Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

28 décembre 2011 3 28 /12 /décembre /2011 10:48

"This is the end (...) Can you picture what will be, so limitless and free..." (The Doors)

Samedi, à minuit, la suspension d'Alejandro Valverde prendra fin. La fin d'un an et demi sans compétition, et bien plus que cela : la fin de toute une sale affaire, qui l'a empoisonnée des années durant, le privant en particulier de participer aux trois dernières éditions du Tour de France.
Cette année et demi, on l'a vécue ensemble sur le blog, qui est resté aussi actif que possible. Merci à vous de l'avoir fait vivre en participant aux débats, commentaires...C'est la marque de vrais supporters, qui gardent la foi en leur champion en toutes circonstances !
Une nouvelle page s'ouvre désormais, un nouvel élan pour la carrière de Valverde, qui n'a certes jamais connu de baisse de régime sportive même durant les moments difficiles, mais qui va, grâce à une sérennité retrouvée, pouvoir (re)donner toute la mesure de son immense talent. Tremble, Gilbert : la Balaverde est de retour, ça va cogner sévère !!

Bonnes fêtes de fin d'année à tous, et venga Valverde !

http://img830.imageshack.us/img830/7608/tumblrlujj3hlyvp1r5n04p.jpg 

 

Published by Clément
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 10:43

Alejandro a publié un beau message à destination de ses supporters sur son site officiel : lire sur cette page.
Pour ma part je vous souhaite également un joyeux Noël à tous !


http://www.alejandrovalverde.es/images/tarjeta_navidad11_en-fr.jpg

Published by Clément
commenter cet article
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 19:53

Alejandro effectuera son retour à la compétition à l'occasion du Tour Down Under, du 17 au 22 janvier, selon le journaliste espagnol Sergi Lopez-Egea (qui travaille pour le journal El Periodico).

Contrairement aux années précédentes, la victoire finale ne devrait pas revenir à un sprinter, mais au coureur qui aura dompté la montée du Willunga Hill, juge de paix de la 5e étape. Oui, pour la première fois, la course comportera une étape se terminant au sommet. Or, si vous vous souvenez, Alejandro s'était justement illustré dans cette côte en 2010 (photo ci-dessous), où il s'était échappé avec LL Sanchez, Evans et Sagan, et avait aidé son coéquipier Sanchez à remporter la victoire. Ca promet pour dans...pile un mois !!

http://cyclingweekly.media.ipcdigital.co.uk/11141|000003008|f30f_Alejandro-Valverde-Caisse-dEpargne-chases-Cadel-Evans-stage-5-2010-Tour-Down-Under-Willunga-hill.jpg

Published by Clément
commenter cet article
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 09:00

C'était il y a 14 ans. En 1997, Alejandro remportait la première grande victoire de sa carrière, à San Sebastian. Nul question ici de la Clasica éponyme (celle-ci, il l'a gagné en 2008), mais d'une course amateure répondant au doux nom de Gipuzkoako Klasika.
"Comment ne pourrais-je pas m'en souvenir !" s'exclame Valverde lorsqu'on le lui en reparle. "C'était une course pré-Mondial, et je vins à San Sebastian avec la sélection murcienne, ce qui était à cet âge-là [à 17 ans] un privilège. Ce fut une victoire très très importante qui commença à me faire un nom dans le cyclisme. Je crois que c'est le premier pas qui m'a lancé pour être ce que je suis devenu aujourd'hui."

Deux ans auparavant, c'est Iban Mayo qui s'était imposé. En 2004, ce fut Benat Intxausti, actuellement coureur à la Movistar, promis à une belle carrière. Benjamin Noval ou Kolda Fernandez se sont également distingués sur ces routes. "Avoir des courses de cette organisation et de ce plateau dans cette catégorie, c'est un luxe" confirme Alejandro."Ces courses sont nécessaires et c'est vrai qu'au nord [de l'Espagne] elles sont très bien organisées. Le calendrier et le public sont les meilleurs qui soit. Je me souviens que pour nous, venir courir à San Sebastian était le top. Je venais au nord très motivé et nous avons toujours eu de bons résultats. De plus, à mon époque nous voulions tous nous engager dans des équipes basques amateures parce que nous avions la sensation que c'était la seule façon de passer professionnels. Je crois que cela a un peu changé désormais, mais je m'entraine habituellement avec des fans de Murcie et ils continuent de considérer le calendrier basque comme le plus important."

(d'après un article de diariovasco.com publié il y a quelques mois)


Photo : Alejandro disputant la Gipuzkoako Klasika
http://www.diariovasco.com/prensa/noticias/201004/13/fotos/6129687.jpg

Published by Clément
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 12:24

- Cancer Council Classic (15 janvier) : 26e

- Tour Down Under (17 au 22 janvier)
  1ere étape : 58e
   2e étape : 4e
   3e étape : 54e
   4e étape : 33e
   5e étape : 1er
   6e étape : 25e
   Classement final : 2e (dans le même temps que Gerrans, 1er)
   Bilan

- Challenge de Majorque (5 au 8 février)
 
1ere épreuve : 76e
  3e épreuve : 13e

- Tour d'Andalousie (19 au 23 février)
  
1ere étape : 25e
   2 étape : 51e
   3e étape : 1er
  
4e étape : 24e
   5e étape : 2e
   Classement final : 1er

- Paris - Nice (4 au 11 mars)
  1ere étape : 41e
  2e étape : 9e
  3e étape : 1er
  4e étape : 8e
  5e étape : 2e
  6e étape : 65e
  7e étape : 45e
  8e étape : 6e
  Classement final : 3e

- Tour de Catalogne (19 au 25 mars)
  1ere étape : 50e
  2e étape : 64e
  3e étape : non-partant, blessé.

- Klasika Primavera (8 avril) : 2e

- Amstel Gold Race (15 avril) : 22e

- Flèche Wallonne (18 avril) : 46e

- Liège Bastogne Liège (22 avril) : mis hors-course

[Repos puis stage en altitude de 2 semaines en Sierra Nevada pour le Tour ]

- Tour de Suisse (9 au 17 juin)

  1ere étape : 23e
  2e étape : 9e
  3e étape : 53e
  4e étape : 46e
  5e étape : 48e
  6e étape : 38e
  7e étape : 19e
  8e étape : 13e
  9e étape : 19e
  Classement final : 9e

- Tour de France (30 juin au 22 juillet)
 Victoire sur la 17e étape.
 Classement final : 20e

- Jeux Olympiques, course en ligne (28 juillet)

- Clasica San Sebastian (14 août)

- Tour d'Espagne PEUT-ETRE

- Championnat du Monde (23 septembre)

Published by Clément
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 15:03

Le retour d'Alejandro, qui se rapproche à grands pas, doit être l'occasion de s'interroger sur l'orientation à donner à sa carrière.


Comment reviendra Alejandro dans le peloton professionnel ? Sur-motivé, c'est une certitude. Il aura l'envie, et même plus, la rage, de (re)montrer sa valeur et de gagner des courses comme il l'a toujours fait. Il l'a dit et répété, pour lui, il reviendra "au même niveau qu'avant, si ce n'est meilleur". Cette conviction profonde, on l'a retrouve chez bon nombre de suiveurs, en particulier chez ceux qui ont eu l'occasion de le côtoyer durant sa suspension, que ce soit à l'entraînement ou lors de cyclotouristes. Valverde est très affuté, il n'a cessé de s'entraîner pendant cette année et demi, il a simulé des périodes de compétition, bref, il a été très professionnel. A l'entraînement, il lui est même arrivé régulièrement de lâcher ses amis pros comme LL Sanchez ou Rojas, ou encore d'approcher de très près ses records de temps lors d'ascensions près de Murcie (un de ses records date de fin juin 2005, peu avant son exploit de Courchevel).

Mais s'il s'est beaucoup entraîné, il n'a pas couru "pour de vrai". Son dernier Grand Tour remonte à la Vuelta 2009, qu'il a certes remporté, mais qui datera de presque trois ans lorsqu'il se réessayera à une course de trois semaines, le Tour en juillet 2012. Trois ans, c'est beaucoup. Valverde n'a rien perdu de ses ambitions : ce Tour, il veut toujours le gagner. Et s'il n'atteint pas le maillot jaune, alors il veut au moins le podium. Mais il ne pas faut pas se faire d'illusions : ça sera dur, même à terme. Autrement dit, les chances qu'il y parvienne un jour ne sont pas extrêmement élevées. La faute au chrono, bien sûr, toujours ce même handicap, qui n'est pas rédhibitoire sur la Vuelta (la preuve, il l'a gagné) mais qui pèse bien plus lourd dans la balance sur le Tour, où le niveau est sensiblement différent. C'est simple : pour compenser son déficit en contre-la-montre, Alejandro doit gagner du temps sur ses rivaux ailleurs. Et pour cela, il doit attaquer, oser, prendre des risques, le contraire de sa stratégie d'économie qui avait fonctionné pour la Vuelta. Il lui faut comprendre que ce qui marche pour la Vuelta n'est pas forcément adapté au Tour. Le cas de Basso, dominateur sur le Giro 2010 puis impuissant sur le Tour 2011 dont il avait pourtant fait l'unique objectif de sa saison, est révélateur.

http://farm3.static.flickr.com/2695/4316564651_fc9f3c043c_o.jpg
Valverde est (aussi) un coureur de Grand Tour, il l'a montré en gagnant la Vuelta, mais est-il un coureur du Tour (ce qui est différent) ? La question se pose depuis longtemps mais n'a toujours pas été tranchée (la faute surtout à des pépins physiques de 2005 à 2008, puis de 2009 à 2011 à ses soucis extra-sportifs). Or, il serait temps d'y répondre. Car derrière le Tour, une multitude de courses attendent que Valverde s'en empare. S'il s'avère qu'Alejandro n'est vraiment pas fait pour le classement général du Tour, il faudra changer (et si possible pas trop tard, le temps passe vite...) le paradigme de sa carrière, centré pour le moment sur l'épreuve estivale. Non, Valverde n'est sans doute pas un nouvel Hinault, Indurain, Armstrong, comme on a pu l'espérer à ses débuts. Il ne l'est pas, mais il est beaucoup d'autres choses, et c'est mieux ainsi. Un ovni dans le monde du vélo, un Sean Kelly moderne.

L'Irlandais avait toujours buté sur le Tour (en 14 participations, ses meilleures performances sont une 4e, une 5e et une 7e place) mais reste l'un des cyclistes les plus titrés de l'histoire en ayant remporté une Vuelta, 7 Paris/Nice, Milan San Remo, Liège Bastogne Liège, le Tour de Lombardie, etc. Valverde, lui aussi, a les moyens d'enrichir son palmarès avec de très grandes courses. Il a déjà dans sa besace la Vuelta, deux Liège, la Flèche Wallonne, deux Dauphiné, la Clasica San Sebastian et le Tour de Romandie, pour ne citer que ses plus grands succès. C'est très bien mais il peut faire encore beaucoup mieux ! Dans ses cordes, citons en premier lieu le Mondial (auquel il accorde beaucoup d'importance, ce qui est une très bonne chose), un troisième Liège (on ne peut se lasser d'un tel monument), mais aussi Milan San Remo, le Tour de Lombardie, l'Amstel Gold Race ou encore Paris Nice. Six grands objectifs à sa portée, où il a déjà d'ailleurs pour la plupart approché la victoire, parfois de très près. Sur le Tour, en revanche, il a toujours buté sur quelque chose. Certes, il a progressé depuis sa dernière participation en 2008, il a pris de la caisse sur trois semaines, il est plus résistant, notamment face à la météo, mais est-ce suffisant pour passer de la lutte pour la 5e place à la lutte pour le maillot jaune ? Je ne dis pas non (Samuel Sanchez n'est pas passé loin du podium en 2010, c'est donc bien qu'Alejandro peut y arriver), mais je demande à voir.

Une idée pourrait être qu'Alejandro ne dispute plus le Tour avec l'obsession du général, mais avec l'objectif de gagner des étapes (Courchevel et Plumelec font parti des plus grands moments de sa carrière, et chaque année, en premier lieu l'an prochain, certaines étapes lui correspondent parfaitement) tout en gardant un oeil sur le général. S'il voit, lorsque les choses sérieuses ont commencé, qu'il est bien placé, alors il s'y intéressera ; mais sinon, il luttera pour le général lors de la Vuelta quelques semaines plus tard. De toute façon, lutter pour la victoire à la fois sur le Tour et sur la Vuelta, dans la même saison, me paraît être un peu trop lourd, si l'on veut en plus briller à côté sur un certain nombre d'épreuves. Les chiffres parlent : la seule fois où Alejandro a couru successivement le Tour et la Vuelta (les deux en entier), en 2008, il a terminé 8e du Tour et 5e de la Vuelta, ce qui était assez décevant. Et pour rappel, la seule fois où Alejandro a remporté un Grand Tour, la Vuelta, c'était une saison où il n'avait pas couru le Tour...

Ainsi, le programme de saison idéal serait selon moi le suivant :
- Un printemps chargé, avec Paris/Nice, peut-être Milan San Remo, Pays Basque, ardennaises et Romandie ;
- Puis pause jusqu'en juin où il disputerait le Dauphiné pour le gagner ;
- Eventuellement le Tour pour y gagner des étapes mais pas pour viser le maillot jaune ;
- Fin de saison avec Vuelta qui serait le grand objectif de saison, et Mondial et Lombardie à ne pas négliger.
Le Tour serait optionnel : si cela fait trop, Alejandro se reposerait en juillet et se préparerait en août pour la Vuelta (en reconnaissant des étapes, en faisant le Tour du Burgos, etc.).

Alejandro aura bientôt 32 ans, et même s'il semble parti pour courir au moins jusqu'à ses 36 ans (sa suspension l'a en quelque sorte préservé), le temps passe vite, et son niveau ne sera sans doute pas le même dans cinq ou six ans qu'aujourd'hui. C'est donc maintenant, sur les 5 saisons qui arrivent, qu'il faut cartonner, essayer d'enrichir son palmarès. ll y a de quoi faire, on l'a vu. Avouez que ça serait donc dommage de ne penser qu'à une seule course, celle de juillet !

http://cache.daylife.com/imageserve/0b736NOczU996/610x.jpg

Published by Clément
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 19:38

Apès la saison 2002, place à la saison 2003 de la Balaverde ! Une année où il avait notamment disputé Milan San Remo, Milan Turin et le Tour de Lombardie.
Désormais vous pouvez donc retrouver sur la gauche du blog toutes les saisons du Murcian !

Challenge de Majorque (2 au 6 février) :http://autobus.cyclingnews.com/photos/2003/feb03/balears/AFP1.jpg
Trophée Mallorca : 3e
Trophée Cala : 8e
Trophée Manacor : 16e
Trophée Alcudia : 8e
Trophée Calvia : 5e
Classement final : 1er

Ruta del Sol (16 au 20 février) :
1ere étape : 4e
2e étape : 33e

3e étape : 3e
4e étape : 19e
5e étape : 8e

Classement final : 3e (+ lauréat du classement du combiné)

Trophée Luis Puig (23 février) : 3e

Clasica de Almeria (2 mars) : 13e

Tour de Murcie (5 au 9 mars) :
1ere étape : 6e

2e étape : 3e

3e étape : 21e
4e étape : 26e
5e étape : 28e
Classement final : 23e

Milan / San Remo (22 mars) : 54e
http://autobus.cyclingnews.com/photos/2003/apr03/vasco/stage4/cyclingbasquecountryt-16.jpg
Critérium International (29 et 30 mars) :
1ere étape : 26e
2e étape : 8e
3e étape : 19e
Classement final : 19e

GP Miguel Indurain (5 avril) : 24e

Tour du Pays Basque (7 au 11 avril) :
1ere étape : 6e

2e étape : 3e

3e étape : 1er
4e étape : 2e
5e étape : 5e
6e étape : 7e
Classement final : 5e

Klasika Primavera (13 avril) : 1er

Tour d'Aragon (16 au 20 avril) :
1ere étape : 32e

2e étape : 105e

3e étape : 1er
4e étape : 19e
5e étape : 9e
Classement final : 77e

Championnat d'Espagne : 56e

Trophée Joaquim Agostinho (7 au 13 juillet) :

1ere étape : 25e

2e étape : 11e

3e étape : 3ehttp://perlbal.hi-pi.com/blog-images/61515/gd/1122364659/SAISON-2003-Victoires-en-serie.jpg
4e étape : 1er
5e étape : 2e
6e étape : 1er
Classement final : 3e


GP Villafranca (25 juillet) : 1er

Circuit de Getxo (31 juillet) : 75e

Tour du Burgos (11 au 15 août) :
1ere étape : 28e

2e étape :  56e

3e étape : 6e
4e étape : 38e
5e étape : 35e
Classement final : 24e

Tour d'Espagne :http://www.lalibre.be/pict_articles/pict_42043.jpg
1ere étape : Kelme 4e du CLM par équipe

2e étape : 3e

3e étape : 24e
4e étape : 31e (13e du général)
5e étape : 9e
6e étape : 22e
7e étape : 8e (8e du général)
8e étape : 15e
9e étape : 1er
10e étape : 6e
11 étape : 4e
12e étape : 39e
13e étape : 13e
14e étape : 42e
15e étape : 1er (5e du général)
16e étape : 4e
17e étape : 17e
18e étape : 72e
19e étape : 9e
20e étape : 2e
21e étape : 8e

Classement final : 3e (+ lauréat du classement du combiné)

Championnat du Monde (13 octobre) : 2e

Milan - Turin (15 octobre) : 37e

Tour de Lombardie (18 octobre) : 39e

Escalade de Montjuich (19 octobre) : 4e

Published by Clément
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 12:25

Grâce à Biciciclismo et aux archives de CyclingNews, j'ai pu établir le programme de saison d'Alejandro lors de sa première année pro, en 2002. Toujours intéressant (en revanche les deux photos de cet article ne datent pas de cette saison) !

Trophée Luis Puig (24 février) : 84ehttp://cdn.mos.bikeradar.com/images/legacy/proc/large/valverdelarge-280-75.jpg

Clasica de Almeria (3 Mars) : 8e

Tour de Murcie (6 au 10 mars) :
1ere étape : 59e
2e étape : 37e
3e étape : 37e
4e étape : 24e
5e étape : 35e
Classement final : 27e

Tirreno - Adriatico (14 au 20 mars) :
1ere étape : 99e
2e étape : 69e
3e étape : 156e
4e étape : 146e
5e étape : 141e
6e étape : 82e
7e étape : 30e
Classement final : 119e

Milan / San Remo (23 mars) : 130e

GP Miguel Indurain (6 avril) : 49e

Tour du Pays Basque (8 au 12 avril) :
1ere étape : 70e
2e étape : 11e
3e étape : 51e
4e étape : 97e
5e étape : 43e
6e étape : 17e
Classement final : 47e

Klasika Primavera (14 avril) : 14e

Tour de Romandie (30 avril au 5 mai) :
Prologue : 25e
1ere étape : 58e
2e étape : 22e
3e étape : 48e
4e étape : 14e
5e étape : 26e
Classement final : 24e

Clasica de Alcobendas (11 et 12 mai) :

1ere étape : 4e
2e étape : 3e
3e étape : 28e

Classement final : 9e (+ lauréat du classement par points)

Tour de Catalogne (17 au 23 juin)
1ere étape : 106e
2e étape : 5ehttp://51.img.v4.skyrock.net/515/kelme-cv/pics/1052889586_small.jpg
3e étape : 13e
4e étape : 37e
5e étape : 2e (souvent présentée comme sa meilleure perf de sa première saison pro)
6e étape : 15e
7e étape : 70e
Classement final : 34e

Championnat d'Espagne : 70e

GP de Villafranca (25 juillet) : 30e

Circuit de Getxo (31 juillet) : 7e

Clasica San Sebastian (10 août) : 157e

Tour du Burgos (12 au 16 août) :

1ere étape : 28e

2e étape : 44e
3e étape : 35e
4e étape : 16e

5e étape : 5e

Classement final : 19e

Tour d'Espagne (7 au 29 septembre) :
1ere étape : 22e
2e étape : 92e
3e étape : 38e
4e étape : 33e
5e étape : 51e (et 47e du général)
6e étape : 63e
7e étape : 148e
8e étape : 77e
9e étape : 4e (et 43e du général)
10e étape : 85e
11e étape : 74e
12e étape : 23e (et 45e du général)
13e étape : 131e
14e étape : 104e (et 53e du général)
15e étape : abandon

Published by Clément
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 17:44

Le premier stage d'avant-saison de la Movistar s'est donc tenu en début de semaine, sans Valverde. Les programmes de saison des coureurs ont commencé à être définis ; notons en particulier que Visconti, qui disputera Milan San Remo (...avec ou sans Valverde ?) épaulera le Murcian sur les ardennaises. Par ailleurs, le maillot de l'équipe changera un petit peu, surtout sur les côtés latéraux où les bandes blanches disparaîtront.


Eusebio Unzue a donné son point de vue à DiariodeNavarra sur le retour de Valverde : "Je crois qu'Alejandro va suivre la même ligne de résultats que quand il nous a laissé. Quelle que soit la course où il va, il a une très grande chance de victoire, et ça, c'est une joie pour nous tous. Il a beaucoup travaillé pendant sa suspension, et je crois que cette rupture d'un an et demi sans compétition n'a pas été si négative. Il va être moins fatigué et la situation qu'il a vécu va lui faire prendre du recul sur les choses. On va voir un Valverde plus réfléchi, très motivé ; je crois que c'est une pause qu'il a bien pris, ce n'est pas un arrêt si grave. Alejandro a une mentalité privilégiée."
A la question "Alejandro rêve-t-il encore du Tour ?", il répond ceci : "Je suis toujours pragmatique, et j'essaye de l'amener à viser des objectifs qu'il peut obtenir. Et je n'écarte pas qu'Alejandro puisse encore lutter pour le Tour. Il faut maintenir vivantes ses ambitions. Je crois que la maturité et les années peuvent être bénéfiques pour certaines choses."
"Je crois qu'il ne reviendra pas avec l'angoisse de devoir gagner. Nous lui avons bien dit deux choses : il ne vient pas ici récupérer le temps perdu, et il n'a rien à démontrer à personne. En travaillant comme il a travaillé pendant cette année et demi, il récoltera les fruits de son travail tôt ou tard. C'est un coureur qui n'a jamais connu autre chose que les podiums, il était numéro un mondial...".

http://www.diariodenavarra.es/uploads/imagenes/bajacalidad/_2011112201055781640_b6686bdf.jpg

Published by Clément
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 11:06

● Si la Movistar a finalement annulé la présentation de Valverde mardi, c'est parce que l'UCI menaçait Valverde rien de moins que d'une nouvelle suspension, potentiellement de plusieurs mois. On comprend qu'il ait préféré ne vouloir prendre aucun risque ! D'ailleurs la Movistar aussi aurait eu des sanctions.

● Là où est l'injustice c'est qu'Ivan Basso s'était fait présenté par la Liquigas avant la fin de sa suspension et l'UCI n'avait rien dit. Cela montre bien que McQuaid a une dent contre Valverde.

● Cette hypothèse est renforcée par le fait que l'UCI a interdit Valverde durant sa suspension de participer à plusieurs cyclotouristes, en particulier la sienne - celle organisée par le club murcian portant son nom (source). Concrètement, l'UCI est allé regarder les listes d'inscription pour vérifier Alejandro n'y figurait pas.
Déjà, l'UCI avait grincé des dents lorsqu'Alejandro avait participé au stage de la Movistar à Majorque début février. Pourtant Alejandro avait pris soin (on comprend maintenant pourquoi) de ne pas porter la tenue Movistar et d'utiliser un vélo différent de celui l'équipe.
Du coup, Alejandro ne pourra pas être présent aux rassemblements de pré-saison de l'équipe, dont celui qui commence ce lundi (pour 3 jours) où la prochaine saison commencera à être planifiée (test du nouveau matériel, programme des coureurs, test médicaux...), alors que les nouvelles recrues (tel Visconti), elles, seront présentes. Il devra attendre le 1er janvier avant de pouvoir faire partie de l'équipe.

● Pourtant, en matière d'éthique et de respect des réglements, Pat McQuaid (en tant que coureur - je ne préfère pas parler de ses activités de dirigeant de l'UCI !) est loin d'être irréprochable. En 1976, il a été privé de participation aux JO car il avait utilisé un faux nom pour aller courir une épreuve en Afrique du Sud, ce qui était interdit par le CIO car le pays subissait un boycott sportif dû à l'apartheid. Le même homme qui aujourd'hui chipote sur des histoires de cyclos locales...N'y aurait-il pas plus important à s'occuper, en ce moment, dans le cyclisme ?

Photo : Alejandro lors de la "Marche Cyclotouriste Alejandro Valverde" où il n'a pas été autorisé à participer
http://www.ciclismoafondo.es/preview/2c90a89c32fc301d0132fc46f8000008.image;jsessionid=23D7E58B57A44038EB6677510ED6630A

Published by Clément
commenter cet article