Balaverde avant sa suspension, désormais inéluctable. La dernière fois que l'on allait voir le Murcian en course, donc, avant de nombreux mois. Eh bien le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on n'a pas été déçu ! L'épreuve est allé crescendo dans son intensité sportive, mais aussi dramatique, si je puis dire. Après quelques jours plutôt tranquille (prologue peu décisif et deux étapes de sprint), les choses sérieuses démarrent le vendredi, avec un contre-la-montre de 22 km, où Alejandro prend une excellente deuxième place et vient se replacer à la deuxième place du général, à 2" de Rogers. Cela fait beaucoup de "deux", tout cela...Une bonne raison pour mettre le paquet lors des deux dernières étapes, assez difficiles, pour déloger Rogers ! Le samedi, sous des conditions difficiles (pluie, froid), une sélection s'opère dans le dernier col, mais Rogers se défend bien, et Alejandro ne réussit à lui reprendre qu'une petite seconde, à la faveur d'une bonification. Tout se joue donc le dimanche...une étape qui restera dans nos mémoires. Valverde lance l'offensive dans la dernière ascension, et parvient à lâcher le leader de la course, qui ne peut ensuite rien faire contre un Valverde déchainé, aussi bien dans la descente que sur les quelques kilomètres de plat, ensuite, jusqu'à l'arrivée. Tout cela sous une pluie dantesque. Alejandro remporte l'étape, au sprint devant les rares coureurs (Anton, Menchov et Spilak) ayant réussi à suivre sa roue dans ce final extraordinaire, et avec le classement final. Une étape magistrale !

http://cache.daylife.com/imageserve/032jeRf4uL6cp/610x.jpg
La suspension....et la libération

Après l'euphorie suisse, Alejandro commence sa préparation au Dauphiné Libéré, et part s'entrainer en altitude, presque trois semaines, en Sierra Nevada. Mais il ne pourra profiter des fruits de ce travail : le 31 mai, le TAS rend (enfin) sa décision finale, et décide de suspendre Alejandro jusqu'à fin 2011. Aussi attendue était-elle, cette décision n'en est pas moins un coup de massue...A force d'en entendre parler, nous nous étions presque fait à l'idée d'une menace permanente, mais d'une suspension qui ne tomberait jamais. Difficile de réaliser : 19 mois sans voir Valverde dans les pelotons, ce n'est quand même pas rien ! Sans compter que l'UCI le déclasse de toutes les courses à laquelles il a participé depuis le début de saison, et lui retire donc ses victoires...heureusement, les souvenirs, eux, ne s'envoleront pas.

Avec un peu de recul, Alejandro analyse toutefois cette suspension comme une libération. "C'est comme si un poids de 20 kg porté sur le dos m'était retiré", confie-t-il. C'est vrai que s'il fallait bien trouver un point positif à cette suspension, ce serait le fait que désormais, les problèmes de dopage sont derrière Valverde ; ça va être agréable de ne plus s'inquiéter sans cesse pour son avenir proche...ce que l'on faisait depuis tout de même un an et demi !

La vie sans courir

Valverde ne semble pas mal vivre ses premiers mois sans compétition. Il profite de sa famille et prend quelques vacances à la plage - photo ci-contre -, mais n'oublies pas le vélo pour autant ! Il suit le Tour (où il estime qu'il aurait http://proyectos.laverdad.es/murcia/images/V070910.jpgpu "monter sur le podium") à la télévision, et surtout continue de s'entrainer, plusieurs heures par jour, comme d'habitude à Murcie. Alejandro prend également part à diverses cyclotouristes, à la joie des organisateurs et des participants.
Enfin, il donne plusieurs interviews, où il réitère à chaque fois sa volonté de revenir au plus haut niveau, et de "continuer à gagner".

Le plus difficile arrive maintenant, avec l'hiver puis le début de la saison 2011, à laquelle Alejandro ne pourra, pour la première fois de sa carrière, prendre part...Valverde et Unzue, manager de la future Team Movistar, actuelle GCE, ont toutefois eu une idée pour ne pas laisser Alejandro trop en marge : le faire participer aux stages de l'équipe (avec laquelle il pourrait signer un pré-contrat dès 2011) à l'intersaison. Ce serait une bonne chose, je pense, car cela permettrait à Alejandro de rester bien intégré au milieu et en particulier dans l'équipe où il a le plus de chances de revenir.
Quoi qu'il en soit, si tu nous lis, courage, ánimo Alejandro, nous sommes tous avec toi !! Je suis sincèrement persuadé que tu reviendras au moins aussi fort qu'avant.

Published by Clément
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 15:47

Le Tour de Lombardie, disputé ce samedi, a marqué la fin de la saison Pro-Tour 2010 ; l'occasion de revenir sur la saison de Valverde, une saison très...particulière. Flash-back.

http://cdn.media.cyclingnews.com//2010/01/23/1/ku3l3517_600.jpg
Un début de saison atypique, sur les chapeaux de roues

Alejandro débute sa saison très tôt, dès la mi-janvier, alors qu'il a l'habitude de reprendre en février à l'occasion du Challenge de Majorque. La raison de ce changement par rapport aux autres années est simple : elle est due à l'incertitude concernant son avenir proche, puisqu'une suspension mondiale menaçe de tomber aux alentours du mois de mars (finalement, elle tomba fin mai). La consigne est donc de courir, et surtout de réussir, un maximum de courses ; là encore, c'est une nouveauté pour Alejandro, habitué en début de saison à (tenter de) s'économiser en vue de ses objectifs à venir dans l'année.
C'est donc avec une volonté de vaincre, ainsi qu'avec une bonne condition obtenue grâce à un entrainement spécifique, que Valverde entame sa saison, d'abord en Australie à l'occasion du Tour Down Under. Sur une course réputée pour son parcours plat dédié aux sprinters, Alejandro réussi à tirer profit des rares côtes présentes dans les finals d'étapes, et termine d'abord 2e de la troisième étape (surpris par une attaque de Cardoso, sans laquelle il se serait imposé), puis 3e de la cinquième étape après avoir crée la sélection de la montée de Willunga et s'être sacrifié (photo ci-dessus) pour son coéquipier L.L. Sanchez, vainqueur de l'étape. Alejandro commence donc bien l'année !

Le début de la réussite

De retour sur le Vieux Continent, Alejandro (tout juste papa d'un troisième enfant, Pablo !) participe à deux épreuves du Challenge de Majorque qui lui permettent d'améliorer un peu sa condition, en vue du Tour Méditerranéen, où il prend le départ avec le statut de favori.http://img155.imageshack.us/img155/2988/tourmed20103ter.jpg
La course se dispute sous des conditions difficiles (froid et neige), ce qui la rend très difficile. A la faveur de cassures, Valverde prend 2 minutes à certains de ses principaux rivaux (Gesink et Danielson en particulier) lors de la 1ere étape, et une poignée de secondes à Vinokourov lors de la 3e étape, au cours de laquelle les deux coureurs avaient parcouru ensemble 70 km (photo ci-contre), devant, en duo - une situation assez exceptionnelle ! - avant de se faire reprendre dans le final. Finalement, la victoire finale se joue sans surprise au Mont Faron. Fin stratège, Valverde laisse Vinokourov attaquer assez tôt dans l'ascension et s'épuiser, avant de démarrer en trombe dans les derniers (hecto)mètres et de dépasser comme un boulet de canon tous ses adversaires, tous sauf Masciarelli, qui s'impose. Pas grave : Alejandro remporte le classement général, ce qui constitue sa première victoire de la saison, dès la mi-février !
A propos de cette dernière étape du Tour Med', disputée sous un grand froid, Yvon Ledanois, directeur sportif de la GCE, confiera ensuite avoir rarement vu Alejandro autant en souffrance dans sa carrière. Le Murcian lui-même dira avoir "souffert comme jamais".

Paris/Nice, premier véritable objectif

Les rudes conditions climatiques françaises le conduisent à annuler sa participation au Tour du Haut Var, où il aurait pourtant certainement jouer un très grand rôle, au vu du déroulement de la course. Mais Alejandro souhaite aussi passer un peu de temps avec son nouveau-né, et cela se comprend ! Après deux semaines en famille, l'Espagnol reprend la compétition à la Clasica de Almeria, qui lui permet de se remettre en jambe avant Paris/Nice, son premier objectif de la saison. A priori, on ne voit pas ce qui pourrait l'empêcher de gagner, au vu de sa forme, de sa motivation, et du parcours - dédié aux puncheurs/grimpeurs - proposé...seulement voilà, il faut compter sur la présence de Contador ! Et celui-ci se révèle finalement imbattable.
Valverde perd 23 secondes sur son compatriote lors du prologue, une performance très moyenne mais pratiquement compensée le lendemain par un très joli coup de la Caisse d'Epargne, qui profite du vent pour reprendre 17 secondes au peloton, où figurait Contador ! Malheureusement, Alejandro n'a pas les jambes suffisantes pour rivaliser avec le double vainqueur du Tour lors des 3e et 4e étapes, qui se finissent en côte ; à Mendes, il termine toutefois deuxième, ce qui reste une bonne performance. Il enchaine ensuite sur les étapes restantes les places d'honneur (3e, 2e, 3e), sans jamais pouvoir en décrocher une, ni pouvoir détrôner Contador (photo ci-dessous). Personnellement, ce Paris/Nice me laisse un petit arrière-goût amer, car Alejandro avait les moyens de remporter plusieurs étapes, voire le général pour la première fois de sa carrière si la tactique de la Caisse d'Epargne avait été mieux élaborée...Mais ne soyons pas non plus trop exigeant : Valverde termine deuxième du classement final, et c'est déjà pas mal !

A SUIVRE...

http://www.ciclismoafondo.es/preview/2c90a89c275c379101275c43c4c900f1.image

Published by Clément
commenter cet article
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 07:55

Un article de laverdad.es, publié aujourd'hui, rappelle que Valverde gagne 2.5 millions d'euros par an, le deuxième salaire le plus élevé du peloton après celui de Contador chez Astana. Mais le contrat du Murcian à la Caisse d'Epargne se termine à la fin de l'année ; celui-ci étant suspendu l'année prochaine, la logique voudrait qu'il ne reçoive pas de salaire en 2011 de la part de l'équipe, à laquelle il ne fera officiellement plus parti à partir du 1er janvier prochain.

Or, laverdad.es nous apprend que cela pourrait se passer autrement. Les deux agents d'Alejandro négocient en effet actuellement avec Eusebio Unzue pour qu'Alejandro reçoive un salaire, sans doute réduit, l'an prochain, de la part de la future Team Movistar. La contre-partie n'est pas formulée explicitement mais on la devine facilement : Valverde donnerait son assurance de rejoindre la structure d'Unzue lors de son retour, en 2012. Une sorte de pré-contrat, en somme.
"Le contrat du coureur expire fin décembre et nous sommes en discussions", dit Antonio Sánchez, un des deux agents d'Alejandro, avant d'ajouter ceci : "Si un accord n'est pas trouvé, il est toujours possible d'étudier des offres", sous-entendu d'autres équipes. D'après mes informations, une autre équipe espagnole (Footon-Servetto ?) serait intéressée - entre autre, car il ne fait aucun doute pour moi que d'autres équipes seront sur les rangs de la Balaverde, bien sûr juste avant son retour, mais peut-être bien aussi avec un an d'avance...

Photo : Alejandro il y a quelques semaines
http://1.bp.blogspot.com/_H9ubYULTU9A/TIO0o9WUvKI/AAAAAAAAClA/e7vTUJtrsmc/s400/1+Valverde.JPG

Published by Clément
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 15:49

En complément de mon article d'hier (Valverde et le Championnat du Monde), je vous propose de passer en revue les parcours des trois prochains Mondiaux, afin de savoir à chaque fois quelles sont les chances d'Alejandro de s'imposer.

2011 (Copenhague) :

Non, je n'ai pas oublié, jusqu'à nouvel ordre Valverde ne devrait pas courir ce Mondial car il sera encore interdit de compétition ! Seulement voilà, la course se dispute au Danemark, à Copenhague exactement, et il se trouve que l'Espagnol est justement suspendu au Danemark, comme en Italie, depuis mai 2009...Fin 2011, cela fera donc plus de deux ans. Or, Alejandro ayant fait appel de sa suspension mondiale auprès du Tribunal Fédéral Suisse, il n'est pas impossible que celui-ci l'autorise, à défaut de pouvoir courir partout en 2011, au moins de pouvoir courir en Italie et au Danemark à partir de mai de cette année-là. Cela vous parait peut-être très improbable, mais quand on y réfléchi, ça serait tout simplement logique : on ne peut normalement pas être suspendu plus de deux ans dans un pays, du moins pour le "délit" qu'a commis Alejandro !

Imaginons donc qu'Alejandro puisse disputer ce Mondial. Si tel est le cas, afin d'arriver avec une condition décente le jour J, il lui faudrait faire quelques courses auparavant, pour se réhabituer à rouler dans un peloton à vitesse importante. Ca tombe bien, il y a en août et en septembre de nombreuses petites courses italiennes (qu'il pourrait donc, dans notre cas, disputer) qui pourraient tout à fait remplir cette tâche...Le problème de la forme est donc écartée.

Reste le circuit. Eh bien figurez-vous, contrairement aux idées (déjà !) reçues dessus, qu'il n'est en réalité pas aussi destiné aux sprinters qu'on le dit. Certes, il est plutôt plat (voir profil), et il y aura donc sans doute un sprint, mais celui-ci ne conviendra pas véritablement aux Cavendish et autres Farrar, car le dernier kilomètre (profil ci-dessous) comporte 200 mètres de montée, avec un passage à 10% : assez pentue pour éliminer les purs sprinters, mais assez court pour empêcher à Gilbert de pouvoir véritablement attaquer. Bref, c'est du tout bon pour Alejandro !!

http://www.velochrono.fr/actu/wp-content/uploads/copenhague-dernierkm.png

2012 (Valkenburg) :

Si tout reste en l'état, ce sera le prochain Mondial que Valverde pourra disputer. Il aura eu une saison pour reprendre ses automatismes et ne devrait donc avoir aucun problèmes de forme...s'il a fait de ce Mondial un objectif. C'est en tout cas ce que je lui conseille, au vu du circuit proposé ! Certains commencent déjà à le comparer à celui de l'Amstel Gold Race, mais il est en réalité un peu plus facile, ce qui n'est pas pour déplaire à Alejandro qui ne peut plus battre un coureur comme Gilbert dans les côtes. Le profil des 3 derniers kilomètres, que vous voyez ci-dessous, donne l'impression qu'il est tout à fait possible que la victoire se joue au sein d'un petit groupe - il faudra simplement pour cela éviter les attaques dans la côte représentée par les bandes violettes, ou du moins pouvoir rattraper juste après les possibles fugitifs. Rien d'insurmontable du tout pour Valverde !

http://www.velochrono.fr/actu/wp-content/uploads/valkenburg-3dernierskm.png

2013 (Florence) :

Ce parcours est clairement destiné aux puncheurs : le circuit (profil ci-dessous), de 16 km, comporte en effet une côte assez difficile où les plus forts tenteront certainement d'attaquer, plus un petit raidillon de 200m, à 5.5 km du but, avec un passage à 20%. Valverde devra essayer de ne pas lâcher, ou du moins de ne pas trop laisser filer, les meilleurs puncheurs, pour ensuite tenter de les croquer au sprint. Ce n'est pas gagné d'avance, mais on l'a encore vu cette année, même avec des côtes difficiles les puncheurs ont dû mal à ne pas se faire ravaler, sur la fin, par le groupe des sprinters. Avec la répétition du circuit et donc des côtes, les Cavendish et Farrar auront sans doute lâché prise, ce qui pourrait laisser le champ libre à la Balaverde...

http://www.velochrono.fr/actu/wp-content/uploads/florence-2013.png

Conclusion :

Les trois prochains Mondiaux, et en particulier ceux de l'an prochain et de 2012, conviennent très bien, voire idéalement à Alejandro. A lui d'en tirer des conséquences et de planifier sa fin de saison autour de cet objectif...

Source : VeloChrono

A part cela, le ciel s'assombrit chaque jour qui passe pour Contador - il a l'air abattu et presque résigné et il ne serait pas impossible qu'en cas de suspension, même courte, il quitte le cyclisme...Si cela devait arriver, il est clair que ce serait un vrai bouleversement dans la hierarchie des prétendants à la victoire au Tour de France. Et dans ce cas là, Valverde aurait alors ses chances de réaliser son autre rêve après le Mondial : gagner le Tour. Bien sûr, il resterait à battre A.Schleck, mais sans Contador la situation ne serait pas la même ; et puis, qui sait, il reste encore un an de suspension à Valverde et beaucoup de choses peuvent arriver d'ici là...qui aurait cru il y a quelques mois que Contador serait contrôlé positif juste après ce Tour ? Bref, on reparle de cela fin 2011, quand la hierarchie aura peut-être évoluée...

Published by Clément
commenter cet article