Saison 2012

Après un an et demi sans compétition où il n'a cessé de s'entraîner pour revenir au meilleur niveau, Valverde a recommencé à gagner dès ses premières courses, au Tour Down Under, à la Ruta del Sol et à Paris/Nice. Il n'était pas au mieux sur les ardennaises ; sur le Tour, il a connu des déboires en première semaine mais il est parvenu à remporter au panache une grande étape pyrénéenne !

--> Programme et résultats 2012

Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog s'est arrêté fin juillet.
Retrouvez toute l'actu de la Balaverde sur le blog de Benoit :
http://vengavalverde.overblog.com/

Mercredi 3 septembre 2008 3 03 /09 /Sep /2008 17:13
L'image “http://foto-cache.laverdad.es/jpg/9/1/1220168090619.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
On le savait, Alejandro Valverde a toujours réussi sur son Grand Tour National. Néanmoins, au vu de ses performances dans les contre-la-montre du précédent Tour de France, les supporters de l'espagnol craignaient le premier chrono individuel (le seul plat) de ce Tour d'Espagne. Juger plutôt : 4'25", c'est l'écart séparant Alejandro du vainqueur, Schumacher, sur le dernier contre-la-montre ! Je me devais donc d'être très prudent en prédisant les futurs résultats du coureur de la Caisse d'Epargne sur ce chrono, plat donc - ce qui favorise les purs rouleurs, et, par conséquent, désavantage les moins bons rouleurs comme Valverde. Du coup, au lieu de rêver une victoire (c'était quand même très improbable), on pouvait plus espèrer qu'Alejandro "limiter la casse", expression que l'on utilise beaucoup la veille des contre-la-montre du murcian !

Pourtant, Alejandro Valverde a réalisé une très bonne performance, aujourd'hui. Certes, il n'a pas remporté l'étape comme il l'avait fait sur le dernier Dauphiné Libéré -pour devancer Leipheimer, il aurait fallu bien plus qu'un mental d'acier et un bon petit-déjeuner (si vous voyez ce que je veux dire...)-, mais je vous le répète, le parcours n'était cette fois pas taillé pour lui, vraiment pas du tout. Mais alors, comment expliquer, par une raison rationnelle, sa 5e place, à seulement 59" du vainqueur, Leipheimer ? En fait, il a profité du fait que le vent, défavorable pour une grande partie des coureurs, se soit calmé pour les derniers partants. Alors, à ceux qui pensent que le dopage y est pour quelque chose dans ce bon résultat....révisez votre (sévère) jugement ! D'ailleurs, pour vous convaincre, il suffit de se pencher sur le temps de Tom Boonen : 13e de l'étape à 1'27" de Leipheimer !!

Après le contre-la-montre, le classement général est bouleversé. Levi Leipheimer, qui prouve qu'il sera un des hommes forts de cette Vuelta, prend le maillot de leader, talonné de très près par un coureur qu'on n'attendait pas si bien : Sylvain Chavanel ! Le français, qui a réalisé un très bon chrono (2e, à 12" de l'américain), pourrait bien avoir l'esprit offensif ces prochains jours, avant les Pyrénées : il ne compte en effet que deux secondes de retard sur le nouveau porteur du maillot de oro, et avec les bonifications à gagner dans les sprints intermédiaires et à l'arrivée, on devrait le voir à l'attaque...

Parmis les favoris, on pourrait penser que Leipheimer est désormais le mieux positionné avant la montagne, qui arrive ce week-end...C'est vrai dans un sens -il compte quand même désormais 30 secondes d'avance sur son rival le mieux classé au général, Valverde (3e), ce qui n'est pas négligeable-, mais il faut bien se dire qu'Astana devra désormais supporter le poids de la course, et défendre son leader...Dans son contexte, je me demande quel attitude adoptera samedi et dimanche Contador (4e du chrono, 5e du général), qui clame haut et fort depuis l'arrivée du Giro qu'il n'a plus qu'un but, cette saison : remporter le Tour d'Espagne. L'espagnol n'a en effet maintenant plus le choix : étant donné qu'il n'y aura plus de contre-la-montre jusqu'à l'arrivée, il devra bien un jour ou l'autre (pas forcément, et probablement pas, dès ce week-end) reprendre les 17 secondes qui le sépare désormais de Valverde, plus que jamais son rival n°1.

Car tout compte fait, c'est bien Alejandro qui réalise la meilleure opération, aujourd'hui : il ne perd presque rien sur ses deux principaux concurrents (il a même fait illusion une bonne partie du chrono pour la victoire d'étape, mais a perdu du temps à la fin), conserve donc son excellente 3e place au général, et laisse le soin à Astana de gérer le maillot de oro de Leipheimer. Du coup, le voilà parfaitement positionné avant les Pyrénées, où il prouvera (du moins, je l'espère, mais il y a de quoi être confiant) qu'il peut jouer le classement général, soit en se contentant de suivre les meilleurs (pour garder des forces pour les futures étapes, ce qui ne serait pas plus mal), soit en attaquant : désormais, tout devient possible !

Réaction d'Alejandro après son chrono :
 "Le temps que je viens de réaliser est une grande satisfaction pour moi", a déclaré Alejandro Valverde sur la ligne d'arrivée de Ciudad Real. "Dans un chrono de 42 kilomètres entièrement plat, c'est-à-dire un parcours qui ne m'était en rien favorable, j'ai concédé un minimum de temps par rapport aux spécialistes. Je suis parti à fond pour tenter de gagner du temps dans la première partie de l'étape et ensuite avec le vent de face, j'ai un peu peiné, mais il s'agit sans doute là d'un des meilleurs chronos accomplis dans toute ma carrière. Cela ne change rien au fait que je vais continuer à courir au jour le jour, mais il va de soi que cette performance me donne un super moral pour aborder les premières étapes de montagne."

Classement de l'étape :
1 Levi Leipheimer (USA) Astana                           50.57 (50.049 km/h)
2 Sylvain Chavanel (Fra) Cofidis                         51.09
3 Manuel Quinziato (Ita) Liquigas                        51.30
4 Alberto Contador (Spa) Astana                          51.46
5 Alejandro Valverde (Spa) Caisse d'Epargne              51.56
6 Jurgen Van Goolen (Bel) CSC-Saxo Bank                  52.03
7 Michael Blaudzun (Den) CSC-Saxo Bank                   52.04
8 Martin Velits (Svk) Team Milram                        52.12
9 Dominique Cornu (Bel) Silence-Lotto                    52.16
10 Sebastian Lang (Ger) Gerolsteiner                     52.16

Classement général :
1 Levi Leipheimer (USA) Astana
2 Sylvain Chavanel (Fra) Cofidis                  0.02
3 Alejandro Valverde (Spa) Caisse d'Epargne       0.30
4 Tom Boonen (Bel) Quick Step                     0.32
5 Alberto Contador (Spa) Astana                   0.47
6 Jurgen Van Goolen (Bel) CSC-Saxo Bank           1.26
7 Carlos Sastre (Spa) CSC-Saxo Bank               1.27
8 Daniele Bennati (Ita) Liquigas                  1.38
9 Dominique Cornu (Bel) Silence-Lotto             1.48
10 Juan Antonio Flecha (Spa) Rabobank             1.51

Sastre, autre favori de l'épreuve, compte déjà 1'27" de retard sur Leipheimer. Est-ce trop pour pouvoir encore le considérer comme un prétendant à la victoire finale ? Il devra en tout cas être bien fort en montagne, s'il veut battre au final Leipheimer, Contador et Valverde, les trois (désormais seuls, d'après moi) favoris.
Par Cyclisman - Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés