Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 16:15
Si ce jeudi 10 septembre est la dernière journée de repos de cette Vuelta, les coureurs n'en sont cependant qu'à mi-parcours, et le plus dur est devant eux avec ce fameux grand week-end tant attendu qui débute demain : trois difficiles étapes de montagne, avec arrivées en altitude, à disputer d'affilé !
Autant dire que personne ne peut s'affirmer vainqueur à ce stade de la course - et encore plus avec les très faibles écarts qui séparent les meilleurs - puisqu'il est bien évident que si une étape de montagne peut changer la donne, trois étapes ainsi peuvent complètement bouleverser le classement général ! Ceci dit, il n'en reste pas moins que certains coureurs ont fait forte impression jusque là, et l'on ne voit pas pourquoi il en serait autrement désormais.

http://cache.daylife.com/imageserve/0gwv2m0b5S4ok/610x.jpgAlejandro est bien sûr de ceux là, si ce n'est celui qui a paru le plus fort. Avec les tout meilleurs dimanche, lors de la première arrivée en altitude, il a surtout impressionné le lendemain, où ses nombreuses accélérations lui ont permis, en plus de creuser l'écart avec deux de ses principaux rivaux, Mosquera et S.Sanchez, de s'emparer du maillot de oro. Certains ont dit que cette prise de pouvoir arrivait trôt tôt, mais je ne partage pas ce point de vue, d'abord parce que maillot de leader ou pas, la Caisse d'Epargne travaille beaucoup dans le peloton, ensuite parce que si l'on regarde bien le parcours, et que l'on connait un minimum le coureur qu'est Valverde, on remarque qu'une fois le gros morceau de la course (ce week-end) passé, si Valverde est encore le leader du général il aura pratiquement course gagnée. Il restera certes une étape de haute montagne ainsi qu'un chrono la veille de l'arrivée, mais si Alejandro tient le choc ce week-end il ne devrait pas y avoir de problèmes pour l'étape de montagne (surtout qu'elle ne se termine pas au sommet), quant au chrono, en fin de troisième semaine (où la fraicheur prime donc), sur un parcours accidenté et avec le maillot de oro sur le dos, il ne serait pas étonnant que le murcian joue carrément la victoire d'étape...

Se débarrasser de la sangsue Evans

L'objectif est donc clair : pour ramener ce maillot amarillo à Madrid, il faut le porter ce dimanche soir sur le podium.
Mais alors, qui pourrait empêcher Valverde d'atteindre ce but, sachant qu'il est le seul favori, avec Evans, à n'avoir pas été distancé à la pédale par un rival en montagne ?
Le nom qui circule le plus est désormais justement Evans. Je l'ai déjà dis, et je le répète, je suis dubitatif sur les chances de l'australien de battre Valverde sur cette Vuelta, pour une raison principale : il n'est pas capable de lâcher Balaverde à la pédale en montagne, or cette Vuelta se joue sur le terrain des grimpeurs ! Il peut certes être meilleur que lui à forme plus ou moins égale - on l'a vu sur les Tours 2007 et 2008 - mais ce n'était jamais dû à la propre initiative d'Evans, à qui il manque une qualité pour pouvoir un jour gagner un Grand Tour : savoir attaquer. On a encore pu le constater sur le dernier Dauphiné, où Valverde et Evans étaient tous les deux proche de leur meilleure forme, mais où Valverde était au même niveau ou supérieur (au Mont Ventoux) à l'australien en montagne. Et ce n'est pas sur le dernier chrono qu'Evans pourra gagner cette Vuelta : comme dis plus haut, il sera difficile de prendre du temps à Alejandro ce jour-là. Un facteur influencera également le résultat d'Evans : sa forme, qui va logiquement être moins bonne en troisième semaine (Tour oblige), au contraire de Valverde...
Néanmoins, si Evans représente un danger pour Valverde, c'est parce que l'australien est capable de suivre le murcian en montagne, même lorsque cela roule vite. Ce Evans est une véritable sangsue : il est très difficile de le lâcher. L'important ce week-end est certes de conserver le maillot de leader, et pour cet objectif Evans ne me semble pas très dangereux, mais il serait tout de même mieux, voire nécessaire, d'avoir réussi à lui reprendre un peu de temps : actuellement, l'écart entre les deux coureurs est de seulement sept secondes, ce qui peut très vite se perdre lors de la dernière semaine sur un manque d'attention ou tout simplement une petite faiblesse lors de la dernière étape de montagne ! Alejandro aura donc intérêt à profiter des occasions qu'il a ces trois prochains jours pour lâcher le coureur de la Silence-Lotto...on se souvient en effet de l'erreur, qui lui avait coûté la victoire finale, de l'espagnol en 2006, où, sans doute un peu trop sûr de lui, il n'avait pas profité des moments en montagne où Vinokourov était prenable !

Attention à Gesink !

Si je ne juge pas Evans capable de distancer Alejandro dans un col, c'est en revanche différent pour ses autres rivaux. Gesink, S.Sanchez, Basso, ces trois coureurs, proches de Valverde au général, sont peut-être un peu moins réguliers qu'Evans en montagne, mais eux sont capable d'un coup d'éclat qui peut faire basculer la course.
Gesink et S.Sanchez sont pour moi maintenant les deux coureurs les plus dangereux pour Alejandro en montagne. Dimanche, les favoris se sont permis de laisser attaquer le néerlandais, car il était encore assez loin au classement général. Désormais 3e à 36" de Valverde, il n'est plus possible de le laisser filer, surtout que l'on sait maintenant qu'il s'est parfaitement remis de sa blessure du Tour. Lui que certains compare, tant par son physique que par son style, à Rasmussen, est capable de démarrages redoutables, bien plus que l'an passé (où il avait fini 7e de la Vuelta, pour son premier Grand Tour) où il était déjà fort.
Le cas de S.Sanchez est un peu différent : victime du chute dimanche, il n'a jamais été en mesure de concurrencer véritablement Valverde, mais a déclaré aujourd'hui se sentir beaucoup mieux et semble prêt, enfin, pour montrer de quoi il est capable en montagne. Il devra en tout cas se montrer très fort s'il veut gagner la course, puisqu'il a quand même plus d'une minute de retard sur Alejandro au général...
Basso, enfin, me semble un peu juste en montagne par rapport à Valverde et Evans. J'en veux pour preuve sa difficulté à revenir sur les deux coureurs, lundi, lors des accélérations d'Alejandro. Néanmoins, on ne peut tout de même pas l'écarter, et si je le vois mal désormais gagner cette Vuelta, j'en fais cependant un des favoris pour le podium.

Trois autres coureurs seront également à surveiller : Danielson, la révélation de l'épreuve qui reviendra sans doute une prochaine fois pour viser la victoire finale, Cunego, qui peut regretter d'avoir perdu tant de temps avant la montagne, lui qui y fait une très bonne impression pour le moment, et Mosquera, qui s'était pas remis ce week-end de sa chute d'il y a plus d'une semaine et qui donc n'a pas pu montrer pour le moment son réel niveau en montagne.

Valverde compte donc sept rivaux, donc quatre principaux, encore en lice pour la victoire finale. J'en ai toutefois mis un volontairement de côté : lui-même. En forme comme il l'a été le week-end dernier, je pense qu'il sera difficile à battre, mais il n'est pas à l'abri d'une chute comme en a été victime S.Sanchez dimanche ou surtout d'une défaillance, surtout en cas de mauvais temps. On aura donc un oeil particulier sur la météo de la course que propose chaque jour le site officiel de la course...

Les positions des favoris au classement général :
1. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) en 45h37'51"
2. Cadel Evans (AUS, Silence-Lotto) à 7 sec.
3. Robert Gesink (PBS, Rabobank) à 36 sec.
4. Tom Danielson (USA, Garmin-Slipstream) à 51 sec.
5. Ivan Basso (ITA, Liquigas) à 53 sec.
6. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 1'03"
7. Damiano Cunego (ITA, Lampre-NGC) à 2'13"
8. Ezequiel Mosquera (ESP, Xacobeo Galicia) à 2'24"

Le programme des étapes à venir :
Vendredi 11 : Almería - Alto de Velefique (voir profil)
Samedi 12 : Berja - Sierra Nevada (voir profil)
Dimanche 13 : Granada - La Pandera (voir profil)

De ces trois étapes qui arrivent au sommet, les deux premières sont sans nul doute les plus difficiles du week-end ainsi que des trois semaines. Alejandro connait bien ces étapes pour les avoir reconnu et couru sur les précédentes Vuelta ; le murcian avait d'ailleurs gagné à La Pandera en 2003.
Un point important que j'ai omis de dire dans mon analyse ci-dessus concerne les bonifications : 20" accordées au vainqueur de chaque étape, cela peut jouer ce week-end ! Et quand on connait les qualités de puncheurs/sprinters de Valverde, capable de forte accélération dans les derniers hectomètres d'une arrivée au sommet comme il l'a montré lundi, on sait que ces bonifications peuvent l'aider...

VENGA ALEJANDRO !!

Article publié également aujourd'hui :
Jugement du TAS : pas avant le mois d'octobre

http://cache.daylife.com/imageserve/03dC6E7f927vS/610x.jpg
Published by Clément
commenter cet article

commentaires

mathieu 12/09/2009 11:09

Pourquoi vouloir que Valverde répondent aux attaques ?Il se mettrait en position de faiblesse par rapport à ses adversaires. Là, au contraire, il fait rouler son équipe, bien abbrité sur cette autoroute avec vent de face, ce qui décourage les attaquants.Dommage pour le spectacle, c'est certain mais  autant profiter de la force de son équipe que de s'isoler inutilement. D'ailleurs, je me demande à quoi sert Joaquin Rodriguez qui joue sa carte perso, il aurait peut-être pu être plus efficace que Moreno dans les derniers km pour combler l'écart sur Gesink et Mosquera. Il ne roule jamais devant et quand on a besoin de lui, il est laché.

colin 11/09/2009 18:22

quand je dit qu'il fait le yo yo c'est QUAND LES FAVORIS ATTAQUENT,ils n'arrive pas a suivre les accelerations a repetitions,mais bon des jours comme aujourd hui pour lui c'est le 25 decembre,c'est quand meme bizarre la facon dont le cycisme a evolué..

Charles 11/09/2009 18:11

1 : Gesink fais le yoyo ? :D2 : Valverde n'était pas dans un bon jour, Vers le mllieu de l'ascension finale il était au milieu du groupe des favoris quand gesink a attaqué evans en 2/3 eme position et valverde vers la fin s'il il attaquait valverde était mort..quand gesink a attaqué, Moreno a été laché puis il y a eu la temporisation psk gesink était partis, moreno est revenu et a re-roulé.Valverde ne pouvait pas roulé aujourd'hui, heuresement que les attaques n'ont pas fusées.Ok Gesink, Mosquera se fatigue a attaqué systématiquement a chaque étape et reprenne 15 secondes a chaque fois sur Valverde.Mais 15 + 15 + 15 = 45 ;) , Donc Valverde a partir de demain laisse plus partir personne jusqu'a Samuel Sanchez :)Sérieusement , Valverde ma pas fais très bonne impression :xVenga quand meme :D

colin 11/09/2009 18:06

tres ennuyant aujourd 'hui...si gesink gagne la vuelta....

Dylan 11/09/2009 18:05

Ce Gesink

valverde69 11/09/2009 00:06

D'accord avec toi colin. J'ai l'impression que cette vuelta va se jouer à quelques secondes près et dans ce cas-là toutes les bonifications sont bonnes à prendre.Evans va etre très dur à lâcher en montagne et en CLM , il est un petit cran au dessus de valverde donc il faut que Valverde aille chercher au moins deux victoires d'étape dans les jours qui viennent afin d'etre à l'abri avant le dernier CLM. Venga Valverde! Cette vuelta est à toi!

flo 10/09/2009 23:10

tom danielson n'est pas la revelation de cette vuelta car si tu regarde bien ce dernier avait déja fait un top 10 et gané une étape il y a quelques années.

colin 10/09/2009 20:10

gesink non,c'est le roi du yo yo,a dauphiné laché par evans contador valverde et quand ca temporisait il revenit et profitait qu'il ne joue pas la gagne pour qu'on le laisse partir,ex a longchamps il etait devant et quand le trio a acceleré dans le final il sont revenus sans probleme,pareil pour aitana il 'ont laissé partir et le lendemain il etait laché et a fait le yo yo,donc normalement si on le prend au serieux sans le laisser partir ce n'est pas du tout un danger,faudra juste prendre plus de secondes a evans..juste comme ca,si gesink ne s'etait pas bléssé au tour et que evans lui l'aurais reussi,alejandro aurais quasiment deja course gagnée

Clément 11/09/2009 16:49


A propos de ta dernière phrase, c'est juste mais la possible victoire d'Alejandro dimanche dans une semaine et deux jours n'aurait pas la même valeur ;) Un Grand Tour gagné sans adversaires, où est
le prestige ?


Charles 10/09/2009 19:20

Probleme dans ma phrase je voulais pas dire Gesink est trop fort en montagne , mais tres fort :)

Charles 10/09/2009 19:19

Je fais mon analyse.Evans et Basso ne prendront pas de temps sur Valverde et se ferront carrot a chaque fois des bonifications par rapports a valverde puisque ces capacités de puncheurs/sprinteur l'avantage.Si Basso/Evans attaquent valverde suivra sans problemes.Impossible pour moi qu'il lache, en outre Gesink me fait peur, Ce coureur je le suis depuis qu'il étais néo pro et je pense qu'il est plus fort en montagne que evans/basso.Je vois bien Gesink attaqué de nombreuses fois Valverde pendant ce long week end.Valverde - Gesink, les deux premiers de la Vuelta, Maintenant il faut choisir l'ordre.Gesink est trop fort en montagne :/ et c'est un coureur tres jeune.Si c'est pas cette année la, sa sera une autre année, mais je suis convaincu que c'est le seul coureur a pouvoir suivre valverde si il attaque pendant ces trois jours.

Paul 10/09/2009 18:58

il semble enfin prêt à gagner un grand tour.  Ne vendons tout de même pas la peau de l'ours avant de l'avoir achetée, il peut encore se passer plein de choses. Le premier facteur à surveiller est la météo. Sur mon iphone, la météo indique qu'il pleuvra dimanche sur Jaen. Espérons que ce soit faux...Venga Alejandro !