Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 06:49

L'homme fort du moment, c'est Philippe Gilbert. Le Belge est intraitable sur les classiques pour puncheurs, et il s'est découvert des qualités hors-normes sur le Mur de Huy, qu'il ne se croyait pas capable de terraser. "Je fais des trucs anormaux" dit-il à ce propos. Ses limites ? "Je ne sais pas, je ne sais plus". Qu'il ne cherche plus longtemps : sa limite, c'est Valverde ! L'Equipe écrivait fort justement il y a quelques jours que c'est "depuis la suspension de Valverde" que Gilbert est sans concurrent dans les arrivées en côte. En 2012, il y aura donc (de nouveau) match. La preuve en statistiques :

Sur les 147 courses disputées en commun dans leur carrière, Valverde est http://img13.imageshack.us/img13/1884/evansgilbertvalve1.jpgarrivé 98 fois devant Gilbert, et 49 fois derrière. Là dessus, il n'y a pas photo. Vous me direz, le Gilbert d'aujourd'hui n'a rien à avoir avec celui d'il y a quelques années. Alors étudions l'année 2010 : sur les 14 courses en commun (dont Paris/Nice et ses étapes escarpées, les ardennaises, le Tour de Romandie...), Valverde termine 10 fois devant Gilbert. En 2009, rebelotte : 22 courses où l'Espagnol devance le Belge, contre 13 inversement.
Mais vous n'êtes toujours pas convaincu. Seules les grandes courses comptent, dites-vous avec raison. Alors étudions. En ne prenant en compte que les classiques du triplé ardennais, il y a eu 10 confrontations, sur lesquelles Valverde a précédé Gilbert à 7 reprises. Bref, dans toutes les configurations, Alejandro bat l'actuel coureur d'Omega Pharma.

Voilà pour les chiffres. Mais je ne suis pas borné, je sais bien qu'ils ne veulent pas tout dire. Le dernier vrai duel entre les deux hommes a eu lieu sur la Doyenne en 2010. Et si le résultat indique qu'Alejandro (3e) bat Gilbert (4e) au sprint, il ne dit pas que le Murcian s'était fait lâché par son concurrent dans la côte de Saint Nicolas, et l'a repris sur la fin grâce à l'aide d'Evans.

Alors qu'en conclure ? Gilbert me semble imbattable dans les côtes à fortshttp://www.dhnet.be/pictures_news/art_106118.jpg pourcentages (pour les montées moins pentues, comme certaines arrivées d'étapes de Grands Tours type Plumelec, Valverde reste pour moi le meilleur). L'Amstel et la Flèche lui tendent donc à nouveau les bras l'an prochain, à condition qu'il ait la même condition et que les deux courses se jouent de nouveau dans leur montée finale respective (le Cauberg et le Mur de Huy). Liège est une course un peu différente, car elle ne se joue pas sur une côte en particulier ; c'est pourquoi je suis convaincu qu'un Valverde en forme peut battre à la pédale le Gilbert que l'on a vu cette semaine sur les classiques. Il faut pour cela tenir tête au Belge dans les côtes - plus facile à dire qu'à faire - et le battre finalement au sprint - ce qui n'est là non plus pas gagné, mais reste accessible quand on s'appelle Valverde. La chance de l'Espagnol, l'an prochain, pourrait venir de la grosse pancarte qu'aura Gilbert (statut souvent porté par Alejandro, ce qui n'est pas un cadeau), et du fait qu'il se sera fait quelque peu oublier pendant deux ans ; avec un peu de chance, il sera même sous-estimé. En regardant plus loin, sur plusieurs années, je reste de toute façon convaincu que Valverde a dans les jambes une troisième victoire à Liège. C'est "sa" course, celle où il a fait preuve de sa plus grande maîtrise tactique et sportive (en 2008), celle qui a constitué sa première très grande victoire (en 2006), celle où il peut briller sans s'y préparer spécifiquement, grâce à son punch et sa domination au sprint, deux atouts combinés qui font de lui le coureur type de la Doyenne, comme l'a pu l'être il y a quelques années un certain Paolo Bettini.

http://www.7sur7.be/static/FOTO/pe/3/12/0/media_xl_3671145.jpg?20100426175008

Published by Clément
commenter cet article

commentaires

benoît 24/04/2011 22:08



* comme vous l'aurez noté, ça n'est pas pour se "détester" qu'Alejandro devra arriver sur l'Amstel, mais bien pour se "tester" ;)



benoît 24/04/2011 22:05



L'impression que me donne Gilbert, c'est d'avoir progressé un peu plus par rapport à l'an dernier. Physiquement, il est énorme, il n'a jamais été mis en difficulté. Il place des attaques qui
nécessitent de chercher un 12ème souffle. Il est assez épatant de ce point de vue. Très solide, même sur très forts pourcentages (très très à l'aise dans Huy).


Mais aussi mentalement. Bien que favoiris, il maîtrise bien mieux ses courses. Ses attaques sont mieux calibrées, plus tranchantes, plus incisives. Clairement, dès qu'il bouge, il fait la
différence.


En outre, il faut avouer que, bien que l'attention soit centrée sur Gilbert, il a une équipe autour de lui, solide, qui l'entoure jusqu'au moment où les favoris entrent en jeu. Il n'a pas à se
prendre la tête pour cela. Il arrive donc serein en fin de course.


 


Je pense qu'Alejandro, porté à une bonne forme, pas son pic, mais à une forme assez solide, reste meilleur que Gilbert sur les pourcentages proposés par Liège. Cependant, je remarque que, à
présent, Gilbert dépasse, surpasse Valverde en terme d'explosivité.


Alejandro, je pense, ne gagnera plus de Flèche Wallone, et je ne pense pas non plus d'Amstel Gold Race. Je pense cependant, qu'il peut se concocter un calendrier l'amenant à faire Pais Nice entre
autres, puis arriver sur l'Amstel, se détester, courir, prendre le rythme des classiques pour pouvoir par la suite "zapper" la Flèche Wallone et arriver frais sur Liège.


Mais globalement, Gilbert me semble encore plus solide que l'an passé, c'est indéniable. Et il ne faut pas comparer ce qui n'est pas comparable. Car si Gilbert arrive à son pic de forme pour les
Classiques, Valverde, lui, ne fait qu'arriver en "bonne condition", jamais excellente, sauf peut être en 2006... Mais ceci est une autre histoire qui appartient désormais au passé...



Clément 25/04/2011 09:03



Complètement d'accord, sauf a propos de l'équipe de Gilbert qui n'est pas aussi solide que tu le dis et qui lui a fait des frayeurs hier (d'après ses propres déclarations), au lieu de le rendre
"serein" ! Mais c'est un détail.
Tu as tout a fait raison d'évoquer le pic de forme, c'est un facteur important, mais plus encore pour l'Amstel et la Fleche, où tout se joue souvent dans la dernière côte. D'où ton idée
intéressante qu'Alejandro se concentre particulièrement sur Liege, quitte a ne pas courir une des trois classiques...
Comme toi je vois difficilement Alejandro se réimposer sur la Fleche, par contre pour l'Amstel, il suffit qu'une année il décide d'arriver vraiment en grande forme sur ces classiques pour que ça
soit la bonne...même si bon, il faut bien le dire, c'est une course qui lui résiste, même quand il est en forme. Quant a Liege vous connaissez mon point de vue...ça tombe bien, c'est la plus
belle !
Enfin dernier point, l'explosivité. Gilbert est clairement au dessus des autres actuellement. Mais d'un, le vent peut tourner d'ici a quelques années. Et de deux, il n'est sans doute pas meilleur
sprinter qu'Alejandro. Le truc important a noter, c'est que Gilbert a pointé hier deux courses : le Mondial 2012, et celui 2013. J'en avais parlé un moment ici, ils correspondent également
parfaitement a Alejandro. Du coup, Gilbert est appelé a devenir la bête noire de Valverde non seulement sur les ardennaises, mais aussi sur les Mondiaux (le second objectif de
carrière du Murcian), et, si Alex les dispute, sur la Lombardie et San Remo. Bref, sur toutes les courses d'un jour que peut vouloir viser Valverde...ça promet du spectacle mais sans doute aussi
parfois de la frustration !



guigui 24/04/2011 16:44



Effectivement je viens aussi de voir le final, Gilbert est vraiment monstrueux, mais je pense que Valverde l'aurait battu sur cette arrivée, par contre aurait il pu les suivre dans la roche et st
nicolas?



Clément 24/04/2011 17:38



Je me demande plutôt l'inverse, je crois qu'il aurait suivi le rythme dans le final (dont St Nicolas) puisque les Schleck ont réussi à suivre - Andy a eu un peu de mal mais est quand même revenu
-, par contre au sprint ça aurait sans doute été serré. Un sprint est toujours particulier après 250 km de course. Et vu la forme, la confiance et la dynamique de Gilbert actuellement, je dis
qu'il y aurait eu match...ça aurait été intéressant.
Cela bien sûr en supposant qu'Alejandro aurait suivi le trio quand il s'est extrait du peloton dans la Roche au Faucon. Il y a eu deux types de loosers aujourd'hui : ceux qui ont loupé le coche à
ce moment là, et les Schleck qui n'ont rien pu faire dans le final face à Gilbert. J'avoue que je ne sais pas laquelle des deux défaites est la plus frustrante pour les "loosers" en question.
Imaginez un peu que Valverde ait été là et se soit fait piéger : il aurait vainement essayer de faire rouler son équipe dans le peloton, et nous on aurait été condamné à assister à la victoire
d'un des trois coureurs de tête, avec un Valverde derrière qui ne peut rien faire. Ca aurait été frustrant aussi ! J'évoque cette hypothèse car il y a quand même eu pas mal de piégés importants
aujourd'hui, comme Kolobnev, S.Sanchez, Nibali, Leukemans, Rodriguez, Vino (sur incident mécanique)...Finalement la question que je me pose si Valverde avait été là, c'est : aurait-il figuré
parmi le groupe de tête ? Si oui, alors je crois qu'il serait passé très près de la victoire, voire qu'il aurait gagné.



Max 24/04/2011 16:40



Vivement le retour de Valverde, quand je vois le scenario de LBL 11 sa présence manque à la course...


Vivement 2012 !



Clém 24/04/2011 13:09



Depuis que gilbert ne cour plus en France, il est fort, mais que c'est bizarre ...



Clément 24/04/2011 15:10



Une petite news qui fait plaisir, Alejandro a écrasé le Tour d'Ibiza VTT, il est arrivé 9 minutes avant le vainqueur officiel
Demain, le résumé de la course et quelques photos !

___________________________

A propos de LBL qui vient de se terminer, je suis vraiment degoûté, si Valverde avait été là il aurait pu gagner cette édition-ci, car il n'y a pas eu de victoire d'outsider comme l'an passé mais
un final comme en 2008, c'est à dire 3 favoris en tête et une explication au sprint...là Gilbert roulait sur du velours mais si Valverde avait été là, sérieusement il y aurait eu un beau duel au
sprint. Mince alors ...
J'espère que l'an prochain le scénario sera à peu près identique. En tout cas la course d'aujourd'hui ne fait que confirmer ce dont je suis convaincu : Valverde peut tout à fait remporter encore
un ou deux Liège dans sa carrière, c'est vraiment à sa portée. Et ça, grâce surtout à ses qualités de sprinter, un vrai atout que n'ont pas les Schleck, qui peuvent s'en mordre les doigts.
L'autre réflexion du jour, c'est que le placement est vraiment important dans la côte de la Roche au Faucon, je ne sais pas ce qu'ont fabriqué les Kolobnev, Nibali, Purito and co mais ils ont
vraiment mal joué sur ce coup là. C'était pourtant évident qu'il y allait avoir une attaque dans cette côte...Peut-être qu'ils n'étaient pas en forme, je ne sais pas. Mais l'an prochain, si
Valverde est bien placé dans les dernières côtes du final (à partir de la Roche au Faucon), il peut tout à fait aller l'emporter dans un petit groupe au sprint, comme il l'avait fait en 2006 et
2008, et comme a fait Gilbert aujourd'hui. C'était vraiment trop facile pour le Belge...



supermamy 24/04/2011 09:16



merci Clément pour ces stats,je peux alors confirmer,Alejandro est pour moi supérieur à Gilbert,et je suis certaine que le belge n'aurait pas eu autant de faciliter à remporter ses
dernières courses en la présence d'Alejandro.ce qui me plait c'est de voir dans l'interview dude l'article précédent,c'est qu'Alejandros'inquiète encore de conserver voir de s'améliorer sur son
coté puncheur dans les raidillards ou montées.Moi je vous le dis ,avec en plus la hargne qu'il aura pour son retour ça va faire mal et même à Philippe Gilbert.


Venga Valverde



guillaume 23/04/2011 17:52



gilbert est un monstre cette année. il est bien meilleur on la bien vu sur le mur de huy mercredi il a ridiculiser tout les meilleur puncheur du peloton. pour revenir a ta comparaison. 


en étant un grand fan de valverdé je dois avouer que gilbert est bien au dessus de notre chouchou sur les course d'un jour et qu'il fait oublier valverdé sur ces ardennaise , et a mon gout y a
que scarponi qui peut le  battre sur une monté seche cette année ( ce dernier préfere préparer le giro ). 


en tout cas j'ai hate de voir un duel l'an prochain avec les deux meilleur puncheurs du peloton.



Clément 23/04/2011 18:42



Gilbert vs Scarponi, quelle affiche dis donc  !

A part ça oui, cette année si Valverde avait été là, Gilbert aurait sans doute quand même gagné l'Amstel et la Flèche, il n'y aurait pas eu match. Rodriguez, une bête sur les plus forts
pourcentages et en forme actuellement, ridiculisé comme tu dis au mur de Huy : à partir de là tout est dit.
J'ai hâte de voir Liège l'an prochain, oui, et même d'ailleurs l'édition de cette année. En revanche je ne suis pas particulièrement impatient de revoir un Gilbert aussi facile dans le Mur de
Huy...



Julien 23/04/2011 14:08



Je partage bien l'idée globale de ton article Clément. Dans ces dernières victoires, Gilbert s'est fait déposer au pied de la dernière difficulté, tout comme un certain LA (tiens un gars que
j'aimais pas du tout!) sauf sur l'Amstel, je vous l'accorde où il a du endosser son rôle à 3 km de la bosse. Sur la flèche brabançonne, ça se passe différement mais la concurrence n'était pas la
même.


Liège est souvent une course de mouvement, même si les leaders se tranforment de plus en plus en tafiole qui ne veulent pas prendre leur responsabiilté et qui se font amener dans un fauteuil dans
les derniers kilomètres. La redoute ne fait plus la sélection comme à l'époque des duels Bartoli Jalabert. Le dernier vainqueur qui a fait une très belle course est pour moi Vino en 2003 (je
l'aime pas beaucoup non plus celui là), attaquant la première fois à 90km du but avant de trouver la brèche à 50km de l'arrivée en compagnie de Jens Voigt. Gilbert ne pourra pas se faire
trimbaler jusqu'à Hans cette fois et trouvera sur sa route pas mal de monde! (du moins je l'espère fortement).


J'espère que l'année prochaine Alejandro sera particulièrement affuté sur les ardennaises et non pas sur une simple petite forme comme de 2008 à 2010 (ça ne l'a pas empêché pourtant de gagner en
2008!). Liège ça se respecte Messieurs!


En 2010, gilbert gagne l'Amstel en battant tout le monde au sprint alors qu'il avait sauté comme une puce dans tous les coups durant le final, avant de lui même en mettre une à 10 bornes de
l'arrivée (comme Schleck cette année), de se faire reprendre à 2 ou 3 bornes de l'arrivée et d'enfiler tout le monde dans la bosse! Je ne crois pas au miracle. Dans le mur de Huy cette année il
met 40m à Rodriguez en 300m... Je ne crois plus au père Noël et à Gilbert non plus! Qu'un gars soit fort OK mais là ça frise l'insolence. Vivement qu'il se fasse prendre.


Pour Alejandro, ce que je souhaite surtout c'est qu'il retrouve le caractère qu'il a "perdu" ces dernière années, qu'il redevienne un peu plus entreprenant et attaquant. Il sera costaud en 2012
et j'espère qu'il honorera son retour ! Venga!



Clément 23/04/2011 14:33



Bien dit Julien. A la base j'avais conclu mon article en écrivant quelque chose comme "les exploits extraordinaires, tel que la montée du Mur de Huy de Gilbert, ont parfois des explications
tout-à-fait rationnelles, qu'on ne découvre que plusieurs mois après". Finalement j'ai préféré finir sur un commentaire à propos de Valverde, mais je n'en pense pas moins que toi concernant
Gilbert. Malheureusement il est un fait tenace : les contrôles positifs sont très peu nombreux sur les courses d'un jour par rapport aux courses par étapes.
S'il est indéniable que la lutte anti-dopage a réalisé de beaux progrès ces dernières années dans le domaine des courses par étapes (il n'y a qu'à voir le nom de "poissons" pêchés depuis 10 ans :
à part Armstrong, une bonne partie des tricheurs sur les Grands Tours se sont fait prendre), sur les classiques, nada, à part Rebellin qui s'est fait prendre bêtement si j'ose dire à l'EPO sur
les JO 2008 (Di Luca, Vino et Ricco s'étaient fait contrôlés positifs sur des Grands Tours).

Pour en revenir à Valverde, il a démontré sur le Tour de Romandie 2010 qu'il est encore tout à fait capable d'être offensif, que ce n'est qu'une question de volonté, pas de
moyens physiques. C'est bien possible qu'à son retour, il ait la hargne pour dynamiter les finals de courses, ou des étapes de montagne. Mais je rappellerai quand même une chose : sa mentalité de
"chien fou", qu'il avait à la Kelme, lui faisait gagner des courses de moyenne importance. C'est en se canalisant qu'il a pu remporter ses plus grands succès. Il est difficile - mais pas
impossible, puisque certains attaquants y parviennent - d'avoir le beurre (de grandes victoires) et l'argent du beurre (une spectaculaire offensive d'assez loin) sur certaines courses, et
justement à propos de Liège Bastogne Liège, tu sais bien que ce n'est pas Alejandro qui va mettre le feu en prenant l'initiative d'attaquer à 40 bornes de la ligne. C'est ainsi, il mise sur le
sprint, c'est sans doute un peu moins "joli" (même si personnellement le simple fait de le voir jouer la gagne dans le final d'une grande course me donne des frissons) mais c'est quand même plus
efficace, non ? Valverde n'est pas un baroudeur, c'est un gagneur. Il choisira toujours l'option qui
lui offre le plus de chances de gagner. Pour les grandes offensives de loin, un peu kamikazes, on repassera (à moins que ce soit elles qui lui permettent d'aller chercher la victoire, comme celle
au Tour de Romandie 2010, celle au Ventoux sur le Dauphiné 2009...) ; moi je l'attends pour les grandes victoires, et c'est pour cela que je suis exigeant avec lui sur les classiques. Parce qu'il
a les capacités pour se construire un grand palmarès. Mais le potentiel, ça s'exploite, et s'il ne vise que le Tour, il dit adieu aux autres grands monuments. Heureusement, il place également au
sommet de sa hierarchie le Mondial, et j'en suis très content. Mais il faut réhabiliter Liège - comme tu dis, ça se respecte ! - et si possible ajouter une nouvelle grande classique dans son
champs de vision (MSR ou Lombardie). Voilà un beau programme de fan à faire voter à Alejandro