Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 17:19
Après quatre étapes disputées en dehors de la péninsule ibérique, Alejandro Valverde analyse un début de Tour d’Espagne très particulier.

Que penses-tu de ce début de Tour d’Espagne?
El ciclista español del Caisse dEpargne, Alejandro Valverde, durante la cuarta etapa de la Vuelta a España.
“Cela a été quelque chose de très beau de voir que le Tour d’Espagne pouvait déplacer autant de monde en dehors de ses frontières. On ne voit généralement cela que dans le Tour de France. L’ambiance était incroyable, autant au départ que tout au long du parcours, avec les routes toutes peinturlurées et des drapeaux espagnols partout. L’aspect un peu négatif est le fait que les parcours étaient plutôt dangereux et je dirais même trop.  Nous savons qu’il est difficile car il y a des ronds-points et des carrefours à tous les coins de rues et au bout du compte le plus important est de s’en être sortis sans trop de problèmes”

On a pu te voir très attentif au cours de ces mêmes premières étapes…
“J’ai beaucoup appris des erreurs commises dans le passé et je sais que le fait de ne pas prêter attention à ce qui se passe pendant quelques secondes seulement peut être fatal. Dans des étapes comme celles-là il fallait être tout le temps devant pour éviter les pièges et les chutes. Je pense que j’ai fait ce qu’il fallait et je suis heureux de ne pas avoir perdu de temps par rapport à mes rivaux”

Hier tu as été pris dans la chute survenue dans le final de l’étape. Comment les choses se sont-elles passées?
“Je me trouvais en 30ème-35ème position, très attentif à tout ce qui se passait devant. J’ai vu la chute se produire et j’ai immédiatement freiné car j’avais le temps de m’arrêter. Alors que je pensais avoir évité de me retrouver au sol, un coureur  tombé à l’arrière a terminé sa glissade contre moi. Il m’a heurté et je me suis retrouvé par terre. J’ai reçu un coup assez fort sur la fesse. Cela fait un peu mal, mais rien de grave"

Au cours de la seconde étape tu as gagné quelques secondes par rapport à la plupart de tes rivaux. Cela peut-il avoir une importance? Comment as-tu vu tes adversaires lors des premières étapes?
“Dix-huit secondes pourraient avoir leur importance mais je ne pense pas que l’on s’en souviendra en fin de course, considérant les difficultés qui nous attendent, mais c’est sûr que c’est tout de même un plus. Je pense que mon principal rival sera Ivan Basso. Je l'ai vu très affuté, très affentif et totalement concentré sur la course".

Dans quel état d’esprit vas-tu aborder les étapes qui viennent?
“Je suis très motivé et j’ai un super moral.  Il était important de passer sans encombre ces quelques journées hors de notre pays et maintenant que nous sommes rentrés en Espagne, la Vuelta va vraiment commencer. La première étape importante sera le contre-la-montre de Valence mais je pense qu’il faudra attendre l’étape suivante, celle qui se termine au sommet d’Aitana, pour que de réels écarts soient creusés”.

Il est clair que le Valverde de 2009 n'est plus le même que celui d'il y a quelques années : le murcian est désormais plus expérimenté et (encore) plus attentif en course, une faculté qu'il lui a sans doute manqué auparavant pour atteindre la plus haute marche du podium. Clairement, on peut être satisfait de ces premiers jours de course qui étaient les plus dangereux des trois semaines, puisqu'Alejandro s'en sort sain et sauf ce qui n'est pas le cas de tous ses adversaires : Mosquera a été touché au genou et au poignet et son statut de favori est donc remis en question, Horner a dû abandonné suite à la chute, et Vinokourov souffre au niveau de la jambe, du coude et de la hanche.
Plus que jamais, Valverde est donc le grand favori de cette Vuelta, comme le confirme les dernières cotes sur les site de paris en ligne. Basso est souvent cité (juste) derrière Alejandro, mais pour ma part je le place à égalité avec le murcian : à tous, l'italien a paru très fort depuis le départ. J'attends donc avec imbatience son duel annoncé avec Valverde ! A propos des autres favoris, S.Sanchez ne m'a pas fait une si bonne impression que cela ; Evans me semble capable au mieux d'un podium mais pas au-delà ; et les frères Schleck ne seront selon moi pas au niveau des meilleurs.

Avant ce week-end et en particulier dimanche pour la première étape de montagne, les coureurs disputeront deux étapes aux reliefs assez accidentés, surtout celle de vendredi. La bonne nouvelle du jour, et ce n'est pas une surprise, est que le temps revient au beau fixe : on attend des températures comprises entre 29 et 34 degrés demain durant l'étape, et du soleil ! Une météo qui convient à Alejandro, et qui devrait durer...Ne reste plus qu'à espérer que l'espagnol a pu récupérer des mauvaises conditions climatiques de la 4e étape - dommage d'ailleurs que le sujet ne soit pas traité dans l'interview - lors de l'étape de repos d'aujourd'hui.

Pour rappel, Alejandro tient, en plus de ses déclarations officielles quotidiennes, un blog en trois langues (dont le français) sur son site officiel, que je vous recommande. Voici le lien : www.alejandrovalverde.es/blog/

Voici ci-dessous deux photos d'Alejandro prises lors des ces premiers jours de course. A ce propos, je suis surpris qu'il y ai si peu de photos de l'épreuve, et donc par conséquent de photos de Valverde : j'ai le (vague) souvenir qu'il y en avait plus les années précédentes. Cela est peut-être dû à la traversée des Pays/Bas et de la Belgique qui a pu rebuté certains photographes...si c'est cela, il devrait donc y avoir plus de photos à partir de demain. Mais de toute façon, je ne me fais pas de soucis car je sais bien que dès que commencera la bagarre entre les favoris, c'est-à-dire à partir de ce week-end, les photos (sur Alejandro) seront nombreuses !

http://foto-cache.laverdad.es/resizer/resizer.php?imagen=L2RlbGl2ZXJ0eS9kZW1vL3Jlc291cmNlcy9qcGcvNC82LzEyNTE3OTYxNDY4NjQuanBn&nuevoancho=OTUw&nuevoalto=NTcw&copyright=Y29uQ29weXJpZ2h0&encrypt=true
http://video-cache.abc.es/resizer/resizer.php?imagen=L2RlbGl2ZXJ0eS9kZW1vL3Jlc291cmNlcy9qcGcvOC81LzEyNTE3OTEwMzIyNTguanBn&nuevoancho=NTkx&nuevoalto=Mzc2&copyright=Y29uQ29weXJpZ2h0&encrypt=true
Published by Clément
commenter cet article

commentaires

julien 04/09/2009 09:52

Tout ceux qui pédalent ici le savent bien, une chute c'est souvent un coup de pas de chance... basso ou armstrong ne sont pas tombés, pour moi c'est uniquement parce qu'ils ont eu la chance de ne pas de faire prendre dans des chutes ou de pas glisser, etc... Virenque n'est jamais tombé de toute sa carrière professionnelle. Même Jalabert, coureur de très très grand talent a aussi gouté le bitume.On ne peut pas reprocher à Alejandro de s'etre collé par terre à plusieurs reprises. Souvent celui qui tombe paye les conséquences de la connerie d'un autre! Pour exemple : jaja à Armentières, Fabio Casartelli, théo boss cette année qui fout un coureur par terre pour ne pas tomber lui même au tour de turquie! Le coup qu'il s'est pris à la fesse c'est pareil, il fait tout pour ne pas tomber... et un coureur lui tape dans le fion, idem, il y est pour rien.Bref, une erreur en course et une chute c'est pas assimilable

Clément 04/09/2009 18:32


J'aurai du mal à démontrer qu'une chute d'Alejandro est dû à une erreur de sa part. Mais voici tout de même un argument :
Durant les 5 premiers Grands Tours de sa carrière il est tombé quatre fois (2002 à la Vuelta, 2004 à la Vuelta, 2005 si l'on choisit de croire sa blessure officielle au genou sur le Tour et
2006 sur le Tour), et que durant ses quatre derniers Grands Tours (en comptant cette Vuelta car j'estime les étapes dangereuses passées) il n'est tombé qu'une fois, sur le Tour 2008
(et là je veux bien croire que ce n'était pas de sa faute) - je ne compte volontairement pas la chute de mardi dernier car c'était une grande chute collective.
Alors, ce n'est qu'une coïncidence ? Pas pour moi, qui pense donc qu'Alejandro, étant plus expérimenté désormais, fait plus attention maintenant ou plutôt sait mieux comment éviter les chutes.


Rojo 03/09/2009 19:57

Mais je ne demande qu'à comprendre. :) Je veux bien qu'il ait fait des erreurs d'inattention. Mais à chaque fois qu'il est tombé ou s'est fait mal en GT (j'ai cité tous les cas) ça n'était pas en cause. Et ça c'est un fait. Alors par quel procédé arrive-t-on à conclure que son inattention lui a causé du tort ? J'attends que tu m'expliques, parce que ça m'intéresse très sincèrement.

Rojo 03/09/2009 17:33

Que ce soit dans la descente de l'Alto del Morabio en 2002, vers Caravaca de la Cruz en 2004, vers Blois en 2005, vers Valkenburg en 2006, vers Châteauroux l'an dernier et enfin avant-hier, il n'a jamais été particulièrement responsable de son sort. Il n'a absolument rien fait que le coureur le plus concentré du peloton ne ferait pas. C'est juste de la malchance et des impondérables. Il faut accepter le fait qu'il chute proportiennellement plus sur les GT que le reste de la saison pas parce qu'il est moins concentré lors de ces événements (impensable), mais parce qu'il y a moins de chance.Il faut observer les faits avec un peu plus de recul et éviter d'entretenir les lieux convenus sans fondement rationel.

Clément 03/09/2009 17:47


"Il n'a absolument rien fait que le coureur le plus concentré du peloton ne ferait pas" : des coureurs comme Armstrong, Ulrich ou Basso n'ont pourtant jamais chuté ou presque...alors ?

Mon but n'est pas de taper sur Valverde, non, car avec le recul on peut se dire que c'est normal (sauf l'impardonable erreur de Suances) pour un coureur assez inexpérimenté de faire des erreurs,
mais simplement de te faire reconnaitre qu'il en a fait et qu'il a fait des progrès au niveau de l'attention en course.

Mais bon après, libre à toi de penser ce que tu veux...;)


Rojo 03/09/2009 16:15

Même lui a finit par croire qu'il faisait plein d'erreurs. Mais sur les neuf GT qu'il a disputé pour l'instant, à part la descente du Monachil et Suances (qui sont deux grosses erreurs il faut l'admettre), où s'est-il trompé ? On a presque l'impression que tout le monde pense qu'il en fait deux par jour :/

Clément 03/09/2009 17:16


Et ses chutes, ce n'était pas des erreurs ? Je veux bien parler de malchance une fois, mais après...


marc 03/09/2009 13:01

yo les filles les etapes de plat kes kon se fait chier cet horrible bon ojourdui journer trankille thé café et gateaux sur le velo on va bien se faire chier devant la tv vivement samedi a lundi !!!

Clément 03/09/2009 17:09


Dans ce cas là, fais comme moi : ne perd pas ton temps devant la télé si ça ne t'intéresse pas ;)


ft 03/09/2009 10:21

ce serait exceptionnel que valverde realise le doublé vuelta championnat du monde                  et toi clément si devait en gagner un lequel tu prefererais ?

Clément 03/09/2009 17:26


Hum...difficile de répondre. Derrière le Tour, ce sont les deux courses que j'aimerais le plus voir Alejandro gagner !
Je dirais quand même la Vuelta, car il n'a encore jamais remporté de Grand Tour et ce serait donc un évènement. Et puis il faut dire aussi que la fameuse malédiction du champion du monde s'est
réalisé toutes ces dernières années...


colin 02/09/2009 21:41

tant mieux si il a appri mais j'ai quand meme un peu peur,toute ces arrivées au sommet,et alejandro et son jours sans,j'espere qu'il limitera mais je craint un peu. evans qui roule en tete du peloton,a schleck qui ait le porte bidon,ca veut tout dire...

Clément 03/09/2009 08:20


On verra dimanche et surtout le terrible week-end d'après, où là on sera fixé une fois pour toutes
Ahh, l'arrivée en Sierra Nevada, le samedi 12...ça va être grandiose ! Quand je pense au petit Tour de France de cette année et sa seule grosse arrivée au sommet, au Mont Ventoux, qui n'aura
presque rien changé au général, je me dis que le Giro et la Vuelta n'ont pas à rougir par rapport au Tour !