Carrière

Alejandro Valverde, surnommé El Imbatido pour ses multiples victoires chez les jeunes, est passé pro en 2002 à la Kelme. En 2005, l'Espagnol rejoint l'équipe Iles-Baléares (devenu Caisse d'Epargne puis désormais Movistar), où il se révèle au plus grand nombre. Désormais un des tout meilleurs coureurs mondiaux, au palmarès chaque année plus riche, Alejandro conserve deux rêves en tête : le Tour et le Mondial.

--> Lire toute sa biographie
---> Saison 2010

---> Saison 2009

---> Saison 2008
---> Saison 2007
--->
Saison 2006
---> Saison 2005
---> Saison 2004
---> Saison 2003
--->
Saison 2002

Archives

Palmarès

Victoires chez les pros : 72 (au 19/07/2012)
dont le Tour d'Espagne, 2 Liège/Bastogne/Liège, 4 étapes du Tour de France, 2 Dauphiné Libéré, la Flèche Wallonne, le Tour de Romandie, etc.

---> Voir tout son palmarès

Suivez la Balaverde !

SITE OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg814/scaled.php?server=814&filename=siteoff.jpg&res=medium

BLOG OFFICIEL
http://desmond.imageshack.us/Himg43/scaled.php?server=43&filename=blogoff.jpg&res=medium

TWITTER d'ALEJANDRO
http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQWN6hoA-p2tMAUzQI0H3gPabhBp50_R0Lt-_cXj8QdflXKRWLe

Bonus

Couvertures :

                


Vidéos :

J'ai regroupé des vidéos de victoires de Valverde et de montages réalisés par des fans.

--> Rubrique Vidéos

Maillots et tenues :

-->
Acheter la tenue Movistar


http://desmond.imageshack.us/Himg407/scaled.php?server=407&filename=movistarbanner.jpg&res=medium

Anciennes tenues d'Alejandro vendues :
--> Caisse d'Epargne 2010
--> Tour d'Espagne 2009 (maillot de oro)
--> Kelme 2002 à 2004

 
Le best-of :

Revivez les meilleurs moments de la carrière de la Balaverde !

10e : 5e étape du Tour de Romandie 2010
9e : Médaille d'argent au Mondial 2003
8e : Mont Ventoux au Dauphiné 2009
7e : La Pandera - Vuelta 2003
6e : El Morredero - Vuelta 2006
5e : Plumelec - Tour 2008
4e : Doublé Flèche - Liège 2006
3e : Tour d'Espagne 2009
2e : Liège-Bastogne-Liège 2008
1er : Courchevel, Tour 2005

Portraits de fans :

Semaine 1 : Clément
Semaine 2 : el abuelo
Semaine 3 : Kamil
Semaine 4 : Supermamy
Semaine 5 : Fabrice
Semaine 6 : Sophie
Semaine 7 : Yvan Fuente
Semaine 8 : Pascal
Semaine 9 : Clément
Semaine 10 : Chris
Semaine 11 : Romain

Le blog a changé d'adresse depuis 2012. Retrouvez toute l'actu d'Alejandro Valverde sur cette adresse : http://vengavalverde.overblog.com/

13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 10:30

Jusqu'ici, Alejandro a globalement axé ses précédentes saisons sur deux pôles : les classiques ardennaises en avril, et le Tour en juillet - ce à quoi il faut ajouter la Vuelta et le Mondial en septembre. Cela lui a permis de remporter Liège Bastogne Liège (deux fois), la Flèche Wallonne et la Vuelta ; il s'est également adjugé d'autres belles courses (le Dauphiné deux fois, le Tour de Romandie, la Clasica San Sebastian, le Tour Méditerranéen et le Championnat d'Espagne) qui ne constituaient toutefois pas des objectifs en soi.
Valverde aura 32 ans en avril 2012, et a déclaré estimer pouvoir rester compétitif au moins jusqu'à ses 36 ans. Il lui reste donc environ 5 ans (dans l'hypothèse basse) pour se fixer de nouveaux objectifs et/ou tenter de réaliser ceux qui lui résistent encore. Alejandro ne s'en cache pas, il a deux rêves, gagner le Tour et le Mondial. Je pense qu'il peut atteindre le second et se rapprocher de très près du premier, mais il faut pour cela qu'il se donne les moyens de ses ambitions. Par ailleurs, je reste persuadé qu'Alejandro ne devrait pas se focaliser uniquement sur l'objectif du Tour. Voici donc mes propositions pour la suite de sa carrière :

Courses d'un jour :

1) Faire des deux monuments italiens, Milan San Remo et le Tour de Lombardie, deux objectifs.

2) Cibler les Mondiaux correspondants à Alejandro, et s'y préparer spécifiquement afin d'y arriver en forme, en connaissant le circuit et en tant que leader de la sélection espagnole.
Pour plus de détails, je vous invite à (re)lire l'article "Valverde et le championnat du monde".

Courses par étapes :

3) Tenter de remporter Paris Nice qui lui échappe depuis toujours.

Tour de France : 

4) Réaliser un vrai travail en amont pour améliorer les performances d'Alejandro en contre la montre (en vue de jouer http://cache.daylife.com/imageserve/0eWZ6Ky2mK1Ka/x610.jpgle général du Tour), en effectuant en particulier des tests en soufflerie. J'aimerais que cet article (en anglais) datant de 2008 sur le mauvais déhanché d'Alejandro en chrono ne soit bientôt plus du tout d'actualité, si ce n'est pas encore le cas...

 

5) Durant la course, en montagne, ne pas hésiter à attaquer dans la montée finale si Alejandro se sent bien. Les exemples sont légions :
- A.Schleck a perdu le Tour 2010 à cause de son attentisme dans la montée vers Avoriaz (même remarque d'ailleurs pour les autres favoris, tel Menchov).
- Alejandro lui-même aurait dû attaquer lors de l'étape de l'Alpe d'Huez en 2008 (le dernier Tour qu'il a disputé) - il donnait l'impression d'être facile, et on a vu ce qu'a donné la seule attaque de Sastre : victoire d'étape + victoire du Tour !
- A propos d'attaque décisive, je n'oublierais jamais celle d'Alejandro au Mont Ventoux sur le Dauphiné 09 : une accélération, et bingo...
- Enfin, je reste persuadé qu'Alejandro a perdu la Vuelta 2006 car il n'a pas su profité des moments de faiblesse de Vinokourov, alors que celui-ci n'a pas tergiversé en 3e semaine lorsqu'Alejandro était moins bien !
De toute façon, quels que soient les possibles progrès à venir d'Alejandro en CLM, l'épreuve chronométrée restera un exercice où il ne pourra pas gagner de temps sur ses rivaux : ne reste donc que la montagne pour creuser de vrais écarts.

 

6) Continuer à être vigilant en course, comme il l'était sur la Vuelta 2009, pour éviter les chutes et les bordures.


7) Ces trois dernières propositions visaient à améliorer son rang au classement général ; mais si Alejandro constate dans 2-3 ans qu'il a atteint ses limites dans la lutte pour le maillot jaune, peut-être lui faudrait-il arrêter d'ambitionner le classement général et se concentrer plutôt sur plusieurs étapes chaque année, voire pourquoi pas, en complément, sur un maillot distinctif. Courchevel (05) et Plumelec (08) restent mes deux meilleurs souvenirs des 4 participations d'Alejandro au Tour...

Trois saisons-types à tenter :
(...pour changer du ardennaises - Tour)


8) Une saison axée sur le Tour, mais pas que.
Concrètement, elle serait centrée sur juillet (Tour) et septembre-octobre (Vuelta, Mondial, Paris/Tours, Tour de Lombardie), ce qui n'empêche pas une participation aux ardennaises (ou du moins à Liège) mais incite à faire un début de saison particulièrement "light". Avantages : permet de se focaliser toute la première partie de l'année sur le Tour (pour y arriver dans une condition optimale), tout en pouvant viser la gagne ensuite sur quatres grandes courses (+ la Clasica San Sebastian). Une façon idéale de "consacrer" une saison pour le Tour tout en ayant d'autres objectifs ensuite dans la saison. Les avantages sans les inconvénients du 100% Tour, donc !


9) Une saison complète, pour briller un maximum.
Elle serait découpée en trois parties : mars-avril (Paris/Nice, Milan San Remo, ardennaises), juillet (Tour), et fin septembre-octobre (Mondial, Paris/Tours, Tour de Lombardie). Après un début de saison chargé de janvier à avril, où Alejandro aurait toutes les chances de briller, il rechargerait ses batteries en mai et monterait en puissance en juin en vue du Tour, le seul Grand Tour de cette saison. De même, après le Tour Alejandro se reposerait en vue de la fin de saison où il jouerait la gagne sur le Mondial, Paris/Tours et le Tour de Lombardie. Une saison riche mais réalisable, qui présente l'avantage de faire beaucoup courir Alejandro, conformément à sa "nature" si je puis dire (ce n'est pas un coureur qui a naturellement tendance à s'économiser), et où notre champion aurait de multiples possibilités de briller. Le dernier exemple d'une saison chargée est l'année 2008...comme par hasard une des toutes meilleures d'Alejandro, si ce n'est LA meilleure !

10) Un bon compromis entre Grands Tours et classiques.
Paris/Nice, Milan San Remo, Liège Bastogne Liège, Tour, Vuelta, Mondial. En choisissant de ne pas disputer le tryptique ardennais en entier, Alejandro se préparerait au Tour de façon à y arriver à 100% pour jouer le classement général, tout en laissant la porte ouverte à une grande victoire en première partie de saison. Le reste de la saison serait composé d'un second Grand Tour, la Vuelta, et d'une troisième grande course d'un jour, le Mondial. En somme, 5 grands objectifs, ni plus ni moins ; un bon compromis entre trop d'éparpillement et trop d'économie.

Published by Clément
commenter cet article

commentaires

flo 24/03/2011 22:21



--" ?!



Clément 25/03/2011 08:30

Le Tour des Flandres je l'ai finalement écarté de ma liste car il ne me semble pas prioritaire du tout. Valverde ne va pas pouvoir courir 36 lièvres a la fois, il aura environ 5 saisons, ou 6, environ, pour réaliser de grands objectifs, dont je l'espère deux classiques comme MSR et la Lombardie, mais on ne peut pas tout lui demander :D !

supermamy 14/03/2011 20:04



personnellement,je pense qu'Alejandro est tout à fait capable de briller sur une vrai saison et il nous l'a déja démontré,ne pas s'éparpiller c'est certain,mais participer à des courses par étape
comme paris nice ,tour de murcie,les classiques ardennaises,le dauphiné,le tour,la classique san sebastian,la vuelta,la cle chm et le tour de lombardie.Voila un beau programme,allez je l'avoue,ce
n'est malheureusement plus les programmes du cycliste d'aujourd'hui,mais avouez que ce serez tellement bien de profiter ainsi d'Alejandro au moins l'année de son retour ....on peut rêver non???



Clément 14/03/2011 20:23

A part le Tour de Lombardie a mon avis (malheureusement...), ton programme devrait être celui de Valverde en 2012 ;) (a moins que le Tour de Murcie ne se dispute en même temps que Paris Nice, je ne sais plus)

Julien 14/03/2011 19:20



t'as oublié le tour du pays basque, une belle course qui manque encore à son palmares... (un vieux l'a privé de la victoire l'année dernière).


J'aurais tendance à mettre une petite option sur le giro où ce serait cool qu'il laisse une trace (il en parle de temps en temps). Pas forcément pour l'emporter mais pour se faire plaisir (et
lever les bras au pays du CONI!)



Clément 14/03/2011 19:34



Le Tour du Pays Basque, j'avoue que ça ne me fait pas rêver personnellement, par rapport à d'autres courses j'entend. L'année dernière il fait 2e puis gagne en mai le Tour de Romandie, eh bien
j'ai préféré ça que l'inverse par exemple. C'est une belle course mais à choisir, je n'hésite pas : Paris Nice c'est autre chose quand même ! Après, c'est possible que la nationalité compte,
c'est à dire que pour un Espagnol le Tour du Pays Basque soit plus important plus que pour un Français...mais ce n'est pas ton cas à priori :D !

Le Giro, vu les parcours proposés depuis quelques années je doute sérieusement qu'Alejandro puisse le remporter face à des purs grimpeurs, mais en effet il pourrait y venir pour gagner des
étapes, ça serait sympa ! Le seul problème c'est que ça casse un peu la saison, d'abord parce qu'être au top au Giro suppose de ne pas l'être pour les ardennaises (mais à la limite, s'il ne vise
que les étapes il n'a besoin d'être à 100%), et surtout parce qu'après avoir couru le Giro, même s'il n'a pas visé la gagne, ce n'est pas vraiment possible, actuellement en tout cas, de jouer le
maillot jaune au Tour de France.