Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 09:03
En devançant à la pédale tous les autres favoris au sommet du célèbre Mur de Huy de la Flèche Wallonne, David Rebellin, 37 ans, a fermé le clapet à tous ceux qui le voyaient trop vieux pour espérer gagner cette année sur les classiques ardennaises. Considéré par beaucoup (dont moi, je l’assume !) avant sa victoire parmi les coureurs appartenant au passé, celui qui occupe la modeste équipe Continentale Pro Diquigiovanni vient de prouver qu’il n’en était rien, et qu’il n’était pas question pour lui de tirer sa révérence, comme Bettini l’a fait l’an passé.

 Après Ivanov, vainqueur dimanche de l’Amstel Gold Race à 34 ans, c’est donc un autre « vieux briscard » qui s’est imposé sur la seconde classique du triplé ardennais. Comme quoi, la patience est toujours récompensée, même s’il est vrai que Rebellin n’était pas le plus à plaindre à propos de succès : il avait en effet réalisé l’exploit, il y a cinq ans, de remporter en coup sur coup l’Amstel, la Flèche et Liège ! Pour revenir à sa victoire d’hier, je crois qu’on peut féliciter l’italien : battre comme cela, à son âge, des coureurs comme Cunego, S.Sanchez ou encore A.Schleck -de près de 15 ans son cadet !-, cela témoigne d’un mental de fer et d’une grande motivation. Car, il faut le rappeler, la saison 2009 est quand même la 17eme de la carrière de Rebellin…à ce propos, vu comme cela, deux ans dans une carrière ça ne parait finalement pas grand chose (si vous voyez ce que je veux dire…) ! Enfin, encore faut-il tenir jusqu’à 37 ans, hein…

Valverde, lui, n’en est en tout cas pour l’instant qu’à sa huitième saison, ce qui est peu par rapport à Rebellin, mais pas si mal quand même ! Ah, qu’elles paraissent loin ses années Kelme, années qui pourraient pourtant le rattraper dans quelques semaines… En attendant l’échéance du 11 mai avec fébrilité (pour ses supporters) et avec confiance, du moins en apparence (pour l’intéressé), Alejandro tente cette semaine de briller sur les classiques ardennaises. Dimanche, à l’Amstel, il ne pouvait guère espérer quelque chose avec sa forme juste passable (comparé à celle de Cunego par exemple), mais hier, pour la première des « vraies » ardennaises, il était déjà un peu mieux (7e) au Mur de Huy. Finalement, la Caisse d’Epargne avait joué la carte de l’offensive pour Rodriguez, placé dans un groupe d’échappé qui comprenait d’autres coureurs dangereux (Kroon, Scarponi, et Pfannberger entre autres) et qui de ce fait fut repris à 3 km du but. Tant pis, il aura essayé. Restait alors la carte Valverde pour la GCE, ce dernier étant très bien placé dans le peloton dans les 5 derniers km et pouvant encore compter sur un coéquipier pour l’aider. A 2,5 km, Alejandro était en 6e position du peloton, à moins de 2 km il se trouvait à la troisième place, juste derrière son coéquipier (que je n’ai pu identifier), et à la flamme rouge, son coéquipier menait le peloton, avec Valverde dans sa roue. L’espagnol était donc on-ne-peut-mieux placé pour entamer l’ascension finale ! Quelques attaques au tout début de la montée, et voilà Alejandro replacé aux alentours de la huitième place, position qu’il occupera approximativement durant toute la montée –il fut en effet trop court pour pouvoir suivre les Cunego, Rebellin and co qui se disputaient la victoire. Au final, il arrive 7e, à 11 secondes du vainqueur. Incontestablement, sa moins bonne forme que ses rivaux s’est fait sentir, surtout quand on regarde le top 5 : derrière Rebellin sont arrivés successivement A.Schleck, Cunego, S.Sanchez et Evans, soit les grands favoris de la course !

Que dire de plus, mis à part que cette place n’est pas une grande surprise, puisqu’on s’y était préparé ? Cependant, si l’on pressentait déjà que l’espagnol n’allait pas gagner la course, on ne s’était pas véritablement aventuré sur le terrain des pronostics concernant sa place exacte (chose difficile puisqu’on ne pouvait deviner s’il allait être mieux qu’au Cauberg, où il n’était même pas rentré dans les 20 premiers) : sa 7e place est donc dans ce sens une assez bonne nouvelle. Elle prouve en effet qu’Alejandro, bien qu’un ton en-dessous des six coureurs qui l’ont devancé, n’est tout de même pas si mal, et fera bien parti des favoris de Liège/Bastogne/Liège, dans trois jours. Sur la Flèche, il a été meilleur qu’à l’Amstel (même si la distance n’est pas la même) ; en suivant la logique, on devrait donc le voir encore meilleur à Liège, puisqu’il aura encore plus de kilomètres dans les jambes.

Cependant, restons tout de même réaliste. Certes, Alejandro a gagné par deux fois la « Doyenne » (dont c’est d’ailleurs le vainqueur sortant), certes c’est sa course, la grande classique qui lui convient le mieux puisqu’il peut battre ses adversaires au sprint après la montée finale (il y a un replat avant la ligne, au contraire de l’Amstel), mais cette année, c’est différent : d’abord, donc, Valverde n’a pas la forme d’un Cunego ou d’un A.Schleck (dont il faudra se méfier !), mais cela, c’était également le cas l’an passé, quoique probablement à un (ou deux) degré moindre. En fait, j’insiste surtout sur la raison suivante : ses adversaires seront encore plus prudent que l’an passé, et feront tout ce qui est en leur pouvoir pour éviter un sprint en compagnie du murcian, sprint où l’issue était inévitable. Cunego, l’an passé, s’était retrouvé piégé derrière ; je pense que cela ne se reproduira pas cette année. Et avec celui que je me plais à appeler le penchant italien de Valverde, il me semble compromis d’espérer attendre un sprint… De même pour A.Schleck, qui s’il en a les moyens, fera tout pour éviter le scénario de 2008, où son frère avait été battu au sprint par Valverde. De toute façon, de manière plus générale, aucun coureur n’a intérêt à arriver en compagnie d’Alejandro. Qui, lui, vous l’aurez compris, n’y voit par contre pas d’inconvénients.

Réaction d'Alejandro :
"Je crois que remporter la Flèche Wallonne aujourd’hui ne relevait pas totalement de l’impossible, mais il m’est arrivé à peu près la même chose que l’année dernière: étant mal placé, j’ai du remonter plusieurs fois vers l’avant et dans une course comme celle-ci, avec des adversaires qui sont à cent pour cent et qui se sont préparés spécifiquement pour les classiques, ces efforts finissent par se payer. La course a été très rapide, c’est vrai, mais malgré cela il y avait encore un groupe de 80 coureurs au pied de la troisième et dernière ascension du Mur de Huy, ce qui compliquait beaucoup les choses. Dans ce dernier kilomètre, je ne me suis pas senti mal et j’ai monté très régulièrement pour finalement prendre la septième place.
Je me suis senti beaucoup mieux qu'à l'Amstel, ce qui est bon signe pour Liège-Bastogne-Liège qui est un peu ''ma'' course, celle qui me convient le mieux. Dimanche, ça n'aura rien à voir avec aujourd'hui."  a déclaré Valverde.

Classement :

1. Davide Rebellin (ITA, Serramenti PVC Diquigiovanni-Androni Giocattoli) en 4h42'15"
2. Andy Schleck (LUX, Team Saxo Bank) à 2 sec.
3. Damiano Cunego (ITA, Lampre-NGC) m.t.
4. Samuel Sanchez (ESP, Euskaltel-Euskadi) à 7 sec.
5. Cadel Evans (AUS, Silence-Lotto) m.t.
6. Thomas Lövkvist (SUE, Team Columbia-High Road) m.t.
7. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) à 11 sec.
8. Simon Gerrans (AUS, Cervelo TestTeam) m.t.
9. Michael Albasini (SUI, Team Columbia-High Road) m.t.
10. Rinaldo Nocentini (ITA, Ag2r La Mondiale) à 15 sec.

Photo : Alejandro hier au Mur de Huy

Published by Clément
commenter cet article

commentaires

Rémy 24/04/2009 21:58

Espérons !!

nomad 24/04/2009 21:11

vivement dimanche et je m en fais pas pour lui il sera dans le coup l amstel et la fleche ne sont que echauffement pour lui a Liege il aura une autre condition apres avoir accumuler les kilometres Venga Valverde

julien 24/04/2009 19:53

à mon avis, "nous" serons tous moins déçu le jour où il arretera de se réserver pour le tour, en effet, il vient avec des espoirs mais avec une petite forme sur ses ardennaises car c'est pas un objectif. Alejandro est de cette race des Sean Kelly ou autre Jalabert qui peuvent tout gagner sauf le tour. Il a beaucoup plus à gagner à viser la vuelta (pour un grand tour) je pense, le tour est toujours prisé par beaucoup de monde et il ne peut y en avoir qu'un! bien sur comme vous tous je serais super heureux de le voir en jaune ou même un réel danger pour un maillot jaune mais je le vois bien plus champion du monde que maillot jaune à Paris.De plus cette manière de se réserver pour le Tour est contraire à sa façon de sentir la course et de la vivre. En effet, son tempérament pourrait le pousser à l'avant de la course en permanence, à côté de ça il reste en dessous dans le but de surgir plus tard et se fait tailler par des rivaux qui ne sont pas plus balaises que lui. Cette saison est en plus un poil plus compliqué car on ne sait pas ce qu'il va se passer (mais c'est un autre discours).Pour parler de Liège, j'en rêve de le voir les bras en l'air à Ans et comme je l'avais dit pour la flèche, j'y crois! Il a un talent fou pour sentir la course et pour ne pas rater le bon coup, c'est nécessaire pour réussir, en plus d'être costaud.Je serais devant ma télé dimanche! (et vous ?)

chris 24/04/2009 12:56

c'est quand meme rageant de voir que si alejandro s'entrainer a fond pour les ardennaises il pourrait etre inbatable et faire le triplé et devenir le meilleur coureur de clasique mais au lieu de ca il vient en demi forme pour jouer la gagne.c'est un peu idiot de faire les chose a moitié, soit il fait les classique a fond soit il se concentre pour le tour et il va s'entrainer sur son vélo de chrono. bref je suis quand meme assez confiant pour dimanche ou il aura eu 4 jours pour se préparer depuis la fleche et je serais pas surpris qu'il nous refasse le meme coup que l'anée derniere meme s'il sera surveiller.

Clément 24/04/2009 17:14


Je ne comprend pas bien votre agacement...
Il ne faut pas prendre au pied de la lettre ce qu'à dit Valverde, le mauvais placement est une fausse excuse, je le confirme dans l'article (il était au pied du Mur en seconde position du peloton),
mais pas besoin d'en faire un drame ! On sait tous, et il l'a lui-même avoué et répété, que ses performances assez moyennes à l'Amstel et à la Flèche sont dû au fait qu'il est moins en forme que
ses grands rivaux...

Quant au fait que la GCE a bossé dur pour lui, désolé mais là ce n'est pas du ressort de Valverde mais des directeurs sportifs : je suis d'accord avec toi sur le fait que ce n'était pas à la GCE de
rouler, car elle n'était pas favorite, mais pas quand tu laisse entendre que Valverde aurait dû gagner avec toute l'aide qu'il a reçu. Non, non et non ! Ses coéquipiers en ont probablement fait
trop (et ce n'est pas de leur faute, mais de celles des directeurs sportifs) mais Valverde, lui, a fait son maximum, donc je ne vois pas ce qu'on peut lui reprocher.

Et l'argument "s'il n'est pas à 100%, qu'il ne vienne pas" n'a pas lieu d'être selon moi : l'an passé, il s'était bien imposé à Liège alors qu'il n'était pas aussi en forme que ses rivaux, du moins
Cunego et F.Schleck ! Cette année, c'est pareil, il avait des chances de briller à l'Amstel (ca n'a pas marché, tant pis), à la Flèche (une 7e place, c'est pas si mal) et il a des chances de
briller à Liège.

Enfin bon, tout cela n'est que mon opinion, et on est justement là pour débattre de tout cela, mais je voulais quand même donner mon opinion là-dessus


Rémy 24/04/2009 12:25

Je suis d'accord avec vous. Valverde défend caremment ses " mauvaises " performances. Je le voyait très bien placé sur l'entame du Mur de Huy et il a regréssé de 3 ou 4 places avant les passages les plus difficiles.Plusieurs choses m'embêtent :- Pourquoi Valverde veut-il gagner sur les Ardennaises avec cette petite forme ? Limite ca sert à rien d'y aller si c'est pour faire 21°, 7° et 15° ( si il fait 15 à LBL ) : Soit on y va pour jouer la gagne, soit on y va pas. Non ? ( dans le cas de Valverde )- Antithèse : il ne s'est pas préparé comme il faut pour ces classiques qui sont peut-être ses dernieres courses jusqu'en 2011. A quoi bon se réserver pour le Tour ? C'est clair qu'il pouvait pas savoir qu'on allait de nouveau vouloir le suspendre et pour de bon, mais quand même.-> donc en attendant, on est un peu niqué ( dsl pour l'utilisation de ce terme ), car Valverde n'est pas au top sur ses Classiques Ardennaises, et on peut donc pas le voir gagner avant qu'il soit suspendu.J'aurais voulu qu'il soit au top cette semaine, qu'on le voit faire deux podiums et une victoire par exemple. Là on aurait eu des images d'Alejandro qui nous auraient aidés à passer les 2 ans de suspension ( car je ne crois presque plus à sa non-suspension )Bon allez, on va quand même croire à la victoire d'Alejandro ce dimanche. Je suivrai la course avec un peu d'amertume, car je sais que c'est peut-être la dernière que je verrai avec lui ces 2 prochaines années.Venga Alejandro Valverde !!Joyeux Anniversaire à lui ( demain ). Qu'il gagne LBL, qu'il soit blanchi dans l'affaire Puerto, qu'il gagne le Tour de France et les Championnats du Monde !!  ( lol, l'utopie )

fabrice (suite) 23/04/2009 20:44

Là aussi, on ne savait pas bien si le podium était un objectif ou pas. A ce niveau de compétition, comme dans les Ardennaises, il faut savoir exactement ce qu'on veut.Néanmoins les propos de Valverde après la Flèche montrent une certaine vexation de ne pas être à la hauteur de sa réputation. Et je pense que c'est tout bon pour dimanche. Quand on va accrocher la plaque n°1 à son PRINCE OF SPAIN, j'espère que l'envie de Valverde va être décuplée.

fabrice 23/04/2009 20:37

Je suis - comme très souvent - en phase avec le commentaire de supermamy. Ce que je trouve le plus agaçant, c'est cette contradiction entre le discours ("ce n'est pas mon objectif etc ...") et les faits. Ceux qui ont regardé les dernières courses ont pu voir comme la C.E. a bossé dur pour une victoire d'Alejandro. Alors il faut savoir : ou on veut gagner et on s'entraîne pour ou tant pis on laisse les autres faire la course. Valverde nous avait déjà fait le coup sur la dernière Vuelta. Le discours : "je viens sans pression, on verra, ma saison est déjà réussie ..." . Les faits : très grosse panique quand Valverde s'est fait prendre dans une cassure.

supermamy 23/04/2009 18:56

Et bien moi,pour une fois,Alexandro m'énerve un peu,iy'en a marre de ses "pas bien placé"ce sont quand même des erreurs qui se reproduisent souvent ces derniers temps en tout cas c'est souvent l'excuses qu'il prend.Il me semble surtout qu'il était tout simplement encore trop juste hier pour suivre les meilleurs.Mais de toute façon je ne m'attendais pas à mieux hier.Espérons qu'il se" place "bien dans les derniers kilomètres dimanche!!bon allez qui aime bien chatie bien!!je suis tellement inquiète de penser que ce sont peut être ses dernières courses ...;alors je termine en étant optimiste,j'ai vraiment l'impression qu'il va tout faire dimanche pour nous satisfaire..en tout cas c'est ce qui transpire de ses proposAllez Alejandro, retrouve ta rage de vaincre pour dimanche!!

Hadès 23/04/2009 17:44

Le coéquipier c'était Vasil Kiryenka, et pas Quim!!!

el abuelo 23/04/2009 17:33

c'etait aussi sa féte hier, il aurait pu le feter par la victoire, mais nous attendrons dimanche

mathias 23/04/2009 11:27

le coéquipier c'esr joaquim rodriguez qui aprés avoir était repris a rétrograder puis est revenu dans un derniére effort .