Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 15:52
Lorsque l'on se penche sur les performances d'Alejandro Valverde sur cette Vuelta, son unique victoire d'étape et sa modeste 5e place au classement général paraissent être assez peu pour un coureur réputé pour être un des meilleurs mondiaux.
Il est vrai qu'avec le nombre d'étapes, et plus particulièrement de finals (en faux-plats) qui lui convenaient, cela peut paraître surprenant que Valverde n'ai levé qu'une seule fois les bras. De même pour son top 5, qu'il n'a réussi à accrocher que la veille de l'arrivée dans le chrono : il résonne un peu creux pour quelqu'un dont on attend qu'il remporte un jour le Tour de France (ou du moins un Grand Tour).

Ces deux constatations ont suffi à certains (journalistes, en particulier) pour en tirer une conclusion "facile", renforcée par la -décevante, je ne l'ai jamais caché- 9e place d'Alejandro au Tour en juillet dernier : d'après eux, cette énième échec (et encore, j'expliquerai ensuite pourquoi il est très relatif) du murcien sur une course de 3 semaines serait la preuve qu'il n'est pas fait pour ce type d'épreuve (et que, sous-entendu, il devrait plutôt se concentrer sur les classiques, terrain sur lequel il excelle, là pas de doutes !).

Ce résonnement, pour moi, ne tient pas, lorsque l'on se penche réellement sur ce qu'à fait Valverde sur cette Vuelta. Commençons tout d'abord par les deux contre-la-montre individuels. Le premier, d'une cinquantaine de kilomètres, était tout plat, ce qui en théorie handicape Alejandro puisqu'il n'est pas un rouleur. Pourtant, l'espagnol a "réussi" à ne perdre que 10" sur Contador, et à terminer à la 5e place, devant tous les favoris mis à part Leipheimer et Contador ! Une très belle performance, à atténuer quelque peu toutefois, Valverde ayant bénéficié d'un vent favorable au contraire de ses concurrents. Lors du second chrono, en côte, c'est une véritable démonstration qu'a réalisé Alejandro, puisque si l'on n'avait pris en compte que les temps de la montée, le coureur de la Caisse d'Epargne aurait fini 1er, devant Leipheimer, le réel vainqueur du chrono. Ce jour-là, c'était donc bien Alejandro le meilleur, mais simplement, ses qualités de rouleur moins bonnes que l'américain lui ont fait perdre quelques précieuses secondes, et la victoire d'étape.
Finalement, Valverde n'est peut-être pas "si" mauvais que cela dans l'exercice chronométré, et ses mauvaises performances dans ce domaine lors des deux derniers Tour de France étaient peut-être simplement dûes à ses pépins de santés. Cela fait pas mal de peut-être, et aucunes certitudes ; en fait, seul l'avenir nous apportera une réponse...mais qu'Alejandro ne tarde pas trop, il aura 29 ans l'an prochain !

http://cache.daylife.com/imageserve/0eWm6SYanf0dT/610x.jpg
Continuons notre démonstration avec les étapes de montagne, où Valverde a été globalement bon. Il a impressionné à l'Angliru, terminant 2e derrière un Contador irrésistible, montrant alors qu'il peut, quand il le veut, endosser le titre de pur grimpeur (eh oui ! comment réaliser une telle performance sans l'être, avec des passages à 23.5% dans l'ascension finale ?), ce dont je doutais alors fortement. Et s'il n'a parfois pas pu suivre le rythme infernal de Contador, l'explication est toute simple : avec le Tour dans les pattes, et également presque quatre mois de compétition où il a joué la gagne, il est tout à fait normal que Valverde ai pu peiner - c'est humain !
Le (seul) moment moins acceptable des trois semaines de courses de l'espagnol fut juste l'étape de Suances (la 12e de la course). Et là, le terme "juste" parait d'ailleurs innaproprié : l'erreur tactique d'Alejandro -il fut pris dans une cassure alors qu'il était en queue de peloton- ce jour-là lui coûta plus de 3 minutes, et au final, le priva de podium au classement général ! Une vrai bêtise qu'a fait Valverde ce jeudi-là...et rajoutée à sa chute (ça devient une habitude !), bien heureusement sans aucunes conséquences, survenues quelques jours auparavant, on a l'impression que le murcien est indigne de son titre de leader sur un Grand Tour, alors qu'il a pourtant le niveau pour légitimement prétendre à ce titre !
Et c'est là bien le problème d'Alejandro Valverde sur les Grands Tours : comme le disais si bien un des lecteurs du blog (je ne sais plus qui c'était, mes excuses), Alejandro n'a pas (encore) le mental d'un coureur de 3 semaines. Son apparente "malchance", nommé comme cela après un nombre impressionants de pépins de santé au cours de sa carrière, est en fait dû au manque de concentration de l'espagnol, qui n'est sommes toutes pas assez vigilants face aux dangers qu'un leader d'équipe sur un Grand Tour, et plus généralement que tout coureurs, puisse rencontrer pendant 3 semaines. Tant que la mentalité de Valverde ne change pas, je crois que ses résultats finaux resteront les même au Tour et à la Vuelta.

Je dis bien "ses résultats finaux", car pour moi, il a le potentiel pour remporter un Grand Tour (ahh, l'éternel débat !) - la seule chose qui pourrait le gêner, en dehors de sa mentalité de coureurs de courses d'un jour ou d'une semaine, n'est pas le contre-la-montre, puisqu'il a prouvé sur cette Vuelta que sans blessures, il était loin d'être un manchot dans ce domaine, mais le fait qu'il ne résiste pas, mais alors pas du tout, au froid et à la pluie (lire l'article après la 7e étape).
Sans cela, il n'est sans doute pas si loin du niveau de Contador (non non, je n'ai pas bu). En effet, si ce dernier était imbattable cette fois-ci (mis à part par Leipheimer, qui au passage aurait mathématiquement remporté cette Vuelta s'il n'y avait pas le système des bonifications), il faut se rappeler qu'il s'était préparé depuis la fin du Giro à l'épreuve et qu'il est arrivé "frais" au départ, au contraire de Valverde. Alors, sachant que Contador ne prend plus sa "potion magique" du Tour 2007, il n'est pas dit qu'à la même forme, le coureur d'Astana batte son compatriote de la Caisse d'Epargne sur un Grand Tour, lequel qu'il soit. Cette constatation peut nous rendre (nous, les supporters d'Alejandro) optimistes pour la suite, puisque l'on pensait auparavant que Contador serait la bête noire de Valverde sur les prochains Grands Tours de sa carrière...ce qui ne sera (peut-être) pas le cas !

Caisse d'Epargne's Alejandro Valverde (L) of Spain cycles during the 12th stage of the Tour of Spain "La Vuelta" cycling race between Burgos and Suances September 11, 2008. From Reuters Pictures by REUTERS.
Published by Clément
commenter cet article

commentaires

flea 26/09/2008 13:47

Moi je dirais que Valverde a les jambes pour être une légende, mais peut être pas les épaules :P.De tt façon cette appelation légende est très subjective, et le palmares seul ne fait pas tout, il y a beaucoup d'autres points comme le charisme, la passion que le coureur déchaîne... Par exemple, Mcewen a gagné 180 victoires chez les pros, et pourtant il est moins considéré comme une "légende" qu'un Pantani qui n'en a pas gagné 30... et de toutes façons, légende ou pas je m'en fiche (pour l'instant Alejandro est loin d'en être une, et alors?), je n'ai jamais et ne supporterai jamais un coureur uniquement à cause de son palmares ou de ses victoires...c'est le coeur qui parle! ^^

Math 25/09/2008 21:45

Alejandro est déja une légende, il est le seul et unique champion espagnol a avoire gagné la plus prestigieuse des classiques Liège Bastogne Liège et 2 fois en plus. Rien que pour ca il restera dans l'hisoire de son sport.

Bertrand 25/09/2008 21:35

Stanley,dans les années 80, Laurent Fignon à gagné 2 tours, le second en etant 10 fois plus impressionnant que Contador (qui soit dit en passant, n'a jamais ecrasé aucun de ses GT victorieux, je pense même qu'il aurait pu être battu a chaque fois), dans la même periode, il y avait un coureur qui faisait tout pour gagner le tour de france, mais il se loupait a chaque fois, toujours un jours sans, irregulier en montagne, irregulier en CLM mais bon puncheur et sprinter, ce coureur s'appelait Sean KELLY, en 84 beaucoup disais la même chose que toi concernant les 2 coureurs, pourtant aujourd'hui Sean KELLY fait partie des plus grands cycliste de l'histoire (il doit avoir le 5eme ou 6eme palmares de l'histoire) alors que l'on oublira Laurent FIGNON, alors je pense qu'il est prematuré de dire qui de Contador ou de Valverde deviendra une legende, peut être même ni l'un ni la autre mais en attendant  mon petit coureur Alejandro VALVERDE m'aura donné beaucoup de joie par ses multiples victoires, avec ou sans legende.

colin 25/09/2008 18:02

pour faire ce qu'avais fait contador dans le peyressourd et au plateau de beille..fallait pas rouler a l'eaupour moi valverde est le 3eme meilleur coureur de cette vuelta derriere contador et leipheimer en 1 qui l' aurais gagné si le bareme etait le meme que celui du tour,contador n'aurais pas pu aller plus vite et certainement pas avoir 10 min d'avance,desolé mais jamais vous ne reverrez ces images du tour 07,si armstrong revient au niveau de il y a 3 ans contador n'a aucune chance,il ne sait pas maintenir son effort,les accelerations qu'il fait armstrong les mettaient en continu,dans les chronos lui ne fera pas 3,4,5 et perdre 1 min ou 30 sec,il fait 2 ou 1,dopé ou pas si il retrouve son niveau ca me ferais plaisir qu'il explose contator parce qu'il y a que lui en ce momentvalverde n'est pas anquetil,ni mercks il est lui meme et c'est pour ca qu'on l'aimevale

Stanley 25/09/2008 12:24

Au risque de tous vous décevoir, Valverde n'est pas un champion de la trempe de Contador.Ce commentaire n'engage que moi, mais je pense que vous supportez un bon coureur mais qui ne sera jamais un grand champion. Il ne sera jamais dans la catégorie de ceux dont on se souvient. D'ailleurs il semble que d'autres se rangent à mon avis : Valverde a-t-il les épaules pour devenir une légende? : http://cycloblogeur.welovevelo.fr/37_roue_libre_le_blog_de_welovevelo/archive/63_valverde_a-t-il_les_paules_pour_devenir_une_lgende.html

Clément 25/09/2008 17:18


Difficile de prouver par a+b qu'un coureur est un champion ou non...On ne peut le remarquer véritablement que longtemps après qu'il est arrêter sa carrière, et si alors, oui ou non, les gens se
souviennent de lui.
Personnellement, je rappelle que Valverde n'a que 28 ans et qu'il a encore une bonne demi-dizaine d'année pour briller...soit plus que les quatre ans qu'il a déjà passé à la Caisse d'Epargne, et où
il a pourtant remporter de nombreuses (belles) courses. Je ne me fais donc pas de soucis !

Et puis, j'aurais dû commencer par cela : un champion, pour toi, c'est un coureur dont les gens se souviennent plus tard ? Pour moi, non, pas exactement...Ma définition, qui peut être propre à
chacun, est un coureur de talent (sur tous les terrains, si possible), courant toute la saison, et faisant preuve d'un certain sens du panache. Je crois que Valverde remplit (presque) parfaitement
cette définition ;)
Sans oublier qu'Alejandro est un leader, qui à défaut d'être parfait, est d'une gentillesse remarquable envers tous ceux qui l'aident et qui le supportent (tous ses coéquipiers l'affirment, et j'ai
moi-même pu le constater quand je l'ai rencontré : il est vraiment sincère et est tout sauf orgeuilleux !)

Enfin, je te signale simplement que l'article dont tu parles ne met pas du tout en cause la possibilité qu'Alejandro soit un champion ou non, ce n'est pas le thème de l'article et je crois
d'ailleurs qu'il ne l'évoque même pas ! Cela parle simplement du potentiel de l'espagnol dans les Grands Tours, débat qui là est plus légitime, je trouve.


Bertrand 24/09/2008 22:29

Math, je pense à 100% la même chose que toi, ce programme serait une benediction pour nous "fan d'Alejandro" et ce même si on doit etre malheureux au mois de juillet (mais bon, n'oublions pas qu'il ne devrait en avoir que pour Armstrong au mois de juillet 2009 et avec lui toutes les rancoeurs de sa premiere retraite, le tour 2009 risque d'etre explosif dans les medias, Alejandro sera sans doute mieux au bord de la plage au mois de juillet et en pleine forme de debut septembre au 20 octobre pour la lombardie.

marc 24/09/2008 20:45

moi pas daccord pk contador na plus le niveau du tour 2007 ? tout simplement ce net pa un coureur faisait qun grand tour et basta comme amstrong iil fait des classiques et courde duen semaine et comme il na pa daversaire sur 3 semaine a koi lui sert til de gagner la vuelta avec 45 s davance sur leipheimer sans trop forcer ou alors gagner avec 10 mins quil aurait pu faire pour moi en se crevant set tout simplement qua tour rasmussen le suivait donc il elevait le niveau et se dopait ossi sa cet klr je suis persauder que si quelqun le chatouille il sprintera comme il avait fait avec rasmussen au peyresourd 2007 mais la personne le suit donc il a pas besoin de mettre plein pot voila tout... en totu ca si contador a eter surimpressionnat avec valverde dans la premiere etape de montage kan ils sprintait avec valverde et anton il attaquait tou les 4 m et sprintait comme il faisait o tour 2007 car la alejandro collait o basque si non a koi bon?? donc vous inquieter pas contador a largement gerer sa vuelta il na pas eu a montrer son relle iveau jen sui persuader surtout sur le dernier chrono ou il laiss gagner leipheimer !!!

Math 24/09/2008 19:40

Je suis tout à fait d'accord avec ton bilan, d'autan qu'il faut bien préciser que sans toute ces minutes perdues betement (sur fringale 1' et dans la cassure 3'30) Alejandro aurait terminé sur le podium certes mais a seulement 1'30 (voir moins si à l'arrivée de Suances au il aurait pu avoir les bonifications) d'un coureur comme Contador qui lui est pourtant au top de sa forme, ce qui en soit est vraiment une belle performances. Je pense sincérement que si Alejandro pense à toutes ces données, il va pouvoir prendre conscience qu'il peut gagner un grand tour, le seul vrai jour où il fut en difficultés à cause de la fatigue ce fut lors de la 14 ème étape.De plus, celà me fairais plaisir de savoir ce que vous pensez sur ce que je vais dire maintenant. Visiblement, même si pour l'instant rien n'a été défini, Alejandro veut se concentrer uniquement sur la Vuelta l'an prochain et donc faire l'impasse sur le Tour. Mais ne devrait-il pas à l'image d'un Contador cette année, avoir 2 grands pics de forme au cours de l'année : 1) un premier qui s'étendrait des classiques ardennaises au Dauphinée (de plus il pourrait participer au Giro, pour tenter de la gagner car la concurrence italienne, Cunego et Di Luca excepté n'est pas énorme depui le contrôle positif de Ricco ; par ailleurs je pense que pour lui qui aime monter les cols en force, les forts pourcentages des cols italiens pourrait lui convenir).2) un second qui s'entrainer donc de la Vuelta au tour de Lombardie, avec de nouveau comme objectif de jouer la gagne sur un grand tour.Je sais que la saison actuelle n'est pas encore fini et j'éspère franchement qu'Alejandro gagnera d'ici la (c'est à dire ce week end) les championnats du monde ; mais je souhaiteré vraiment savoir Clément et tous les internautes de site savoir ce que vous penser de mon commentaire.Merci d'avance Math

Clément 24/09/2008 22:00


Ton idée est la même que celle de Hadès, qui propose comme toi un programme 09 avec les ardennaises, le Giro et la Vuelta (en gros). Ca pourrait en effet bien marcher, et je ne serais pas forcément
contre pour essayer sur une saison, mais tout de même, cela me crévèrait le coeur de ne pas le voir en Juillet...Mais qui sait si Alejandro ne choisira pas ce programme pour l'année prochaine, même
si Tour (à 80% de sa forme) puis Vuelta (à 100% de sa forme) parait plus probable ?


Vinet Quentin 24/09/2008 19:22

Bilan positif de Valverde en effet. Ce que tu dis concernant le fait que Contador soit arrivé avec une préparation complète, alors qu'Alejandro.. pas ! Le tour terminé, il gagne à San Sebastian.. Une préparation, correcte peut-être pour cette Vuelta, mais où le physique ne devait pas suivre. Je pense sincérement que Valverde n'avait pas en tête le général et qu'il misait sur deux ou trois victoires d'étapes.. celle (la 7ème je crois) que Betini gagne lui échappe suite à un chois tactique et l'Angliru lui échappe suite à sa MONSTRUEUSE saison !Parlons de dopage et de Contador.. parce qu'on a beau dire, mais après le cas Floyd Landis récémment, on ne peut pas dire que Contador roulait à l'eau claire.. Liberty Seguros, puis Astana.. fidèle sergent de Vinkourov.. on ne va pas replacer le débat, même s'il aurait bien lieu.Concernant Valverde, honnetement, bien que je sois à fond dérrière lui et son équipe, je pense que du temps de la Kelme, et lors du Tour 2005 (je crois) où il était l'un des seuls avec des certains Basso et Rasmussen (ainsi qu'un de ses coéquipiers chez Iles Baléaresà l'époque) à suivre l'américain Amstrong, il n'était pas très "propre" (quoi que...). En plus, le fait que l'on retrouve le nom de son chien ou je ne sais plus quoi je ne sais plus où.. Mais après.. Cunego, Evans, Leiphemer, ... un temps ont tous du touché à des produits. Et cela se voit, nottament sur le Tour d'Espagne, le ménage a été fait, plus ou moins, car la moyenne de course a baissé de 3km/h par rapport à l'an passé et il y a deux ans !Bon.. Bravo encore pour ton blog, moi je replonge dans mon "dossier de candidature" !

jeremy 24/09/2008 19:05

Je ne pense pas que Valverde pourra se battre avec Contador pour la simple et bonne raison que Valverde a dit vouloir arriver a gagner la Vuelta (se qui pourrait impliquer une non participation au Tour ou alors pas au top) et aussi, je pense, qu'ils courront tout deux a la caisse d'epargne la saison prochaine (se n'est que mon avis^^)

pipo 24/09/2008 17:06

max t es un faux supporter de valverde ... tu le supportes mais tu défend contador en disant que valverde est dopé et que contador etait pas dopé sur le tour 2007 ! tu es donc un faux supporter.

Max Martin 23/09/2008 22:35

je suis fan comme toi d'Alejandro depuis le début et j'en profite pour dire BRAVO pour ton blog.Mais je suis aussi fan de Contador alors je ne peux pas admettre l'insinuation du dopage d'Alberto pour le tour 2007.Fuenyes est derrière nous , je l'espère, mais si Alberto est suspect, je ne pense qu'Alejandro soit tout blanc.Je pense quAlejandro a fait des bétises du temps de KELME comme tous les "petits hommes verts" et il serait malheureux qu'il le paie maintenant. Mais Alberto n'a rien de suspect, ce n'est pas pcq Bruyneel est dir sportif que tout est pourriBonne continuationMax

Clément 24/09/2008 07:20


Mais je n'ai jamais caché non plus que Valverde se dopait à la Kelme et jusqu'en 2006 probablement, mais affirmer que Contador était clean au Tour 2007, je ne comprend pas, surtout pour un fan qui
justement suit les perfs de son champion avec attention : n'as-tu pas vu son niveau baissé, mine de rien ? Moi je peux te dire qu'il n'ai plus le même, et tant mieux, d'ailleurs...


aymeric 23/09/2008 21:31

Je sui pluto daccor avec ton analyz mais bon g kan méme un gout amer car o final on a jamais de résultat comme on pouuré lé attendre sur c grd tour et ce ki é encor plu ragen c kon a limpression kil pouvé pour tan réussir bocou miE san kelke aléa é avec un mental.