Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 18:13
Alors que l'étau se resserre encore un peu plus pour Alejandro Valverde (l'UCI a en effet décidé d'assister au jugement du 11 mai en tant que partie civile, du côté du CONI donc), l'espagnol dispute actuellement le Tour de Romandie (peut-être sa dernière course avant mai-juin 2011), avec l'objectif annoncé de tenter de remporter une victoire d'étape. Hier, le parcours se prettait bien aux caractéristiques du puncheur espagnol, mais le peloton n'a pas été capable de revenir sur les trois échappés, qui se sont disputé la gagne. Aujourd'hui, la 2e étape de l'épreuve ressemblait à celle de la veille, mais le scénario a cette fois différé : la course s'est soldée par un sprint massif, remporté par Oscar Freire, qui a bénéficié dans le dernier kilomètre de l'aide assez étrange d'un poisson-pilote de luxe, en la personne d'Alejandro Valverde !
Etrange, c'est bien le mot pour qualifier ce sprint. Valverde (finalement 40e) pensait-il, en emmenant le peloton dans les derniers hectomètres, ne pas être doublé ? C'est très peu probable, et cette opinion est confortée lorsque l'on revoit la vidéo du final, où l'on voit que l'espagnol se décale d'un coup sur la droite près de la ligne - ce qui prouve qu'il n'avait pas l'intention de remporter le sprint. On peut donc être tenté de penser que le murcian a rendu volontairement ce service à Freire, ce que j'ai tout de même beaucoup de mal à croire (quel intérêt aurait-il à aider celui qui l'avait critiqué lors du dernier Mondial ?). Finalement, le plus simple aurait quand même été que l'intéressé s'explique dans ses traditionnelles mais toujours appréciées réactions d'après-course (que vous pouvez lire ci-dessous) ; il ne l'a pas fait, on restera donc dans l'inconnu. Tant pis, on n'en mourra pas non plus.

Pour reparler de la course, Valverde ainsi que les autres favoris ont eu une petite frayeur lorsqu'à 11 km du but les deux coureurs de Silence-Lotto Evans et Gilbert se sont extirpés du peloton. Le classement général aurait pu connaitre un tournant, Evans étant un des favoris de l'épreuve, mais au bout d'une lutte acharnée (et ce n'est pas une hyperbole !), le peloton a réussi à rattraper le duo à 4 km de la ligne - Valverde, très aidé par ses coéquipiers mais que l'on sentait également vraiment fort, est revenu le premier, suivi par Kreuziger, en forme également (d'ailleurs 4e du sprint), probablement le plus redoutable adversaire d'Alejandro sur l'étape de montagne de samedi.
Auparavant, les coureurs disputeront demain vendredi un contre-la-montre par équipe qui devrait modifier quelque peu le classement général : certes, la distance du chrono est très courte (à peine 15km), mais les écarts au général sont pour le moment très resserrés (mis à part pour les trois échappés d'hier, qui occupe les trois premières places du classement mais qui ne sont pas dangereux pour les favoris). L'objectif pour Valverde sera "de perdre le moins de temps possible" face à la Liquigas de Kreuziger, la Silence Lotto d'Evans et la Rabobank de Menchov. On peut être assez optimiste pour le murcian, qui sera entouré par Amador, Charteau, Lastras, Losada, Madrazo, Uran et Zandio, globalement bons rouleurs. Allez, venga GCE, en attendant avec impatience l'étape de samedi, où l'on espère voir un brillant Valverde !

http://www.ciclismoafondo.es/preview/2c90a89c2064e632012065fef16a00b2.image
Réaction d'Alejandro après l'étape :
"Le final de cette deuxième étape du Tour de Romandie a été très mouvementé, avec une succession d'attaques et de contre-attaques, au point que le peloton s'est cassé en plusieurs morceaux. Je continue à me sentir très bien et lorsque Cadel Evans et Philippe Gilbert ont profité de la dernière ascension, à une quinzaine de kilomètres de la ligne d'arrivée, pour attaquer ensemble, j'ai demandé à mes coéquipiers de rouler derrière les deux coureurs de la formation Silence-Lotto parce que ce n'était pas seulement la victoire d'étape qui se jouait mais également le classement général. J'ai moi-même attaqué dans la dernière petite bosse ce qui nous a permis d'effectuer la jonction alors qu'il ne restait plus que 4 kilomètres avant de franchir la ligne d'arrivée. Demain, ce sera au tour du contre-la-montre par équipes, long de 15 kilomètres. Je ne pense pas que de gros écarts seront creusés et pour notre part nous essaierons de perdre le moins de temps possible afin de ne pas s'éloigner des premières places du général. Nous irons nous entraîner sur le parcours demain dans la matinée."

Classement 2ème étape :

1. Oscar Freire (ESP, Rabobank) les 161,5 km en 4h06'56"
2. Frantisek Rabon (TCH, Team Columbia-High Road) m.t.
3. Assan Bazayev (KAZ, Astana) m.t.
4. Roman Kreuziger (TCH, Liquigas) m.t.
5. Daniel Martin (IRL, Garmin-Slipstream) m.t.
6. Matteo Bono (ITA, Lampre-NGC) m.t.
7. Alexandre Moos (SUI, BMC Racing Team) m.t.
8. Lars-Ytting Bak (DAN, Team Saxo Bank) m.t.
9. Tadej Valjavec (SLO, Ag2r La mondiale) m.t.
10. Evgeni Petrov (RUS, Team Katusha) m.t.
...
40. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.

Classement général :

1. Gregory Rast (SUI, Astana) en 6h19'13"
2. Ricardo Serrano (ESP, Fuji-Servetto) à 5 sec.
3. Lars-Ytting Bak (DAN, Team Saxo Bank) à 12 sec.
4. Frantisek Rabon (TCH, Team Columbia-High Road) à 27 sec.
5. Oscar Freire (ESP, Rabobank) à 28 sec.
6. Sandy Casar (FRA, Française des Jeux) à 34 sec.
7. Tony Martin (ALL, Team Columbia-High Road) à 35 sec.
8. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) à 36 sec.
9. Roman Kreuziger (TCH, Liquigas) à 37 sec.
10. Maxim Iglinskiy (KAZ, Astana) m.t.

A noter que Voigt se rajoute à la liste des battus pour le général, perdant 1'34" aujourd'hui, tout comme Anton. Hier, c'était Gomez Marchante, Cobo et Pinotti qui avaient perdu tout espoir de victoire finale.
Published by Clément
commenter cet article

commentaires

Rémy 01/05/2009 17:22

Meilleur temps intermédiaire  pour la Caisse d'Epargne ! Super travail, notemment de Valverde ! On attend les autres temps.

vamos+cancellara 01/05/2009 13:11

mathieu comment peut tu oublier les saxo bank ki vont s'imposer devant les colombia

julien 01/05/2009 10:23

je trouve cette histoire avec le CONI bien silencieuse en ce moment... on apprend que l'uci monte en voture en cours de route, en qualité de simple témoin ? d'autres charges à ajouter ? veut juste superviser "l'entretien" ?On ne connait pas le talent d'alejandro dans ce genre de "combat" et du coup tout le monde stresse en se demandant ce qu'il va se passer tout en se préparant au pire.On ne sait pas si Alejandro a déjà une défense béton, s'il a de quoi ralentir ou repousser encore les choses, s'il a su dénicher des vices de forme ou tout simplement s'il n'a rien pour se défendre.Quoiqu'il en soit, je le trouve super zen dans son attitude de sportif, dans sa préparation, mis à part ce romandie qui tombe comme un cheveux sur la soupe... Une chose est sûre, il a du bien travaillé son dossier et ne va pas venir sans avoir révisé sa leçon! Wait and SeePour le final de cette 2ème étape, j'ai vu l'étape et Alejandro ne prépare pas réellement le sprint, il reste dans les premières positions à l'approche du km, et ensuite il se laisse passer en tête, roule un peu et demande le relais du coude gauche aussitôt et s'écarte... Freire bien placé se retrouve en position idéale mais je ne sais pas si on peut assimiler le boulot de Valverde à une quelconque intention de faire gagner Freire. A l'approche du final j'ai cru Alejandro dans le coup pour le sprint au moins pour une bonif mais au lieu de ça il reste dans les premières positions jusqu'aux 400 ou 500m et il laisse passer tout le monde... curieux.

Mathieu 01/05/2009 08:28

Concercant sa future probable suspension, ça semble mal parti si l'UCI est derrière le CONI: non seulement, il sera interdit de compétitions 2 ans sur le sol italien mais sa suspension risque fortement d'être élargi aux autres pays.

Clément 01/05/2009 09:42


En fait ça sera tout ou rien : soit il est suspendu partout pour 2 ans, soit il n'est pas suspendu du tout (si le TAS l'innocente au bout du compte, ce qui est possible vu que le CONI a acquis leur
sois-disante preuve de manière pas forcément légale).


Mathieu 01/05/2009 08:25

L'équipe a l'air quand même bien faible pour le CLM par équipes.Je vois la victoire se jouer entre les Columbia, les Liquigas et les Garmin.

fabrice 30/04/2009 23:12

J'ai peut-être une explication pour le travail de Valverde en faveur de Freire. C'est une théorie que je qualifierais de "comme au bon vieux temps de Vérone" (voir le chpt du monde 04). Il semble que les amitiés comme les amours nés dans cette ville soit éternels. Après Roméo et Juliette, Alejandro et Oscar ?