Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 15:46
Les comptes-rendus des 15e, 16e et 17e étapes seront publiés au fur et à mesure dans cet article.

15e étape :
http://www.lavuelta.com/09/imgwebimg/_VE_2009_1500_LIV14.jpgPetite frayeur pour Alejandro lorsqu'il a crevé au moment où le peloton s'est scindé en trois groupes, après une vingtaine de kilomètre de course, lors d'une descente. Si tous les autres favoris figuraient dans le peloton, le maillot de oro, lui, s'est retrouvé à cause de sa crevaison dans un groupe juste derrière le peloton, à 20", mais a heureusement pu rentrer cinq kilomètres plus tard grâce, outre la Caisse d'Epargne, à l'aide apporté par Cofidis et Vacansoleil.

Et ce n'est pas tout ! A 10 km de l'arrivée (pour le peloton, qui est arrivé à plus de vingt minutes du vainqueur, Lars Boom), S.Sanchez, qui ne pointe qu'à 1'10" d'Alejandro au général, a profité d'une autre descente, un peu plus pentue celle-là, pour placer une accélération. La Caisse d'Epargne, a l'affut, a envoyé immédiatement un de ses hommes le chercher, mais Sanchez insistant dans son effort et réussissant à creuser un trou, Alejandro a lui aussi dû sortir du peloton, à 7 km de la ligne, pour revenir sur son rival. Quelques secondes plus tard arrivait également Gesink, qui ne voulait lui non plus pas perdre de temps, puis enfin l'avant-garde du peloton qui recollait finalement avec le groupe de fuyards.

Quelques émotions, donc, pour une étape qui n'était censé n'être que de transition. Cette étape a en tout cas montré, d'abord qu'il faudra rester attentif jusqu'à dimanche, et ensuite que les adversaires d'Alejandro sont encore motivés pour la victoire finale et peuvent tenter des coups partout. L'étape de demain sera heureusement sans doute plus tranquille de ce côté-là, car plus plate. A noter cependant que l'arrivée est en léger faux-plat montant, ce qui ne fera probablement pas éviter un sprint massif mais qui peut profiter à Valverde s'il souhaite empocher quelques secondes de bonifications...Tout dépend en fait de sa volonté, s'il veut s'économiser pour jeudi, vendredi et samedi ou s'il veut prendre quelques secondes qui pourraient se révéler décisive à la fin de l'épreuve...

Réaction d'Alejandro :
“L’étape d’aujourd’hui a été relativement tranquille. C’était en quelque sorte une étape de transition après les trois difficiles étapes de montagne des jours derniers”.
“Malgré cela, nous savions qu’il fallait être très attentifs tout au long de l’étape et en particulier dans la descente de San Jeronimo qu’il fallait répéter à deux reprises. En cas de pluie, elle aurait représenté un réel danger. Heureusement le temps est resté sec. On s’attendait bien entendu à une attaque de Samuel Sanchez ce qui fait que nous n’avons été aucune surpris lorsqu’il a démarré dans la descente. Mon coéquipier Xabier Zandio a immédiatement sauté dans sa roue et j’ai pris le relai tout de suite après”.
“En début d’étape, l’allure était très rapide et le peloton s’est coupé en trois groupes dans la descente. J’ai crevé au plus mauvais moment, mais mes coéquipiers m’ont immédiatement ramené vers l’avant. Nous sommes rentrés dans le groupe de tête après quelques kilomètres de chasse”.

Etape :
1. Lars Boom
24. Alejandro Valverde à 25'01"

Général :
1. Alejandro Valverde
2. Robert Gesink à 31"
3. Samuel Sanchez à 1"10"

16e étape :
http://estaticos04.marca.com/albumes/2009/09/14/etapa_vuelta/1252947963_extras_albumes_0.jpgL'étape s'est terminée au sprint, et la victoire, ce qui n'étonnera personne, est revenu à Greipel, qui n'avait pas abandonné au contraire des autres sprinters comme Boonen et Farrar. Valverde (31e), qui a passé son septième jour en jaune sans problèmes, n'a pas choisi de disputer le sprint et termine donc dans le peloton comme les autres favoris.
Le classement général est par conséquent inchangé.

Réaction d'Alejandro :
“Celle qui ce matin en regardant le livre de route paraissait être une étape toute plate, ne l’était en réalité pas du tout et même si le déroulement de cette journée a été des plus classiques, avec une échappée et un sprint, elle s’est faite bien longue”.
“Les derniers kilomètres ont été très nerveux et la tension était très grande au sein du peloton car il y avait trop de coureurs qui luttaient pour remonter dans les premières positions et venir se mêler au sprint. Ce comportement a provoqué la chute qui est survenue à un peu plus de trois kilomètres de la ligne d’arrivée”.
“Heureusement je n’ai pas été pris dans la chute et Madrid se rapproche encore davantage”.


17e étape :

Les favoris étaient censés pouvoir se reposer aujourd'hui, mais ce ne fut pas totalement le cas car une chute à 63 km de l'arrivée impliqua quelques favoris : Gesink, Mosquera et Cobo furent ainsi touchés. Les deux premiers, blessés, passeront des examens dans la soirée.
On peut pousser un gros soupir de soulagement, car Alejandro a évité cette chute. Il est arrivé dans le peloton ainsi que tous les autres favoris, peloton comptabilisé dans le même temps que le vainqueur, Anthony Roux, rescapé de l'échappée matinale.

Réaction d'Alejandro :
“Il ne reste plus que quatre jours de course mais ce qui est arrivé aujourd’hui démontre une nouvelle fois qu’il faut vraiment rester attentif à chaque instant”.
“La chute qui a impliqué Ezéquiel Mosquera et Robert Gesink a envoyé un nombre important de coureurs au sol. Cela s’est passé dans la première partie du peloton, à un moment où nous avions un peu réduit notre allure”.
“Ce qui fait que l’on ne peut pas parler de journée tranquille. Il y a chaque jour énormément de tension au sein du peloton. Dans le final nous roulions vraiment très vite pour tenter de rejoindre les échappés et au final ce sont encore cinq heures de plus passées sur le vélo. La fatigue continue de s’accumuler pour tous”.

Etape :
1. Anthony Roux
30. Alejandro Valverde

Général :
1. Alejandro Valverde
2. Robert Gesink à 31"
3. Samuel Sanchez à 1"10"
4. Ivan Basso à 1'28"
Published by Clément
commenter cet article

commentaires

Onirique 14/09/2009 21:31

Avez-vous remarqué le soutien de Juan José Cobo quand Valverde était en difficulté dans la pandera ? Il est revenu sur Valverde et, juste après lui avoir dit quelque chose du genre prend ma roue, a donné ce qui lui restait force le temps que Valverde reprenne un second souffle dans l'ascension. Il n'avait aucune raison de le faire. Je trouve ça sympa.